L'humanité va « bientôt » s'éteindre, selon la prédiction inquiétante d'un scientifique

Bouton whatsapp

Un scientifique annonce, sans prendre de pincettes, que l’humanité est condamnée à l’extinction. D’après lui, ce déclin est inévitable, comme il le raconte dans un édito.

Crédit : Jo Raphael/ iStock

À voir aussi

Henry Gee, paléontologue et éditeur de la revue scientifique Nature, est catégorique : « Je soupçonne que la population humaine est prête non seulement à diminuer mais à s'effondrer - et bientôt », écrit-il. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’y va pas par quatre chemins.

Par exemple, il n’hésite pas à utiliser le mot « extinction » lorsqu’il évoque « la menace la plus insidieuse pour l'humanité ». Sont en cause, selon Henry Gee, la pollution, la baisse des taux de natalité, le manque de variation génétique ainsi que le stress causé par des villes surpeuplées à travers le monde.

« Il arrive un moment [...] où l'extinction sera inévitable »

Crédit : Hydromet/ iStock

Toutes ces causes ne sont pas sans conséquences selon le paléontologue. Ces dernières seraient même inévitables pour l’humanité : « Il arrive un moment dans le progrès de toute espèce, même celles qui semblent prospérer, où l'extinction sera inévitable, peu importe ce qu'elle pourrait faire pour l'éviter ».

L’auteur de l’édito tente d’expliquer que l’humanité devrait ainsi subir un retour de bâton : « Les espèces les plus menacées sont celles qui dominent des parcelles d'habitat particulières aux dépens des autres, qui ont tendance à migrer ailleurs, et sont donc dispersées plus finement. Les humains occupent plus ou moins toute la planète, et avec notre séquestration d’une part importante de la productivité de cette parcelle d'habitat planétaire, nous y sommes dominants ».

Henry Gee poursuit, sans la moindre note d’optimisme, que l’humanité pourrait « déjà être une espèce morte en marche ». Des propos que l’auteur ponctue avec ces mots : « les signes sont déjà là pour ceux qui veulent les voir ».

Bouton whatsapp
Recevez le meilleur de l'actu de Demotivateur par mail !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter