Coupe du monde : ivres de joie, des milliers de supporteurs marocains ont fêté la qualification de leur équipe sur les Champs-Élysées

Bouton whatsapp

Des milliers de supporteurs marocains ont célébré la victoire de leur équipe de football qui s'est qualifiée pour les quarts de finale du Mondial.

C’est une performance historique !

À voir aussi

L’équipe nationale du Maroc a réussi l’exploit d’éliminer l’Espagne ce mardi 6 décembre en huitièmes de finale de la Coupe du monde au Qatar.

Alors que les deux équipes n’avaient pas réussi à se départager avec un score nul et vierge après prolongations, les Marocains ont finalement obtenu la qualification à l’issue d’une terrible séance de tirs au but durant laquelle les Espagnols ont brillé par leur inefficacité, ratant toutes leurs tentatives.

Le Maroc rejoint donc les quarts de finale de la Coupe du monde pour la première fois de son histoire et ira défier le Portugal qui a, de son côté, étrillé la Suisse 6-1.

C’est la quatrième fois seulement qu’un pays africain accède à ce stade de la compétition, après le Cameroun (1990), le Sénégal (2002) et le Ghana (2010).

Les supporteurs Marocains fous de joie après la qualification de leur équipe

Comme il fallait s’y attendre, les supporteurs ont fêté cette qualification dignement au pays mais aussi en France, où la communauté marocaine est importante.

C’était notamment le cas sur les Champs-Élysées à Paris, où des scènes de liesse ont été observées.

Plusieurs milliers de supporteurs des rouges et verts s’étaient ainsi donné rendez-vous sur la plus belle avenue du monde à proximité de l'Arc de Triomphe pour célébrer la victoire des leurs, sous le regard attentif des nombreux policiers présents.

Concerts de klaxons, fumigène, chant à la gloire de l’équipe nationale, l’ambiance était festive comme en attestent les nombreuses vidéos sur les réseaux sociaux.

Peu de débordements ont été signalés durant ces festivités à Paris, à l’exception de quelques tirs de mortiers, selon Le Figaro qui cite une source policière. Cette dernière précise par ailleurs que les célébrations étaient « plutôt calmes »

D’autres rassemblements du même genre ont eu lieu aux quatre coins du pays, notamment à Montpellier, Lille, Rouen, Toulouse ou encore Grenoble, où la situation a quelque peu dégénéré, nécessitant l’intervention des forces de l’ordre qui ont dispersé la foule à coups de gaz lacrymogène.

Enfin à Nice (Alpes-Maritimes), une rame du tramway « a été caillassée » et la « circulation coupée » selon l’élu local Gaël Nofri.

Des incidents regrettables certes, mais qui restent mineurs par rapport aux scènes d'émeutes entrevues la semaine dernière à Bruxelles après la victoire du Maroc face à la Belgique.

Bouton whatsapp