Akita Inu : origine, taille, santé et comportement

Bouton whatsapp

Découvrez tout ce qu'il y a à savoir sur l'Akita Inu, race de chiens de type Spitz : origine, taille, santé, comportement.

Avant d'adopter un chien, il est important de se préparer. Mais il est également nécessaire de se renseigner sur la race de chien que vous allez accueillir. En effet, tous les chiens de compagnie n'ont pas les mêmes caractères et n'ont pas les mêmes besoins. Si vous envisagez d'adopter un Akita Inu, voici tout ce qu'il y a à savoir sur cette race de chien originaire du Japon.

À voir aussi

Akita Ina, chien japonais : poil, couleur, taille

L'Akita Inu est un chien de race de type Spitz au poil court, de gabarit grand.

Type de poil : assez court

Couleur de la robe : généralement composée de rouge fauve et de blanc, parfois de sésame

Origine : Japon

Gabarit : grand

Poids : Entre 30 et 45 kg pour les femelles et entre 32 et 52 kilos pour les mâles

Taille : entre 58 et 64 cm pour les femelles, entre 54 et 70 cm pour les mâles

L'Akita est un chien de gabarit grand : près de 60 cm à l'âge adulte / Crédit photo : Unsplash

L'origine du chien japonais Akita Inu

L'Akita Inu est une race de chiens japonaise, plus précisément de la province d'Akita, au Japon. Au XVIIème siècle, l'Akita Matagis, ancêtre de l'Akita Inu, était utilisé comme chien de combat. Il combattait face à d'autres chiens mais aussi face à des sangliers, des cerfs ou même des ours. L'Akita Matagis a ensuite été croisé avec le Tosa et le Mastiff. Les combats de chiens ont été interdits en 1908 au Japon. La modification de l'Akita Matagis a donné la race Akita Inu, carrément désignée monument historique au Japon. Mais la race a bien failli disparaître lors de la Seconde Guerre Mondiale alors que tous les chiens était capturés. Mais des éleveurs ont réussi à sauver l'agita Inu, qui, avec son apparence de peluche, est devenue une race de chien très prisée, au Japon et partout dans le monde.

L'Akita Inu est une race de chiens originaire du Japon / Crédit photo : Unsplash

Akita Inu, chien japonais : caractère

L'Akita Inu est un chien très affectueux et sociable. Plutôt indépendant - il supporte facilement l'absence de son maître -, il aime, en général, la présence humaine. Il peut d'ailleurs vivre avec des enfants, s'il est bien éduqué et habitué dès qu'il est chiot. Il est idéal pour une famille. Il est cependant plutôt méfiant envers les étrangers, ce qui peut en faire un bon chien de garde, d'autant que l'agita Inu est plutôt protecteur. Il est également méfiant envers les autres animaux, à moins d'être habitué dès son plus jeune âge à la présence d'un chat ou d'un autre animal de compagnie.

L'Akita Inu est adapté à la vie en maison comme en appartement, malgré sa grande taille. Plus calme que joueur, il s'adaptera en effet à son environnement, même si celui-ci est petit. L'Akita Inu est un chien qui n'aboie pas régulièrement, vos voisins apprécieront. Il aime plutôt le froid et ne craint pas les intempéries, il peut donc rester dehors, sauf en été : l'Akita Inu supporte mal à la chaleur. Il doit être sorti quotidiennement, peu importe la météo.

L'Akita Inu est un chien très affectueux et sociable / Crédit photo : Unsplash

Comment éduquer le chien japonais Akita Inu ?

L'Akita Inu est docile et réceptif, ainsi, son éducation se fait facilement - ce qui est idéal pour les maîtres qui n'ont jamais eu de chien de compagnie. Il faut cependant se montrer strict et ferme pour se faire obéir car il s'agit d'un chien au fort caractère, notamment avant qu'il ne soit opéré. Attention cependant, il ne faut pas confondre fermeté et agressivité. L'agressivité est à proscrire dans l'éducation d'un chien, peu importe la race. L'éducation d'un chien de compagnie doit se faire avec douceur, avec pédagogie.

La santé du chien Akita Inu

L'Akita Inu est un chien robuste, dont la santé n'est pas fragile. Il est cependant sujet à deux maladies auto-immunes :

  • L'adénite sébacée, une maladie de la peau qui peut entraîner la perte de poil.
  • Le VKH, une maladie qui peut entraîner une dépigmentation de la peau, ainsi qu'une inflammation de l'oeil et du cerveau. S'agissant d'une maladie héréditaire, il est conseillé de se renseigner sur le pédigrée au moment de l'achat d'un chiot auprès d'un éleveur ou d'un particulier.

L'espérance de vie d'un Akita Inu japonais est de 11 à 15 ans. Malgré son poil assez court, ce n'est pas une race de chien hypoallergénique.

L'espérance de vie d'un Akita Inu, mâle ou femelle, se situe entre 11 et 15 ans ans / Crédit photo : Unsplash

Akita Inu, chien japonais : entretien

L'Akita Inu, malgré son poil assez court, perd beaucoup ses poils. Notamment en période de mue : à l'automne et au printemps, il perd son pelage en touffes. En période de mue, il est nécessaire de le brosser tous les jours. Le reste du temps, un brossage une à deux fois par semaine est suffisant. Il est également conseillé de vérifier qu'il n'a pas de saleté dans les yeux et les oreilles régulièrement et de lui brosser les dents de temps en temps pour éliminer le tartre et les bactéries. Mais, de manière générale, l'Akita Inu est un chien propre qui ne demande pas trop d'entretien.

L'alimentation du chien japonais Akita Inu

L'Akita Inu japonais est plutôt difficile avec la nourriture. Il est possible qu'il rejette les croquettes industrielles, notamment à base de céréales qui sont allergènes. Si c'est le cas, préférez les croquette à base de viande ou donnez de la nourriture traditionnelle (viande crue, légumes, féculents) à votre chien de compagnie. Pour plus d'information sur l'alimentation de l'Akita Inu, renseignez-vous auprès d'un vétérinaire qui pourra vous proposer des croquettes adaptées ou d'autres solutions.

Akita Inu, chien japonais : élevage

Quand une femelle Akita Inu met bat, elle donne naissance à entre 4 et 12 chiots, à chaque portée. À l'achat auprès d'un éleveur, il faut compter entre 1000 et 1500 euros pour un chiot Akita Inu, qui ce soit un mâle ou une femelle. Avant d'acheter un chiot en élevage, renseignez-vous toujours sur le sérieux de l'éleveur et sur les conditions d'élevage des chiens. Il est possible due signaler des comportements inappropriés auprès d'associations de protection d'animaux si vous en êtes témoin chez un éleveur ou chez un particulier.

Un chiot Akita Inu japonais coûte entre 1000 et 1500 euros / Crédit photo : Unsplash

Bouton whatsapp