Top 15 des chiens à poils courts

Bouton whatsapp

Les chiens à poils courts ont la cote. Ils ont la réputation de nécessiter moins d’entretien que leurs congénères à poils longs. On a sélectionné pour vous le top 15 des chiens à poils courts !

À voir aussi

En termes de poils, chacun ses goûts. Si certains adorent les chiens à poils longs, d’autres préféreront les chiens à poils courts, ras ou frisés. Même si les chiens à poils courts suscitent moins de soins, cela ne veut pas dire qu’ils ne perdent pas leur poil. Au contraire, étant donné que le cycle de vie du poil est plus court, ils se renouvellent plus vite.

L’énergique Jack Russel Terrier

Image d'un Jack Russel Terrier courant dans l'herbe. Crédit : IStock

De petite taille, le Jack Russel Terrier - ou Jack Russel - est réputé pour avoir le poil court et résistant aux intempéries. Son poil peut être de deux textures différentes, doux ou dur. Attention, qui dit poil court, peut aussi dire perte de poil abondante… En effet, le Jack Russel Terrier est sujet à une mue (action qui affecte le poil) permanente avec des périodes plus fortes au printemps et à l’automne. Même s’il a le poil court, cette race perd abondamment ses poils.

Sachez tout de même que le Jack Russel à poil rude perd moins ses poils que ceux à poils doux qui eux les perdent tout au long de l’année. Pour faciliter son entretien, il est conseillé de le brosser régulièrement avec une brosse ou un gant en caoutchouc.

Historiquement, la race du Jack Russel Terrier trouve ses origines dans l’Angleterre du XIXe siècle. Son nom vient du pasteur John (dit "Jack") Russel, véritable passionné de chasse, qui a croisé des races de terriers pour en faire de véritables chiens de chasse, capables de courir et s’enfouir sous la terre.

Le Boxer, le molosse

Image d'un Boxer regardant la caméra intrigué. Crédit : IStock 

Dotée d’un poil ras et lisse, la race Boxer ne nécessite pas d’entretien particulier car l’animal à tendance à se lécher pour se nettoyer. Ce chien de taille moyenne est issu d’un croisement génétique entre deux espèces : le Bouledogue anglais et le « Bullenbeisser » - aussi appelé Chien de taureaux du Brabant. Facilement reconnaissable à son museau écrasé, le Boxer a été créé pour remplacer le Bullenbeisser, race jugée trop agressive. Aujourd’hui, le Boxer est un chien docile et idéal comme animal de compagnie.

Le Boxer ne perd pas plus ses poils que la normale. Avec lui comme animal de compagnie, ramasser ses poils ne sera pas une corvée ! Mis à part la période de mue au printemps et en automne, la race perd ses poils modérément. Un brossage régulier, au moins deux fois par semaine, permettra de réduire la perte.

L’imposant American Staffordshire Terrier

Image d'un American Staff dans l'herbe. Crédit : IStock

Communément appelé « Amstaff », l’American Staffordshire en impose. Sa morphologie musclée le classe en deuxième catégorie dans le classement des chiens dangereux en France, selon la loi du 6 janvier 1999 et du 20 juin 2008. La muselière et la laisse sont donc obligatoires dans les lieux publics.

Du fait de son poil ras et court, l'American Staffordshire est assez simple d’entretien. Considérez qu’un brossage par semaine suffit largement pour éliminer le poil mort et les impuretés sur le chien. Intelligent et docile, l’éducation ne pose généralement pas de problème aux propriétaires.

À noter que les American Staffordshire de couleur blanche ne sont pas appréciés.

Le Beagle, l'affectueux

Image d'un jeune Beagle sur la route. Crédit : IStock

Affectueux, calme et câlin, le beagle est un chien d’un tempérament jovial. Chien de chasse par excellence, son instinct de chasseur ne le lâche jamais. Son poil très court et dense lui confère une grande résistance aux mauvaises conditions climatiques. Le Beagle résiste parfaitement à la chaleur et le froid ne lui fait pas peur ! La perte de poil n’est pas une caractéristique de cette race. Son pelage étant ras, l’entretien sera simple et peu coûteux. Un bon brossage régulier lui permettra de garder son pelage soyeux.

Le Braque de Weimar, le sportif

Image d'un chien de race Braque de Weimar allongé dans l'herbe. Crédit : IStock 

Race d’origine allemande, le Braque de Weimar s’apparente à un véritable athlète. Chien de chasse par excellence, ce chien à la taille moyenne ou grande est doté d’un poil court. La plupart du temps, son poil est dru et épais ce qui le prédispose à la chasse et à l’extérieur. En revanche, il n’est pas rare que certains chiens aient le poil long.

Si vous avez un extérieur, le Braque de Weimar sera le plus heureux, lui qui ne supporte pas l’inactivité et qui cumule plus de deux heures de promenade par jour. Avec le Braque de Weimar, ce sont les 50 nuances de gris. Il peut être gris souris, gris argenté ou gris foncé ressemblant au bleu.

Le Teckel à poils ras, le rusé

Image d'un teckel à poil ras sur un tronc d'arbre. Crédit : IStock

Vous le connaissez peut-être mieux sous le nom de « chien-saucisse ». Le Teckel à poil ras est un chien de petite taille, plutôt court sur pattes. Comme son nom l’indique, le Teckel à poil ras, est caractérisé par un pelage court et ras sur l’ensemble du corps. Il est considéré comme la variété des Teckel nécessitant le moins d’entretien. Comptez un léger brossage hebdomadaire et le tour est joué !

Le Dobermann, chien de garde

Image d'un Dobermann attentif dans l'herbe. Crédit : IStock

Plus besoin de garde du corps avec un Dobermann comme animal de compagnie. Parfois surnommé « chien de gendarme », le Dobermann symbolise la protection et la défense auprès de leurs propriétaires. Son poil est court, serré et bien rude. Une de ses particularités : il n’a pas de sous-poil. Ceci explique que la mue soit très peu marquée chez cette race de chien de défense. Le Dobermann ne refusera pas un brossage hebdomadaire pour un poil propre et brillant.

Le Fox Terrier, le chien à la moustache

Image d'un Fox-terrier jouant dans l'herbe. Crédit : IStock

Le fox Terrier est l’une des races de terriers les plus anciennes. Comme son nom l’indique, sa spécialité est de débusquer et chasser le renard dans son terrier - « Fox » signifie renard en anglais - afin que les chasseurs le capturent. La race se distingue par deux types de poils : les chiens à poil lisse et ceux à poil dur.

Même si les deux variétés se ressemblent, leur pelage fait toute la différence. Alors que l’un a le pelage plat et doux, l’autre à une robe à la texture plus dense et raide. Il faut savoir que le Fox-Terrier à poil lisse est plus facile d’entretien qu’un à poil dur, qui demandera plus de temps de brossage.

D'ailleurs, saviez-vous que Milou le célèbre chien de Tintin est un Fox-Terrier à poil dur ?

L’affectueux Carlin

Chien de race Carlin allongé dans un lit regardant la caméra. Crédit : IStock

Ce canidé à poil court vie dans le monde des bisounours. Extrêmement attaché à son maître et très affectueux avec les étrangers, le Carlin est un animal fidèle. Malgré lui, il amuse les enfants par ses ronflements et ronronnements et sa tête plissée. Un véritable petit clown !

Si vous habitez en appartement, ce chien est fait pour vous. La vie en appartement lui convient parfaitement car il n’est pas bâti pour supporter des climats difficiles, comme les grosses chaleurs, les intempéries ou les vagues de froid. Son entretien vous demandera seulement un coup de brosse toutes les semaines.

Attention, en période de mue, il est primordial de le brosser tous les jours avec une carde, peigne pour chien constitué de petits picots métalliques.

Le Basset Hound, le court sur pattes

Un Basset Hound allongé dans l'herbe. Crédit : IStock

Joueur et gentil, le Basset Hound est un compagnon fidèle. Son caractère amical et sociable l’amène à bien s’entendre avec les enfants et ses congénères. Même s’il n’en a pas l’air, du fait de sa petite taille, ce chien est doté d’une grande endurance et d’une force surprenante.

Méfiez-vous, malgré ses caractéristiques de chien parfait, le Basset Hound peut s’avérer assez têtu. Une éducation juste mais ferme lui sera préférée. Son espérance de vie se situe entre 8 et 12 ans. En ce qui concerne le toilettage, un brossage hebdomadaire est suffisant. En revanche, ses yeux et ses oreilles sont à surveiller et laver quotidiennement avec un linge propre et humide.

L’épagneul breton, 100 % français

Épagneul courant dans un champ. Crédit : IStock

L’Épagneul breton est un excellent animal de compagnie. Adoré des chasseurs pour sa polyvalence, il est aussi très à l’aise avec son maître, sa famille ou des étrangers. L’éducation n’est pas difficile avec un épagneul breton. Son intelligence est une vraie force et le rend très obéissant.

Friand de grandes balades, l’Épagneul breton a besoin de se dépenser dans un jardin en ville ou un champ à la campagne. L’Épagneul breton partagera 12 à 14 de votre vie. Pour l’entretien, rien de plus simple qu’un Épagneul breton ! Un petit brossage quotidien après une balade en forêt suffira largement. Il retrouve sa propreté seul après une journée de chasse. En ce qui concerne le toilettage, le chien appréciera un bain 2 à 3 fois par an, une dizaine de minutes.

Le Retriever à poils plats

Gros plan d'un Retriever marchant sur la route. Crédit : IStock

Le Retriever à poils plats, aussi appelé Flat-Coated Retriever, est un compagnon de vie facile à vivre. Sa caractéristique principale : ses poils courts et plats. Doté d’une espérance de vie de 10 à 14 ans, le Retriever apprécie davantage l’eau que la solitude. Véritable compagnon fidèle, ce chien affectionne la vie entouré de sa famille. Comme la plupart des chiens à poils courts, le Retriever ne demande pas de soins particuliers.

Le lévrier, plus rapide que l’éclair

Lévrier qui s'éxécute rapidement. Crédit : IStock 

Le lévrier fait partie des chiens les plus sensibles. Ils supportent mal la violence, l’agitation et le bruit. Ils sont rarement le meilleur ami des enfants car ils préfèrent le calme et la tranquillité. Extrêmement performant à la course, le lévrier en a fait son atout numéro 1 en participant régulièrement à des courses de chiens. Certains d’entre eux peuvent atteindre 70 km/h, les plaçant parmi les races de chiens les plus rapides du monde. Leur grande minceur les rend sensibles au froid, notamment pour ceux qui ont le pelage ras. Selon les races de lévrier, leur espérance de vie peut aller de 6 à 15 ans.

Le Bouledogue français

Jeune Bouledogue français regardant la caméra. Crédit : IStock

Le Bouledogue français fait partie de la famille des molosses. Malgré son premier abord agressif et féroce, ce canidé cache un concentré d’affection pour son propriétaire. Ce chien de petite taille est un compagnon de vie rêvé pour une personne âgée car il ne demande pas d’activité physique. Pour lui, la maison c’est en option. Il s’acclimate parfaitement dans un appartement. En effet, du fait de son problème de respiration il est déconseillé de le faire courir. Il est caractérisé par sa petite tête carrée, des rides et ses ronflements.

Le berger hollandais à poil court

Chien de berger hollandais en hiver à la ferme. Crédit : IStock

Quand on vous parle de Berger hollandais, vous pensez à un chien à poils longs. Effectivement il existe trois variétés de cette race : une à poil long (la plus répandue), une à poil court et une dernière à poil dur et épais. Cette race descend des Bergers belges et du Berger allemand. Athlétique, musclé et élancé, le Berger hollandais est très puissant. Cette race représente le chien de berger par excellence, c’est-à-dire fiable, loyal et vigilant.

Bouton whatsapp