Berger Blanc Suisse : origine, taille, santé et comportement

Bouton whatsapp

Le Berger Blanc Suisse est un compagnon idéal pour les enfants. Découvrez toutes les caractéristiques de cette race de chien.

L’origine du Berger Blanc Suisse

À voir aussi

Le profil d’un Berger Blanc Suisse. Crédit : Eric Metz

Les premiers Bergers Blancs Suisses ont fait leur apparition vers la fin du XIXème. C’est Max Von Stephanitz, un officier de cavalerie prussien, qui a eu l’idée de croiser des chiens de ferme aux traits différents pour créer un chien d’allure noble et de couleur blanche. Ce croisement lui a permis de créer le Berger Allemand. Les premières années qui suivirent, des chiots de couleur blanche sont nés.

L’année 1933, chaque chiot blanc est exclu des portées et tué à la naissance par le club allemand de race pour les Bergers Allemands. Cependant, plusieurs éleveurs ont pu importer cette lignée aux États-Unis. En 1970, les Bergers Allemands de couleur blanche sont introduits en Suisse. C’est seulement en 2002 que cette race de bouvier fut reconnue par la Fédération Cynologique Internationale. Elle regagna alors en popularité et se classe aujourd’hui parmi les chiens préférés des européens. Il devient de plus en plus répandu en France.

Les caractéristiques d’un Berger Blanc Suisse

Un Berger Suisse Blanc et son maître allongés dans la neige. Crédit : Irina Knyazeva

Le Berger Blanc Suisse est un bouvier de taille moyenne à la fois puissant et musclé. Il se distingue par sa robe épaisse et soyeuse ainsi que sa belle queue touffue. Au niveau du pelage, il en existe deux types :

  • Les Bergers Blancs Suisses à poils longs;
  • Les Bergers Blancs Suisses à poils mi-longs.

Les oreilles de ce chien ont une forme triangulaire et se dressent droitement sur sa tête. Ses yeux en amandes lui donnent un grand charme. Ils sont généralement de couleur brun foncé. Cependant, vous pouvez aussi rencontrer des Bergers Blancs Suisses avec des yeux de couleur brun clair.

Vers l’âge adulte, la taille d’un Berger Blanc Suisse peut atteindre jusqu’à 66 cm. Le poids du mâle oscille entre 30 et 40 kg tandis que la femelle peut peser jusqu’à 35 kg. L’espérance de vie de ce chien est de 12 ans.

Berger Blanc Suisse : caractère et comportements

Un beau Berger Blanc Suisse dans la forêt. Crédit : wolfhound911

Le Berger Blanc Suisse est un chien à la fois calme et affectueux. Le Berger Blanc Suisse remplit à la perfection le rôle d’animal de compagnie. Avec une bonne éducation, il peut cohabiter sans souci avec un groupe d’enfants. Ce chien est aussi très sociable avec les autres animaux domestiques (chat, furet, perroquet…) et les animaux de ferme. Il ne s’attaque pas aux étrangers. Cependant, cette boule de poil se montre parfois très protectrice envers ses maîtres. Ne supportant pas la solitude, cette race de chien peut devenir un vrai pot de colle. Elle ne supporte pas les absences de son maître, même pendant une courte durée.

Le Berger Blanc Suisse est un animal intelligent. De nature curieuse, il adore les activités ludiques telles que le jardinage et le bricolage. Il fait partie des races de chiens qui aiment tester de nouveaux jeux dans le jardin et s’amuser avec leurs maîtres. Le Berger Blanc Suisse est particulièrement facile à vivre, qu’importe les conditions de vie.

Bien qu’il soit très affectueux, le Berger Blanc Suisse est aussi un excellent chien de garde. Il peut signaler la présence d’un intrus dans votre propriété grâce à son puissant aboiement. Cette race de chien est dotée d’un excellent flair. Il peut sentir le danger à des kilomètres et très rapidement. D’ailleurs, il est souvent utilisé en tant que chien de patrouille, chien antidrogue et chien anti-explosifs par les forces de l’ordre.

Les maladies fréquentes chez les Bergers Blancs Suisses

Un vétérinaire travaillant sur son ordinateur. Crédit : YakobchukOlena

Le Berger Blanc Suisse a généralement une santé de fer. Cependant, comme toutes les races de bouvier, il peut être sujet à la dysplasie de la hanche. Si elle n’est pas traitée à temps, cette pathologie peut entraîner un handicap chez votre animal de compagnie.

D’autres maladies peuvent toucher votre Berger Blanc Suisse. La rupture du ligament croisé figure parmi les plus fréquentes. Il s’agit d’une maladie génétique fréquente chez les grands chiens et qui nécessite une intervention chirurgicale une fois le diagnostic posé. La rupture du ligament croisé peut aussi survenir à la suite d’un incident. Si des symptômes inquiétants apparaissent, le mieux est de consulter rapidement un vétérinaire.

Voici d’autres problèmes de santé qui peuvent toucher votre Berger Blanc Suisse :

  • La toux des chenils;
  • Les troubles oculaires;
  • L’occlusion intestinale.

Pendant la période de gestation, vous devrez redoubler de vigilance et surveiller l’état de santé de l’animal. Un Berger Blanc Suisse peut porter entre 4 et 9 chiots. Pour connaître le nombre exact de chiots dans une portée, vous pouvez réaliser une échographie chez le vétérinaire à partir du 20ejour suivant la saillie. La gestation de votre Berger Blanc Suisse peut durer environ 65 jours.

L’entretien d’un Berger Blanc Suisse

Un chien prenant une douche. Crédit : Irina Kashaeva

Il est facile de prendre soin d’un Berger Blanc Suisse. Ce bouvier demande peu d’entretien. Afin de conserver sa magnifique robe, il vous suffit de la brosser régulièrement. Pendant la période de mues, le brossage doit être plus fréquent. Elle se déroule généralement 2 fois par an et dure environ 3 semaines. Concernant le lavage de votre boule de poil, un bain 2 fois tous les ans est amplement suffisant.

Pour éviter le tartre et conserver la fraîcheur de son haleine, votre chien doit se brosser les dents régulièrement. Utilisez une brosse à dents adapté à son âge et des produits spécifiques pour assurer son bien-être. Afin de limiter les risques d’infections, vérifiez les yeux et les oreilles de votre Berger Blanc Suisse une fois par semaine. Faites attention. Si ses ongles de votre bouvier ne s’usent pas naturellement, vous devrez les couper vous-même. Cependant, demandez conseil à un vétérinaire au préalable pour éviter tout incident. En effet, comme toutes les autres races, les ongles de votre chien se composent de vaisseaux sanguins.

Le Berger Blanc Suisse est un grand sportif. Même s’il peut s’adapter à la vie en appartement, cette race a besoin de courir et de sauter régulièrement. Prenez donc le temps de l’emmener se promener tous les jours. Un petit tour dans le jardin ou dans le quartier suffit à lui redonner force et vitalité. Si vous vivez dans une grande maison avec jardin, laissez votre chien y jouer fréquemment. Il pourra ainsi développer davantage ses facultés et se dépenser. Afin de renforcer vos liens d’amitié et veiller au bien-être de votre boule de poil, n’hésitez pas à lui proposer de nouveaux jeux pendant vos temps libres.

Berger Blanc Suisse : quelle alimentation ?

Un chien tenant sa gamelle dans sa gueule. Crédit : Chalabala

L’alimentation de votre Berger Blanc Suisse doit faire l’objet d’une attention particulière. Un chiot peut prendre 3 à 4 repas par jour. À partir de 6 mois, ses repas devront être réduits à 2 fois par jour. En effet, au fur et à mesure qu’il grandira, votre animal de compagnie sera davantage exposé au risque de surpoids. Attention à ne pas dépasser la quantité de nourriture recommandée en fonction de la taille et du poids de votre Berger Blanc Suisse.

Une alimentation saine et équilibrée est essentielle pour garder cette race de chien bouvier en bonne santé. Privilégiez les croquettes premiumadaptées à son âge, son état de santé et ses activités. Afin d’éviter la dilatation-torsion de l’estomac, la taille des croquettes doit s’adapter à l’âge du chien. Les activités intenses avant de manger sont aussi déconseillées. Vous devrez toujours laisser un bol d’eau fraîche à la disposition de votre Berger Blanc Suisse.

L’alimentation d’un Berger Blanc Suisse doit être riche en protéines animales et pauvre en glucides assimilables. Vous pouvez parfaitement concocter de la nourriture maison équilibrée pour votre boule de poil.

Comment éduquer un Berger Blanc Suisse ?

Un chien faisant de l’exercice avec son maître. Crédit : miriam-doerr

Intelligent et doté d’un fort caractère, le Berger Blanc Suisse est facile à éduquer. Cependant, son éducation doit être entreprise en douceur. Familiarisez votre animal de compagnie avec la vie en groupe et les habitudes de la famille telles que les heures de réveil, les heures de repas, les limites à ne pas franchir… Comme il s’agit d’un chien extrêmement sensible, évitez de lui donner trop d’affection. Vous devez l’habituer à la solitude pour qu’il puisse vivre normalement pendant vos absences.

Afin que votre Berger Blanc Suisse puisse bien assimiler les règles de la vie en société, vous pouvez confier son éducation à un professionnel. N’hésitez pas non plus à demander conseil auprès d’un éleveur ayant de l’expérience dans l’éducation des chiens. Le fait d’offrir des friandises en guise de récompense lorsque votre boule de poil est obéissante est aussi une alternative pour lui faire adopter le bon comportement.

Où adopter votre Berger Blanc Suisse ?

Un élevage de chien. Crédit : davit85

Si vous souhaitez adopter un Berger Blanc Suisse, le mieux est de vous rendre directement chez un spécialiste en élevage canin. Vous trouverez de nombreux éleveurs en France et dans d’autres pays. Le prix varie d’un éleveur à un autre. Il oscille entre 800 et 1 500 euros. L’idéal est d’adopter un chiot. Celui-ci s’adaptera plus facilement aux habitudes de votre famille.

Lorsque vous adopterez un Berger Blanc Suisse, vérifiez son pedigree, son milieu d’élevage ainsi que sa conformité au standard de la race. Vous pouvez vous assurer de sa pureté grâce au LOF ou Livre des Origines Français que vous demanderez au préalable auprès de l’éleveur. Faites attention aux prix exagérément élevés. Ils ne permettent de déterminer ni la qualité de l’élevage ni la bonne foi de l’éleveur.

Outre le prix de l’adoption d’un Berger Blanc Suisse, d’autres dépenses sont à prévoir. Pour la nourriture, comptez environ 50 ou 60 euros par mois si vous comptez nourrir votre animal de compagnie avec des croquettes. Si vous souhaitez l’alimenter exclusivement de viande fraîche, ce prix peut être encore plus élevé. Concernant la santé, incluez les consultations chez le vétérinaire et les vermifuges tous les 3 mois dans votre calcul. Pour cette race de chien, les frais de santé peuvent s’élever jusqu’à 80 euros par mois.

Bouton whatsapp