Rendues folles par leurs mauvaises conditions de vie, des orques attaquent l'une des leurs en pleine représentation

Bouton whatsapp

Les visiteurs du parc aquatique SeaWorld ont assisté à un triste spectacle dans ce parc de San Diego. Le 6 août dernier, plusieurs orques ont attaqué l’une des leurs devant les yeux médusés de familles et enfants.

Crédit : Michel VIARD/ iStock

Décriés depuis des années par les associations de défense des animaux, les parcs à thème SeaWorld sont de nouveaux dans leur viseur. Connus pour leurs attractions et leurs spectacles avec des animaux marins, le parc SeaWorld de San Diego se retrouve au cœur d’une polémique.

Durant l’un des spectacles mettant en scène des orques, un groupe de cétacés s’est soudain mis à attaquer violemment l’un des leurs. Les visiteurs présents ont assisté à la scène et une vidéo de l’attaque s’est ensuite retrouvée sur le compte de l’association PETA.

Selon l’un des spectateurs présents, l’orque attaquée saignait et est allée s’échouer sur le bord du bassin. Les experts ont qualifié ce comportement de « hautement contre nature ».

L’association PETA porte plainte

Des témoins indiquent que les enfants qui assistaient à la scène pleuraient et ne comprenaient pas pourquoi les mammifères agissaient de telle sorte. « Je pensais qu'ils s'aidaient, pas qu'ils se combattaient », a lancé un des enfants à sa mère.

Le témoin poursuit : « nous pouvions voir des marques de morsure et des blessures fraîches sur tout le côté de l’orque. Toutes les deux secondes, deux voire trois orques de plus sautaient hors de l'eau pour [continuer] à attaquer l'orque blessée ».

Après cet incident, PETA a annoncé avoir porté plainte contre SeaWorld auprès du département américain de l’Agriculture. « En deux jours, une orque est morte et une autre a été attaquée par d'autres orques frustrées et étroitement confinées, entraînant une blessure grave. Et de jeunes enfants ont été témoins du carnage », s’offusque l’association via sa vice-présidente Tracy Reiman.

Cela fait des années que SeaWorld est pointé du doigt pour les conditions dans lesquelles vivent les orques.

Crédit : PETA/ Twitter

Crédit : PETA/ Twitter

Source : LadBible
Bouton whatsapp
Recevez le meilleur de l'actu de Demotivateur par mail !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter