Pelade du chat : causes, symptômes, traitements et prévention

Bouton whatsapp

Votre chat perd une importante quantité de poils ? Il est peut-être atteint de pelade. Voici tout ce qu’il y a à connaître concernant cette maladie.

Peladedu chat : qu’est-ce que c’est ?

À voir aussi

Oreille d’un chat atteinte de dermatophytose féline. Crédit photo : Isis Medri

La pelade est une maladie caractérisée par une perte de poils ou de cheveux anormale, par plaques plus ou moins étendues. En dermatologie vétérinaire féline, le terme utilisé pour désigner la pelade du chat est l’Alopécie Extensive Féline. Cette dernière peut prendre différentes formes: multifocale, circonscrite, symétrique ou non. Lors de démangeaisons importantes ou de chronicité de la maladie, une lésion comme un ulcère ou une érosion peut apparaître.

La pelade du chat concerne entre autres différentes zones du corps de l’animal: arrière-train, cou, patte arrière, ventre, cou, autour et au-dessus des yeux, sur les flancs, derrière les oreilles…

Attention ! Ne confondez pas la pelade du chat avec la mue saisonnière, qui est définie comme la chute normale des poils de l’animal. Chaque année, ce processus se manifeste au printemps et en automne. Les poils morts changent de couleur et de texture. Le nouveau pelage du chat pousse en même temps que la chute et remplace automatiquement l’ancien. À savoir que la pelade concerne aussi bien les chats à poil court que ceux à poil long. Évidemment, l’alopécie est beaucoup plus visible chez ces derniers, car les poils morts qui sont beaucoup plus volumineux s’amoncellent sur le carrelage ou jonchent sur le tapis.

Comme les chats perdent leurs poils tout au long de l’année, il n’est pas toujours évident d’identifier la pelade. Toutefois, plusieurs symptômes devraient vous alerter, à savoir :

  • L’apparition de plaques rouges à différents endroits du corps: cou, tête, flanc ;
  • La présence de pellicules dans le pelage de l’animal. Cela est dû au grattage et à l’irritation ;
  • La perte de poils dans des zones spécifiques du corps du chat ;
  • L’apparition de démangeaisons plus ou moins intenses et régulières.

Pelade chez les chats : quelles sont les causes possibles ?

Un chat commençant à perdre ses poils au niveau de sa patte avant gauche. Crédit photo : Nadya Bessonov

Les origines de la pelade chez les chats sont nombreuses. Voici les causes les plus connues de cette maladie cutanée :

  • Les troubles du comportement

Un chat stressé, angoissé ou sujet à la peur a tendance à se lécher les poils de façon intense et compulsive. En général, ce léchage est localisé au niveau du ventre, des flancs ou au niveau d’une ou deux pattes avant. Peu à peu, ce léchage engendre une irritation de l’épiderme provoquant la chute des poils. Si une telle situation se produit, désinfectez rapidement les plaques irritantes qui se forment avec la répétition du léchage. Après la désinfection, votre chat continue de se lécher ? Consulter sans tarder le vétérinaire.

  • Les maladies parasitaires

La pelade du chat peut être provoquée par les deux types de maladies parasitaires ci-après :

  • La gale

Cette maladie de la peau est causée par la présence d’acariens. La gale provoque de graves affections cutanées et d’intenses démangeaisons irritantes qui entraînent la chute des poils. La gale peut se localiser uniquement au niveau de la tête ou s’étendre à l’intégralité du corps.

  • La teigne

Il s’agit d’une maladie causée par la présence de champignons imperceptibles à l’œil nu nommés Microsporum canis. Ces derniers sont logés sous la peau du félin et se nourrissent de la kératine. Les champignons responsables de la teigne provoquent une lésion de l’épiderme pouvant former des plaques d’une étendue variable sur l’ensemble du corps de l’animal. Extrêmement contagieuse, la teigne peut être transmise par l’homme, un animal ou un jouet contaminé.

Notez qu’un chat peut être porteur de la teigne sans pour autant en développer les symptômes. Cependant, il n'en est pas moins contagieux.

  • Les puces

L’infestation de puces peut être à l’origine de la formation de zones sans poils chez les chats. Dans ce cas, vous constaterez que votre animal se gratte plus que d’habitude. Il a même tendance à lécher ou à mordre la base de sa queue. Souvent, les démangeaisons sont tellement fortes que votre matou peut même aller jusqu’à s’arracher les poils.

  • Les allergies

Comme les humains, les chats peuvent aussi développer des allergies. L’agent allergène peut figurer parmi la liste suivante :

  • La salive des puces ;
  • Un ou plusieurs pollens ;
  • Une substance végétale ;
  • Certains aliments et matériaux.

En présence des allergènes cités ci-dessus, votre chat est sujet à d’importantes démangeaisons et de plaques rouges engendrant la chute de ses poils.

  • Les troubles hormonaux

Les chats sont aussi sujets à des dérèglements hormonaux pouvant perturber leur équilibre cutané. En raison de ces troubles du système hormonal, l’animal perd ses poils à cause de la pelade, surtout au niveau du cou, du dos et des flancs. Dans une telle situation, la perte des poils est en général symétrique.

À noter que d’autres origines sont possibles pour expliquer la pelade chez les chats. Il s’agit notamment :

  • De la maladie de Cushing ;
  • D’une hypothyroïdie ;
  • D’une pyodermite ;
  • D’une dermatite.

Est-ce que la pelade du chat est contagieuse ?

Une personne en train de contractée la pelade du chat. Crédit photo : Ternavskaia Olga Alibec

En dehors de la gale ou de la teigne, la pelade du chat n’est pas contagieuse. Ainsi, vous pouvez toujours continuer à câliner votre matou, car il n’y a aucun risque que l’alopécie contamine votre peau ou votre chevelure. À noter que même en cas de teigne du chat, ne craignez pas pour votre chevelure. Certes, cette maladie est susceptible de provoquer des lésions sur la peau, mais pas dans les cheveux. En effet, la teigne du chat n’est pas « tondante » dans le cas où elle a été attrapée au contact d’un chat atteint. Néanmoins, des lésions cutanées circulaires dites « circinées » particulièrement irritantes peuvent apparaître.

Pelade chez les chats : diagnostiquer pour mieux traiter

Une personne en train de diagnostiquer la maladie de peau de son chat. Crédit photo : eremeevdv

Pour prescrire le traitement adapté, il est nécessaire d’identifier l’origine de la pelade de votre chat. L’idée est que le vétérinaire puisse soigner la dermatose et atténuer les symptômes de la maladie de peau. Ainsi, le soin est prescrit au cas par cas.

  • Si l’origine de la pelade du chat est une infection parasitaire, le vétérinaire soignera la maladie qui cause la pelade avec :
  • Un antiparasitaire en injection ;
  • Un antiparasitaire en pommade.
  • Dans le cas où la pelade est due à l’anxiété ou au stress, orientez-vous vers les produits suivants :
  • Les comprimés anti-stress pour chatscomme les compléments alimentaires à base de vitamines et d'acides gras pour le pelage ;
  • Les diffuseurs et les sprays anti-stress pour chat ;
  • Les poudres anti-stress ;
  • Les colliers pour chat anti-stress ; 
  • Les seringues et les pattes anti-stress pour chat ;
  • Les solutions buvables anti-stress pour chats.

Pour réduire le stress et l’anxiété de votre chat à cause de la pelade, vous pouvez entre autres consulter un éducateur et un comportementaliste félin, sur recommandation de votre vétérinaire.

  • Si l’origine de la pelade est une allergie, le vétérinaire doit isoler l’allergène en cause. Pour ce faire, le praticien doit réaliser les tests lui-même. Après la découverte de l’agent allergène, l’animal ne doit plus jamais être mis en contact avec lui.

En parallèle des traitements cités préalablement, le vétérinaire peut prescrire d’autres produits pour soulager les démangeaisons et les irritations causées par la pelade. Voici quelques-uns d’entre eux :

  • Shampoings antiparasitaires ;
  • Lotions traitantes ou anti-chutes de poils.

En plus de ces différents traitements, vous devez effectuer un toilettage régulier de votre chaton en le brossant délicatement. Cette opération est particulièrement recommandée pendant les périodes de mue afin :

  • D’éliminer tous les poils morts ;
  • D’éviter que votre chat n’avale les poils morts.

Par ailleurs, donnez toujours une alimentation saine et équilibrée à votre chat pour qu’il ait un pelage de qualité. Vous pouvez par exemple lui donner des croquettes haut de gamme.

Quels traitements naturels utilisés pour soigner la pelade du chat ?

Adorable chat et huiles essentielles sur fond orange clair. Crédit photo : New Africa

Plusieurs solutions naturelles existent pour traiter la pelade du chat. Voici quelques exemples :

  • Les huiles essentielles

Les huiles essentielles constituent un remède naturel efficace contre la pelade. Néanmoins, elles doivent être manipulées avec précaution chez les chats, car leur peau est particulièrement sensible. L’huile essentielle de Tea Tree est particulièrement recommandée pour soigner naturellement la pelade chez les chats, parce qu’elle dispose d’excellentes propriétés antifongiques. Diluez une seule goutte de HE dans 20 ml d’huile d’olive. Ensuite, appliquez le mélange obtenu deux fois par jour sur les zones affectées 2 fois par jour jusqu’à amélioration.

  • Le vinaigre de cidre

Cette solution est une alliée de taille contre la pelade du chat, car elle peut modifier le pH de la peau de l’animal et perturber la prolifération des champignons. Le vinaigre de cidre est également reconnu pour ses propriétés astringentes qui rééquilibreront la peau du félin en resserrant les tissus cutanés. Il favorise entre autres la cicatrisation des lésions.

  • L’argile verte

Grâce à ses vertus purifiantes, l’argile verte est recommandée pour soigner les problèmes dermatologiques chez les chats, notamment la pelade. Ce traitement naturel agit sur les champignons responsables de la maladie pour les éradiquer. L’application est simple :

  1. Prenez un saladier en verre ;
  2. Ajoutez dans le récipient de l’argile verte et de l’eau jusqu’à obtention d’une pâte épaisse et lisse ;
  3. Posez la pâte obtenue sur la zone infectée afin de créer un cataplasme pendant 20 minutes.

Pour que la préparation tienne en place, bandez la zone infectée. Vous pouvez également appliquer un pansement. Pour obtenir un résultat satisfaisant, ce traitement est à réaliser plusieurs fois par jour.

Est-il possible de prévenir la pelade du chat ?

Un chat atteint de pelade au niveau des yeux. Crédit photo : eremeevdv

Il est tout à fait possible de prévenir la pelade. D’ailleurs, il existe plusieurs moyens pour y parvenir :

  • Appliquez régulièrement des traitements antiparasitaires pour éviter l’infestation de puces et autres petits insectes piqueurs ;
  • Emmenez régulièrement votre chat chez le vétérinaire afin d’effectuer des bilans de santé ;
  • Nettoyez régulièrement votre chat, surtout s’il a des poils longs afin de pouvoir examiner son pelage ;
  • Occupez-vous attentivement du bonheur de votre matou, car un chat malheureux est souvent un chat stressé.

Petit conseil : les félins sont des hôtes particulièrement appréciés par les parasites. De ce fait, les vermifuges et les antiparasitaires sont importants pour leur santé. Pour vous procurer ce type de traitements, rendez régulièrement chez le vétérinaire. Cela vous permettra également de tenir à jour le calendrier de vaccination de votre matou.

Bouton whatsapp