Chine : attaché devant une boucherie, ce chien a été sauvé juste avant d'être abattu, puis mangé

670partages
Bouton whatsapp

En Chine, un chien promis à la boucherie a été secouru in extremis par un groupe de sauvetage animalier.

Plus tôt ce mois-ci, une association a sauvé un chien du commerce de la viande à Yulin, dans la province du Guangxi (Chine). Le toutou de race Akita Inu a été retrouvé enchaîné devant une boucherie.

Crédit Photo : Humane Society International

Le chien était sur le point d’être abattu

Selon le Daily Express, le quadrupède était sur le point d’être abattu. Par miracle, le groupe de sauvetage animalier a persuadé le commerçant de le relâcher.

La boule de poils, prénommée Lucky, a été transférée dans un refuge soutenu par Humane Society International (HSI), une association qui s’évertue à sauver les chiens et les chats du commerce de la viande en Chine.

Crédit Photo : Humane Society International

Crédit Photo : Humane Society International

L’association pense que Lucky a fait l’objet d’un vol car il est habitué à marcher en laisse. Le sauvetage de l’Akita Inu intervient un mois avant l’ouverture du festival de Yulin

Les militants s’insurgent contre le festival de Yulin

Chaque année, des milliers d’animaux périssent dans d’atroces souffrances pour être consommés, au grand dam des activistes chinois, qui militent pour la fermeture du festival. C’est notamment le cas de Peter Li, spécialiste des politiques chinoises à la Humane Society International.

«Lucky s’est échappé de justesse car il ne restait qu’une seule carcasse de chien brûlée au chalumeau en vente dans la boutique. Cela signifie qu’il aurait été le prochain», a expliqué le militant au quotidien britannique.

Crédit Photo : Humane Society International

Ce dernier rappelle également que le festival représente un risque important pour la santé publique. De son côté, Liang Jia, militant pour les droits des animaux, pointe du doigt l’inaction des autorités.

Face à un regain de l'épidémie de Covid-19 en Chine, plusieurs villes - Shenzen, Shanghai, Changchun - ont été confinées : «Cela n’a aucun sens que les commerçants de viande de chien de Yulin soient autorisés à encourager les visiteurs à voyager à travers la province».

Vous l’ignorez peut-être, mais seulement 20% des Chinois consomment de la viande de chien, selon les chiffres de la Human Society International.

Crédit Photo : Humane Society International

Source : Daily Express
Bouton whatsapp