Un poisson « Dracula » avec de longs crocs découvert par un promeneur sur une plage de Californie

1 930partages
Bouton whatsapp

Un promeneur a fait une incroyable découverte sur une plage de Californie. Un poisson aussi étrange qu’effrayant avec dents semblables à celles de Dracula.

Crédit : The West Marin Feed

À voir aussi

Il y a quelques semaines, sur une plage de Californie, un promeneur a retrouvé un drôle de poisson, échoué. Ce dernier est longiligne, possède de grands yeux, une large nageoire dorsale, deux petites sur son ventre et surtout, deux crocs, comme les vampires.

Un spécimen rare que le promeneur a pris en photo puis publié sur un fil d’actualité appelé The West Marin Feed, rapporte le site Daily Star. Le poisson Dracula était vivant lorsqu’il a été découvert et mesure un peu plus de 1 mètre. Le promeneur a tenté de le remettre à l’eau, sans succès.

Ce poisson a soulevé pas mal d’interrogations. Le rédacteur en chef de The West Marin Feed, Christian Anthony, a alors posté la photo du promeneur sur le net pour que les internautes l’aident à identifier le poisson ? Dix minutes plus tard, le conservateur de l'ichtyologie au Musée de zoologie des vertébrés, Christopher Martin lui a indiqué qu’il s'agissait d'un poisson-lancette.

Un poisson surnommé le « poisson-cannibale »

Crédit : The West Marin Feed

« Le poisson-lancette à long museau (Alepisaurus ferox) est un gros poisson prédateur qui peut mesurer jusqu'à six mètres de long », rappelle à juste titre le Mirror. Il vit principalement dans les eaux profondes autour du monde entre 106 et 1900 mètres.

Comme le poisson-dragon, le poisson-lancette vit dans la zone crépusculaire des océans, là où une infime partie de la lumière pénètre dans cet espace extrêmement sombre. Ses écailles réfléchissantes lui permettent de se fondre dans la pénombre qui l’entoure pour pouvoir attaquer ses proies avec ses dents acérées.

L’estomac si particulier du poisson-lancette permet aux scientifiques d’observer les repas restés intacts engloutis par le poisson. Outre de petits poissons, on peut parfois y retrouver d’autres poissons-lancettes. Ce qui vaut le surnom de « poisson-cannibale » au poisson-lancette. Cela s’expliquerait par le fait que, dans la pénombre, le poisson-lancette ne voit pas forcément les proies qu’il attaque et mange, même s’il s’agit de petits poissons-lancettes.

Ce poisson peut atteindre jusqu’à six mètres de long et est un prédateur très actif.

Bouton whatsapp