Dans le Connecticut, un ours noir s'est emparé du colis Amazon d'une habitante

743partages

Il n’est pas rare de voir à Bristol, dans le Connecticut, des ours noirs arpenter les rues. À la recherche de nourriture, les ursidés se retrouvent chez les habitants qui donnent l’alerte. La dernière en date est venue d’une cliente Amazon dont le colis a été dérobé… par un ours.

Crédit : Kristin Levine/ Facebook

Pour une fois, le livreur d’Amazon n’y est pour rien. Habituellement, outre-Atlantique, ce sont avec les livreurs que les clients ont des problèmes : colis en mauvais état, cassés ou jamais arrivés. Cette fois, c’est un ours qui est à l’origine de la disparition d’un paquet.

Kristin Levine, habitante de Bristol, s’est pressée de visionner les caméras de surveillance de sa propriété quand l’alerte lui a été donnée. La première, pour signaler l’arrivée du livreur à la porte. Puis, une deuxième, qui a d’abord surpris la propriétaire : « Amazon avait déposé le colis peut-être cinq minutes auparavant et j’ai reçu l’alerte sur ma caméra de sécurité. Puis, j’ai reçu une deuxième alerte cinq minutes plus tard et j’étais comme déconcertée parce que je n’attendais personne d’autre dans mon allée », a raconté Levine à NBC Connecticut.

En visionnant la vidéo, Kristin Levine s’est aperçue que son colis avait disparu. Mieux encore, et elle ne pouvait en croire ses yeux, c’est un ours qui était responsable.

Crédit : Kristin Levine/ Facebook

« Nous sommes définitivement habitués aux ours dans notre quartier »

Dans cette courte vidéo de 15 secondes publiée plus tard sur Facebook, on voit un ours repartir de la propriété de Kristin avec son colis dans la bouche. Sur le réseau social, la jeune femme a écrit avec humour « oui, donc si quelqu’un voit un colis Amazon dans la région de Chippen Hills avec mon nom dessus… n’hésitez pas à le rapporter ».

Le colis de Kristin a été retrouvé quelque temps plus tard dans le jardin d’un voisin. Le colis contenait du papier toilette parfumé que l’ours a vite abandonné quand il a découvert qu’il ne s’agissait pas de nourriture. « Peut-être que l’ours voulait juste une pousse parfumée à la lavande ? », a ajouté Kristin avec humour.

Cette situation cocasse pour la plupart d’entre nous est en réalité de plus en plus courante aux États-Unis. « Nous sommes définitivement habitués aux ours dans notre quartier, explique Kristin au quotidien McClathy News. Bien que je n’aie jamais vu un ours sortir un paquet de mon garage auparavant ! Et cet ours était assez gros ! ».

D’après le quotidien américain, les observations d’ours noirs deviennent très courantes à cause de la hausse de la population des ursidés dans la région. Ces derniers sont alors à la recherche de nourriture et n’hésitent pas à se rapprocher des villes pour en trouver.

Source : Daily Mail