Dans le New Jersey, des repas sont offerts aux personnes pauvres dans les restaurants de Jon Bon Jovi

670partages

Jon Bon Jovi est une rock star comme les autres. Loin des strass et des paillettes du show biz, le célèbre chanteur est fortement engagé dans la lutte contre la pauvreté.

Jon Bon Jovi devant une affiche de son resturant. Crédit : JBJ Soul kitchen 

En 2006, Bon Jovi crée sa propre fondation, The Jon Bon Jovi Foundation, dont le but est de soutenir les efforts communs pour rompre le cycle de la pauvreté et de venir en aide aux personnes sans logement.

Pour ce faire, le chanteur originaire du New Jersey ouvre son tout premier restaurant appelé JBJ Soul Kitchen (soit « La cuisine de l’âme » en français) en octobre 2011 dans la zone de Red Bank, dans son état d’origine. Destiné aux plus démunis, le restaurant de Bon Jovi fonctionne sur un principe astucieux. Un repas gratuit, offert pour les personnes qui n’ont pas les moyens de payer.

Sauf que le chanteur n’est pas inclusif. Son restaurant est en réalité ouvert à tout le monde. La différence réside dans le porte-monnaie de ses clients. Ainsi, on ne trouve aucun prix sur la carte du restaurant. Les personnes les plus démunies bénéficient d’un repas gratuit servis par des bénévoles, tandis que les clients qui peuvent s’offrir un repas sont invités à donner 20$ (soit 18,90€).

Le but de ce restaurant est aussi la convivialité. Ainsi, les personnes qui dégustent un repas gratuitement sont encouragées à faire du bénévolat dans le restaurant en échange.

Un principe qui ne favorise aucune classe sociale plutôt qu’une autre (les réservations de tables en avance ne sont pas autorisées, le restaurant privilégiant d’abord les personnes dans le besoin à qui la priorité est donnée). Il s’agit aussi d’offrir un repas dans les meilleures conditions, dans la dignité et le respect des personnes et sans jugement.

Une initiatives qui a fait ses preuves puisque le chanteur de It’s my Life a même ouvert un second restaurant cinq ans plus tard, à Toms River, toujours dans « L’État-Jardin ». Le restaurant fonctionne sur le principe de dons. Selon le site web du lieu, 54% des repas auraient été financés grâces aux dons et le reste par des bénévoles.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que, à la vue des photos publiées sur le compte officiel et Instagram du restaurant, ce dernier sert de copieux repas alléchants issus de la gastronomie locale américaine et dont les produits viennent du jardin du restaurant.

Depuis leurs ouvertures, les restaurants de Jon Bon Jovi ont servi près de 105 893 repas. Bon Jovi a réussi à mettre sa célébrité au service d’une bonne cause.

Bon Jovi dans son restaurant. Crédit : JBJ Soul Kitchen

Un bénévole du restaurant Soul Kitchen. Crédit : JBJ Soul Kitchen

Bon Jovi dans son restaurant. Crédit : JBJ Soul Kitchen

Soul Kitchen. Crédit : JBJ Soul Kitchen

Soul Kitchen. Crédit : JBJ Soul Kitchen

Source : Bored Panda
Plus d'articles
Dernières news