46 ans après son arrêt, le train de l'Orient-Express va être relancé pour assurer la liaison Paris-Vienne

7 665partages
Bouton whatsapp

Le mythique train de l’Orient-Express est sur le point de faire son grand retour après plusieurs tentatives de résurrection. Le groupe Accor prévoit de le dévoiler au public lors des Jeux Olympiques de Paris 2024.

Crédit : bizoo_n/ iStock

En 1883, l’Orient-Express, un train de luxe créé par la Compagnie internationale des wagons-lits (CIWL), effectuait son tout premier voyage entre Paris et Vienne. Sous l’égide de l’ingénieur belge Georges Nagelmackers, l’Orient-Express avait pour ambition de relier deux mondes : l’Occident et l’Orient. Fort de son succès au fil des années, le célèbre train a ensuite élargi sa liaison de Paris jusqu’à Venise, et surtout de Paris jusqu’à Istanbul (autrefois Constantinople), dès 1919.

Cependant, en 1977, le voyage s’arrêta pour l’Orient-Express. Plusieurs tentatives de la part d’entrepreneurs privés ont notamment vu le jour pour le remettre sur rails (Venise-Simplon-Orient-Express, Nostalgie-Istanbul-Orient-Express), en vain. La dernière tentative date de 2009 où le train s’arrêta pour de bon.

L’Orient-Express remis sur les rails pour 2024

Crédit : kmn-network/ iStock

Depuis 2011, un projet de relance est assuré par la SNCF et le groupe hôtelier Accor. D’après les informations de nos confrères de BFMTV, la nouvelle version de l’Orient-Express pourrait bien voir le jour en 2024. Fidèle à son histoire et sa légende, le train de luxe reliera encore une fois Paris à Vienne. Mais son ambition ne s’arrête pas là. Nous apprenons par ailleurs que l’Orient-Express réalisera le plus long voyage ferroviaire au monde en reliant Paris à Tokyo.

Afin de convoquer toute la nostalgie et les souvenirs du légendaire train, la SNCF s’est offert les services d’un chercheur en histoire industrielle, Arthur Mettetal. Ce dernier a été chargé de retrouver les voitures d’origine de 1920-1930, perdues dans la nature. C’est en 2015, en Pologne, que Arthur Mettetal a retrouvé les 17 voitures qui, selon Accor, feront bel et bien partie du nouveau voyage.

Les 17 voitures (12 voitures-lits, 1 restaurant, 3 salons et 1 fourgon) ont été rapatriées en France trois ans plus tard afin d’être restaurées par des artisans français. Avant d’obtenir plus de détails sur ce retour très attendu, Accor et la SNCF ont annoncé la présentation des voitures pour 2024 au moment des Jeux Olympiques de Paris.

Source : Geo
Bouton whatsapp