Dans la nuit du 10 au 11 août, ne manquez pas les Perséides au firmament

17 397partages

On devrait assister ce week-end au pic d'activité de la pluie des Perséides. Explications.

Tous les ans, le mois d’août est le théâtre d’une pluie d’étoiles filantes, un spectacle grandiose qui ravit autant les passionnés d’astronomie que les curieux fascinés par la beauté de la voute céleste.

Comme nous vous l’expliquions la semaine dernière, en évoquant la Nuit des étoiles 2019, ce phénomène est dû à la comète 109/Swift Tuttle, qui passe au plus près de la Terre.

Si cette dernière n’est visible que tous les 134 ans, son cortège de débris pénètre toutefois notre atmosphère chaque été à cette période de l’année, donnant lieu à une pluie d’étoiles filantes quasiment sans discontinu entre le 25 juillet et le 25 août.

Crédit photo : Jared Tennant

C'est dans la nuit du 10 au 11 août que les conditions devraient être les plus favorables 

Généralement, ce sublime ballet céleste, connu sous le nom de Perséides (en référence à la constellation de Persée), connaît son pic d’activité entre le 10 et le 15 du mois, mais les dates peuvent varier.

D’autre part, pour pouvoir profiter pleinement de ce pic et ne rien rater du spectacle, il faut qu’un certain nombre de conditions soient réunies, à commencer par la distance de la Lune.

Plus notre satellite est proche de la Terre, plus il risque de briller et influer ainsi sur la visibilité, en masquant presque les étoiles qui paraissent alors invisibles.

Or, il faut savoir que la Lune sera quasiment pleine les 12 et 13 août prochain, dates qui coïncident avec le pic d’activité des Perséides pour 2019. Il se pourrait donc que la Lune gâche (un peu) bien que cela ne vous empêchera pas d’observer le passage de certaines étoiles.

Autre paramètre qui a son importance, la météo ! En effet, les conditions doivent être parfaites pour pouvoir apercevoir les étoiles filantes fuser dans le ciel. Problème, selon Météo France, les nuits risquent d’être nuageuses jusqu’au 15 août, dans la majeure partie de l’hexagone, à l'exception du week-end qui arrive.

C’est donc probablement dans la nuit du samedi 10 au dimanche 11 août que le spectacle sera le plus beau, car les conditions météorologiques seront au rendez-vous.

Pour rappel, la pluie des Perséides peut produire au maximum 150 étoiles filantes par heure.

Plus d'articles
Dernières news
En ce moment