À l'approche de Noël, Sea Shepherd détourne Docteur Maboul pour dénoncer la pollution des océans

673partages

Alors que les médias commencent à nous envahir de publicités pour les jouets de Noël, l’ONG de défense des océans Sea Shepherd propose un jeu exclusif tout droit inspiré du célèbre jeu de notre enfance, Docteur Maboul.

Opération Océan par Sea Shepherd. Crédit : Sea Shepherd 

Dévoilé à travers une superbe vidéo s’inspirant directement des publicités classiques pour jouets, le jeu renommé « Opération Océan » pour l’occasion est en lien avec l’actualité. La (fausse) vidéo de l’ONG commence telle une réelle pub pour un jeu qui met en scène un « dauphin contaminé par des déchets issus d’objets fréquemment trouvés dans les océans : filets de pêche, hameçon, brosse à dent, flacon de produit chimique et mégots ». Le but étant bien sûr de récupérer aussi prudemment et délicatement que possible les déchets avalés par le mammifère sans faire biper le dauphin.

Le point fort de la vidéo réside dans sa mise en scène qui montre un groupe d’enfants jouant à « Opération Océan » sur fond de musique aux airs paradisiaques, le tout sur un ton très joyeux. Tout en faisant une fausse promotion du jeu, l’ONG fait soudain irruption, tel un piratage en direct pour dénoncer les dérives écologiques que les fêtes de Noël impliquent.

Cette fois-ci une réelle annonce pour dénoncer les pratiques de surconsommation de la société pendant les fêtes (l’ONG estime que 60 millions de cadeaux se retrouveront au pied des sapins français le 25 décembre), soit autant de déchets plastiques, de nourriture gaspillée et d’arbres coupés. Autant de plaisirs pour nous qui sont de réels dangers pour les animaux marins.

Un fléau que tente d’expliquer l’ONG (aux plus petits mais pas que) à travers ce jeu destiné aux « Ateliers Sea Shepherd Kids ». Aussi ingénieux soit-il et dans l’air du temps, le jeu n’est pas destiné à la commercialisation.

Bien évidemment, les pièces qui composent le jeu sont éco-conçues et recyclables (à partir de plastique PLA recyclé et de bouteilles échouées sur les plages).

Une opération en partenariat avec l’agence de communication Braaxe inspirée à faire réfléchir sur les « quelques 640 000 tonnes de filets et autres matériels de pêche jetées dans les océans chaque année, causant la mort d’environ 136 000 phoques, dauphins, otaries, tortues, petites baleines et autres oiseaux de mer », comme le rappelle si bien l’ONG.

Un coup de comm’ réussi et malin pour permettre une prise de conscience sur des éléments qui nous concernent tous.

Opération Océan par Sea Shepherd. Crédit : Sea Shepherd

Opération Océan par Sea Shepherd. Crédit : Sea Shepherd

Opération Océan par Sea Shepherd. Crédit : Sea Shepherd

Source : Sea Shepherd
Plus d'articles
Dernières news