Un enfant de 2 ans traverse le plafond de l'avion, projeté par de fortes turbulences sous les yeux de sa mère horrifiée

Après de fortes turbulences, un enfant de deux ans s’est retrouvé coincé dans le plafond de l’avion sous les yeux horrifiés de sa maman.

Ce lundi 1er juillet, un drame a bien failli se produire dans les airs. Et pour cause : un Boeing reliant Madrid (Espagne) à Montevideo (Uruguay) a été contraint d’atterrir en urgence au Brésil après de fortes turbulences.

Résultat : sur les 325 passagers présents à bord, une quarantaine de voyageurs ont été blessée et 23 d’entre eux ont été transportés à l’hôpital. Depuis, les premiers témoignages des rescapés de ce vol d’Air Europa se multiplient dans la presse.

Contactée par Good Morning America, cette mère de deux enfants raconte son expérience traumatisante. Cecilia Laguzzi, chirurgienne, a déclaré qu'elle rentrait chez elle après un stage de trois mois à Barcelone et qu'elle voyageait avec sa famille lorsqu'elle a été réveillée par les violentes turbulences.

«J'ai senti quelque chose de très dur frapper ma tête, puis mon dos, et je suis tombée sur la tête, sans pouvoir me relever (…) Je me souviens que j'étais dans l'avion et que j'ai eu l'impression de tomber(…)».

Elle retrouve son enfant dans le plafond de l’avion

Une fois le choc passé, la passagère s’est mise à la recherche de ses enfants. Comme elle le précise, elle a trouvé sa fille de quatre ans avec son mari, mais n’a pas pu mettre la main sur son fils âgé de deux ans.

Ce n’est que quelques minutes plus tard que la mère de famille a réussi à retrouver l’enfant. Selon ses dires, le petit garçon s’est envolé de son siège avant de se retrouver coincé dans le plafond de l’avion.

Les turbulences ont provoqué de nombreux dégâts dans l’avionCrédit Photo : Capture d’écran / X

«C’est une image que je n’oublierai jamais (…) Il pleurait, il avait très peur, mais il s’est calmé quand je l’ai pris dans mes bras», a confié la passagère.

Par chance, le garçonnet ne présentait aucune blessure. De son côté, Cecilia Laguzzi s’est empressée de soigner les autres passagers. Depuis, la jeune femme appréhende de reprendre l’avion.

Selon Steve Ganyard, collaborateur d’ABC News et ancien pilote de chasse du Corps des Marines, l’avion a traversé la zone de convergence intertropicale, une zone réputée pour ses orages extrêmement violents.

VOIR TOUS LES COMMENTAIRES

author-avatar

Au sujet de l'auteur : Jenna Barabinot

Depuis 1 an et demi, je m’efforce de produire des articles de qualité tout en gardant ma touche d’humour. Mon domaine de prédilection ? Les histoires d’animaux qui se terminent en happy end. Je suis d’ailleurs incollable sur les races des chiens. Les sujets de société me passionnent et me permettent de perfectionner ma plume. J’affectionne aussi la rubrique « entertainment » car elle m’offre une parenthèse pailletée.