Top 27 des expressions du Nord

Bouton whatsapp

Les habitants du Nord possèdent des expressions assez difficiles à comprendre si vous n’êtes pas de la région. En voici quelques-unes à connaître absolument.

Expressiondu Nord : comment parler chti ?

À voir aussi

Un homme qui apprend les règles de base de la langue chti Crédit photo : Andrea Piacquadio

Vous envisagez d’étudier à Lille ou de passer vos prochaines vacances dans le nordde la France ? Pour vous faire comprendre des locaux, apprenez à parler la langue chti.

Le chti – également appelé ch’ti, ch’timi ou patois – est une variante du picard. Il s’agit d’une langue parlée dans le Pas-de-Calais et le Nord. Avant votre séjour dans ces départements français, découvrez dans ce guide quelques-unes des règles phonétiques utilisées par les locaux.

Les « S » et les « C »

En chti, ces lettres se prononcent « ch ». Ainsi, « place » en français classique devient « plache » dans le Nord. « Siens » se dit « chiens », et le mot « chitron » est utilisé pour désigner le « citron ». Par ailleurs, « cha » est l’équivalent de « ça » pour les Nordistes.

Les lettres « ch »

Dans le nord de la France, le son « ch » se prononce généralement « k ». Voici quelques exemples illustrant cette règle de base :

  • « Vaque » pour désigner une vache ;
  • « Mouque » pour dire mouche ;
  • « Acater » est l’équivalent du verbe acheter en français

Les « re- » en début de mot

S’il s’agit d’un préfixe exprimant la répétition, « re- » devient « ar- ». Ainsi, une personne qui habite dans le Nord dira :

  • « Arfaire » au lieu de refaire ;
  • « Arcommincher » plutôt que recommencer.

Lorsqu’un mot commençant par « re- » n’exprime pas la réitération, ces lettres sont remplacées par « er- ». À titre d’illustration :

  • « Erligion » désigne la religion ;
  • « Ernard » veut dire renard ;
  • « Erfuser » est la traduction de refuser en patois.

Les lettres « eu »

Elles se prononcent généralement [u] comme dans les exemples suivants :

  • « Viux » pour dire vieux ;
  • « Yux » pour yeux ;
  • « Pluvoir » pour pleuvoir.

Les mots se terminant par « -aille » ou « -ail »

Vous ne devez pas prononcer le son [y]. Par conséquent, portail devient « portal » en chti. De même, éventail se prononce « évintal », et bataille se dit « batale ».

Top 10 des expressions du Nord

Dans le Nord, certaines expressions locales tirées du chti laissent parfois perplexe. Elles font pourtant partie du langage courant dans la région. Il y a de fortes chances que vous les entendiez dans les conversations entre les Nordistes. Vous envisagez de visiter Lille ou de passer quelques jours de vacances dans d’autres villes du nord de la France ? Découvrez les expressions chti les plus utilisées.

Hein ?

Chez les Nordistes, « Hein ? » est la manière la plus courtoise pour dire « Excusez-moi, je n’ai pas compris le sens de votre phrase ou question. »

La drache

Une femme tenant un parapluie Crédit photo : Michele Raffoni

La drache veut tout simplement dire la pluie en français. Cette expression est surtout utilisée pour désigner une grosse averse, une pluie soudaine ou une pluie torrentielle. Si un serveur à Lille vous dit qu’il va dracher, n’oubliez pas de vous couvrir, sinon vous rentrerez tout fraîque, une autre expression du Nord pour dire mouillé.

Hé, biloute !

Biloute compte parmi les expressions que vous entendez uniquement dans le Nord. Ce terme a deux significations. Il peut désigner un homme. Un Chti l’utilisera aussi pour appeler quelqu’un de plus jeune que lui – notamment un garçon – ou un ami. Les deux exemples ci-dessous illustrent la seconde signification du mot biloute :

  • « Hé, biloute, vins ichi ! » se traduit littéralement par « Hé, garçon/petit, viens ici ! »
  • « Cha va, biloute ? » veut dire « Ça va l’ami ? »

On se dit quoi ou je te dis quoi

Si un Chti vous sort « On se dit quoi », ne lui répondez pas « Comment cha, quoi ? ». Cette expression n’est pas une question. Elle est l’équivalente de « On se tient au courant » dans d’autres régions de la France. À retenir pour éviter les malentendus si vous envisagez de vous offrir quelques jours de vacances dans le Nord !

Quinquin

Dans le Nord, quinquin ou kinkin désigné un petit enfant, un bébé. Ce terme a été popularisé par le poète lillois Alexandre Desrousseaux dans sa fameuse chanson intitulée « Le p’tit quinquin ». Le premier couplet de cette berceuse commence par « Dors min p’tit quinquin, min p’tit pouchin, min gros rojin ». Voici la traduction en français classique : « Dors mon petit enfant, mon petit poussin, mon gros raisin. »

Braire

Une petite fille en train de pleurer Crédit photo : pvproductions

En français, « braire » signifie crier en parlant d’un âne. En revanche, à Lille et dans d’autres villes du Nord, cette expression se traduit par pleurer. Aussi, ne soyez pas choqué (e) si un Chti vous dit que votre enfant est en train de « braire ».

Bon à savoir : brayou et brayousse sont les termes utilisés dans le Nord lorsque quelqu’un brait toudis (toujours). En d’autres termes, un pleurnichard !

Passer la wassingue

Il a trop draché, et vous avez marché dans la boue en rentrant chez vous ? Vous devrez dans ce cas passer la wassingue ! Ce fameux objet à l’appellation si particulière est tout simplement une serpillère. Si un Chti vous dit de lui apporter la wassingue, vous connaissez d’ores et déjà la signification de ce mot.

Petit pain

Du pain au chocolat Crédit photo : azerbaijan-stockers

Le nom de cette viennoiserie varie selon la région où vous habitez. En Nouvelle-Aquitaine, elle est communément appelée « chocolatine ». Ailleurs en France, elle est connue sous la dénomination « pain au chocolat ».

Tincafé, ch’est de l’chirloute

Si votre ami Chti vous sort cette expression, il veut tout simplement dire que votre café est trop léger. La traduction en français est « jus de chaussette » (jus d’quochette pour les gens du Nord).

Un crayon de bois

Dans le Nord-Pas-de-Calais, les gens dessinent avec un « crayon de bois ». Vous habitez ou êtes en vacances dans la région ? Si quelqu’un vous demande de lui prêter un crayon de bois, tendez-lui un crayon à papier !

D’autres expressions du Nord moins connues du grand public

Avant de visiter la région, révisez avec nous quelques termes et expressions incontournables :

Saque ed’din !

Littéralement, cela veut dire « tire dedans ». En patois, « Saque ed’din ! » signifie « Avance plus vite ! » Les Ch’tis l’utilisent par exemple pour encourager un sportif avant ou pendant une épreuve.

Laisse la porte contre !

Si quelqu’un vous dit de « laisser la porte contre », ne fermez surtout pas la porte. Votre interlocuteur qui vient sûrement du Nord vous a simplement demandé de la laisser entrouverte.

Prind eune cayelle…

Une femme assise sur une chaise Crédit photo : Igor Korzh

Votre hôte vous invite à vous asseoir. Rien de plus !

Abile les vacances !

Une manière plus originale de dire « vivement les vacances » dans le Nord ! Abile s’emploie également dans le sens de « se précipiter », « se dépêcher » ou « ne pas traîner ». Ainsi, « Abile don » signifie « Dépêche-toi, donc ! »

Baisse

Une fille en train de faire un bisou à sa petite sœur Crédit photo : Diwakar Jangir

Eune baisse est en réalité un baiser, une bise ou un bisou. Si les circonstances le permettent, précisez « sur la bouque », c’est-à-dire sur la bouche.

Bellot

Vous trouvez votre ami Chti beau ? N’hésitez pas à lui dire qu’il est bellot ! Si c’est une femme, le terme approprié est bellote.

Brin

Brin est le mot qu’emploient les Nordistes pour dire « merde ».

Drôle

Non, drôle n’est pas un compliment pour les Nordistes. Ce mot qualifie quelqu’un d’étrange, de bizarre, de peu commode.

Ducasse

Fête foraine ou ducasse dans le Nord Crédit photo : Frédéric Barriol

Lorsqu’un Nordiste vous invite à l’ducasse, acceptez sans hésiter ! Vous y passerez un bon moment puisqu’il s’agit d’une fête foraine.

Gardincourt

Votre ami a choisi Gardincourt comme prochaine destination de vacances ? Ce n’est pas un hasard si vous ne trouvez ce fameux village sur aucune carte. Gardincourt est un mot-valise composé des mots jardin et cour. Une manière élégante de dire que votre ami restera à la maisoncette année !

Quelques insultes et autres amabilités chez les Ch’tis

Lorsqu’un Ch’ti est de mauvaise humeur, il peut vous sortir des expressions pas « toudis » compréhensibles. Voici un guide recensant quelques insultes et autres amabilités du nord avec leur signification pour ceux qui ne sont pas de la région. À noter que certaines de ces expressions qui pimentent les conversations des Nordistes sont presque affectueuses.

Ferme eut bouque, tin nez y va quer eud din !

Une femme qui a l’air ébahie, la bouche ouverte Crédit photo : Andrea Piacquadio

La signification de cette expression en français est : « Ferme ta bouche, ton nez va tomber dedans. » Vous pouvez l’utiliser lorsque votre interlocuteur semble ébahi et ouvre la bouche sous l’effet de la surprise.

Espèce de babache !

Être babache signifie que vous n’êtes pas très futé. Cette expression un peu désuète est l’équivalent :

  • De nonoche ou de boubourse (des insultes gentillettes dans le Nord) ;
  • D’idiot ou de simplet en français.

Armonte eut’marone, tin pintalon i quié !

Au sens littéral, cette expression signifie « Remonte ta culotte, ton pantalon descend ! » en français. Utilisez-la pour dire à quelqu’un d’arrêter de dire des bêtises ou des « caccoulles » ou Chti.

Gentil n’a qu’un eul,mi j’n’ai deux !

Ce dicton signifie « Gentil n’a qu’un œil. Moi, j’en ai deux. » Il s’agit d’une variante de l’expression « Trop bon, trop con. »

L’a nin eune tiêteàchucherdesglachons

Un homme qui a l’air ivre Crédit photo : LENblR

Cette expression figure parmi les plus utilisées dans les bars. Sa signification ? Il n’a pas une tête à aspirer des glaçons. Concrètement, cela veut dire que la personne désignée a une tête d’ivrogne.

Parleàmin cul, m’tiête al’est malate

Vous pouvez utiliser cette expression pour dire « Parle à mon cul, ma tête est malade. »

L’a un caractère ed quien

À dire à une personne qui a mauvais caractère !

Bouton whatsapp