Voilà pourquoi il ne faut surtout pas dormir la lumière allumée

Bouton whatsapp

Vous avez peut-être remarqué que l’on dort bien mieux en l’absence de lumière. Ainsi, dans la cadre d’une étude scientifique parue le 14 mars dernier, des chercheurs ont montré que la présence de lumière perturbe sérieusement le sommeil.

Crédit : Claudio_Scott/ Pixabay

À voir aussi

Si vous dormez avec une source de lumière allumée, même faible, votre sommeil doit sûrement être perturbé. C’est le résultat qu’a dévoilé une équipe de chercheurs américains de l'Université de Chicago dans la revue scientifique Proceedings of National Academy of Sciences (PNAS).

Leur étude s’est penchée sur le cas d’une dizaine de jeunes adultes en bonne santé. Durant plusieurs nuits d’affilée, les participants ont dormi en présence de lumière dont l’intensité augmentait chaque jour.

Le résultat observé est éloquent : la lumière perturbe bel et bien le sommeil mais pas que. Grâce à des capteurs, les scientifiques ont constaté que le corps des participants résistait à l’insuline, l’hormone qui régule le taux de sucre dans le sang. Vous comprenez maintenant pourquoi un sommeil perturbé augmente les risques de prise de poids, notamment.

La lumière pendant le sommeil provoque des effets indésirables

Outre ce ‘blocage’ d’insuline dans le corps des participants, les scientifiques ont aussi constaté que la fréquence cardiaque augmentait, tout comme les mouvements oculaires. Et ce n’est pas tout, puisque l’étude des scientifiques indique aussi que la présence de lumière dans une chambre pendant le sommeil déséquilibre les systèmes nerveux sympathiques et parasympathiques. Ces derniers sont des éléments vitaux de notre organisme puisqu’ils agissent sur la respiration, la pression artérielle, la fréquence cardiaque, la digestion etc.

Jonathan Cedernaes, professeur à l’Université d’Uppsala, en Suède, complète cette étude : « De tels effets ne sont pas surprenants. La lumière est le signal le plus fort envoyé à notre stimulateur circadien qui contrôle les rythmes physiologiques et comportementaux, y compris le métabolisme ». Tout en insistant sur l’importance d’une pièce sombre pour bien dormir.

À ce propos, les spécialistes conseillent d’éviter les écrans de tous types deux heures avant l’heure du coucher. La lumière bleue qu’ils renvoient empêche l’hormone du sommeil, la mélatonine, d'être sécrétée. En évitant de manger trop abondamment le soir et en respectant un lieu sombre à l’abri de la lumière, vous avez tout pour passer de bonnes nuits.

Bouton whatsapp