Tempêtes solaires : explications, conséquences sur la Terre, pannes géantes... On vous dit tout ! 

Serions-nous en train d'entrer dans une nouvelle ère ? On vous explique tout sur les conséquences des tempêtes solaires, qui vont toucher de plus en plus souvent la planète Terre.

Depuis quelques mois, les tempêtes solaires se multiplient et inquiètent les scientifiques. Le cycle du soleil dure en moyenne 11 ans. Depuis plusieurs années, nous sommes entrées dans un nouveau cycle pour notre étoile. Ce qui signifie que le pic de tempêtes solaires est attendu en 2025. D'ici 2025, les éruptions solaires, aussi appelées tempêtes solaires, vont être de plus en plus fréquentes dans le système solaire.

Explications de cet évènement et conséquences sur la Terre… On vous dit tout !

Qu'est-ce qu'une éruption solaire, communément appelée tempête solaire ?

Dans le système solaire, le Soleil occupe une place prépondérante, il peut même provoquer des tempêtes. Crédit : IStock

Une éruption solaire est un phénomène spatial impressionnant. L'éruption, ou tempête, solaire projette à des milliers de kilomètres par seconde du plasma du soleil, en direction de la planète Terre. Le plasma est violemment dirigé vers notre planète à cause des vents solaires extrêmement importants pendant une éruption solaire. C'est alors que le phénomène se produit : quand les microparticules de plasma, composées d'ions et d'électrons principalement, percutent le champ magnétique terrestre, cela provoque une tempête solaire, aussi appelée orage géomagnétique. 

L'éruption, tempête, solaire est alors provoquée par un surplus d'énergie magnétique dans des zones de champs magnétiques déjà très intenses. Bien souvent, les éruptions solaires se déroulent en trois temps. Chaque étape peut durer seulement quelques secondes ou aller jusqu'à des heures. Cela dépend de l'intensité de l'éruption solaire. Dans la première phase, l'énergie magnétique est diffusée sous la forme de rayons X. Les ions et électrons sont alors projetés à une vitesse impressionnante, jusqu'à atteindre la vitesse de la lumière. En quelques secondes, le plasma projeté de l'astre solaire passe de quelque 10 millions de Kelvins à 100 millions. Évidemment, un tel phénomène a d'importantes conséquences. 

Quelles sont les conséquences d'une éruption solaire pour la planète Terre ?

Un orage géomagnétique est produit par l'impact des particules du soleil dans le champ magnétique. Crédit : IStock

Quand le soleil se libère de son plasma à vitesse grand V, l'orage géomagnétique, aussi appelé tempête solaire, donne lieu à un flash de lumière impressionnant. Parmi les conséquences des tempêtes solaires, on remarque de sublimes aurores boréales partout à travers le monde, y compris en France. Les chercheurs remarquent que ces tempêtes solaires peuvent également avoir des conséquences plus dramatiques pour la Terre. 

Cet évènement solaire provoquerait également des perturbations qui affaibliraient le réseau électrique et les systèmes de télécommunications sur la Terre. En effet, ces réseaux électriques et les systèmes de télécommunications reposent essentiellement sur les satellites. À cause des émissions de plasma provenant du Soleil, certaines tempêtes solaires perturbent les transmissions radioélectriques terrestres. C'est pourquoi l'on nomme également cet évènement : un orage magnétique. 

Quelles sont les éruptions solaires les plus connues ?

C'est le 1 septembre 1859 que les chercheurs ont recensé la première éruption solaire majeure, devenue la plus grande tempête solaire jamais enregistrée. L'astronome Richard Carrington a été le premier chercheur à constater deux flashes aveuglants importants de lumière à la surface du Soleil. Le britannique Richard Carrington a aussi été le premier à faire le lien entre l’activité solaire et les perturbations géomagnétiques sur Terre. Richard Carrington est le premier observateur à assister à une éruption solaire en direct. 

La première tempête, ou éruption, solaire a été plutôt rapide, car elle n'a duré que 5 minutes. La NASA a estimé que l'intensité solaire de la tempête Carrington de 1859 était à peu près la même intensité que celle du nouveau cycle dans lequel nous entrons. Cette première tempête solaire a énormément marqué les chercheurs du monde entier. En effet, des aurores boréales ont été observées aux quatre coins du monde, notamment à Cuba. 

Les sciences deviennent de plus en plus précises, il est quasiment possible de savoir quand auront lieu les prochaines tempêtes solaires. Crédit : IStock

Dès le 2 septembre 1859, les conséquences se font ressentir partout à travers le monde. D'importantes perturbations touchent les communications télégraphiques et elles subissent de nombreux dysfonctionnements. Tous les réseaux sautent. Certains racontent que les éruptions solaires étaient tellement intenses, que les "habitants du nord-est des États-Unis pouvaient lire leur journal à la seule lumière des aurores", a rapporté Daniel Baker pendant une conférence de géophysique en 2016, chercheur au Laboratoire de physique atmosphérique et spatiale de l’université du Colorado.

En 1859, personne ne comprend ce qu'il se passe. Les opérateurs télégraphiques produisaient des étincelles, et parfois, provoquaient des incendies. Aujourd'hui, tout a changé. Notre monde est réglé par les satellites, les réseaux électriques, les communications satellites… Si un tel évènement se produit aujourd'hui, les conséquences seraient bien plus désastreuses. Par exemple, en 2015, un orage géomagnétique a eu pour conséquence d'importants retards dans des aéroports du sud de la Suède, car les radars ont cessé de fonctionner pendant quelque temps. 

Quel est le risque d'une tempête solaire de nos jours ?

Pour détecter une tempête solaire, il suffit de repérer l'apparition de taches solaires. Ces tâches varient en fonction de l'activité du soleil. Saviez-vous que le Soleil fonctionne par cycle de 11 ans ? En effet, pendant les six premières années du cycle, l'activité de l'étoile monte en flèche, avant de redescendre en intensité les prochaines années. Où en est-on dans le cycle actuel ? Depuis l'année 2019 nous sommes entrés dans un nouveau cycle du Soleil. Le pic est attendu en juillet 2025. 

De nos jours, la météo spatiale nous permet d'avoir des chiffres précis sur l'activité du Soleil. Nous savons alors que depuis 2 ans, le nombre de taches à la surface de l'astre solaire explose. C'est pourquoi les orages géomagnétiques se multiplient, et ce n'est pas près de s'arrêter. 

La vie n'est pas en danger à cause des éruptions solaires, mais d'importantes perturbations pourraient être gênantes pour les habitants de la planète Terre. Crédit : IStock

Dans un monde rythmé par les télécommunications, les satellites sont mis à rude épreuve. Dans les années à venir, une tempête solaire de l'ampleur de l'éruption Carrington pourrait faire d'énormes dégâts à l'échelle du monde. Une éruption solaire sur les réseaux de télécommunications pour impacter les données électroniques et les transactions financières, car rappelons que quand vous payez avec une carte bleue, cela passe par un satellite. 

La NOAA, l'Agence américaine d'observation océanique et atmosphérique, a prévu le prochain pic d’activité du Soleil en 2025. Il faut donc se préparer à une accélération de cet évènement dans les mois et années à venir. Rassurons tout de suite les plus inquiets, des moyens importants sont mis en place pour prévenir ces éruptions solaires, comme des radars ou des sondes envoyées dans l'espace pour contrôler l'activité du Soleil. 


VOIR TOUS LES COMMENTAIRES

author-avatar

Au sujet de l'auteur : Jeanne Vermech

Toujours en étude de journalisme, Jeanne a choisi Demotivateur pour faire son stage de fin d’études. Véritable passionnée de sujets insolites, de littérature et de voyages, elle est très ouverte sur le monde et aspire à devenir journaliste d’investigation. Soucieuse de transmettre l’information la plus juste et d’éclairer le lecteur, notre stagiaire-rédactrice web a un petit faible pour les articles décalés.