« C'est de l'irrespect total » : le Belge David Goffin se fait cracher dessus par le public à Roland-Garros

Bouton whatsapp

Ce n’est pas la première fois que le public du Grand Chelem parisien est critiqué pour son comportement. Le joueur belge a fait part de son ras-le-bol après son match.

Une nouvelle tendance semble s’installer à Roland-Garros, au grand dam des joueurs. Le comportement d’une certaine partie du public est pointé du doigt. Si le public français a souvent été critiqué Porte d’Auteuil au fil des années, il semble prendre une tournure plus préoccupante ces derniers temps.

Hier encore, c’est le Belge David Goffin qui en a fait les frais. L’ancien numéro 7 mondial (actuellement 115ème au classement ATP) affrontait Giovanni Mpetshi Perricard, l’un des espoirs du tennis français. Dès lors, la présence d’un Français a galvanisé les foules du court n°14. Au point parfois, d’aller beaucoup trop loin.

Le premier à en subir les conséquences a été David Goffin. Comme presque n’importe quel joueur affrontant un Français à Roland-Garros, le Belge a dû composer avec la ferveur du public pour son favori. Mais également avec le comportement déplorable d’une partie d’entre eux.

« Ça devient du foot », regrette David Goffin

Néanmoins, pas de quoi décontenancer le natif de Rocourt qui est parvenu à s’imposer en cinq sets après 3 heures 31 de combat. Une issue regrettable pour le jeune français qui a tout de même réussi à gagner deux sets, mais frustrant pour le public qui n’a pas vu son joueur remporter le match.

Crédit photo : gorodenkoff/ iStock

Pour David Goffin, l’ambiance hostile d’une partie du public a quelque peu gâché sa victoire. À l’issue du match, le vainqueur a posé sa main sur l’oreille, histoire de charrier gentiment le public… qui lui a répondu par de copieux sifflets.

En conférence de presse d’après-match, le Belge a évoqué son ras-le-bol sur le comportement du public : « Quand on se fait insulter pendant trois heures et demie, il faut bien charrier un peu le public. Clairement, ça va trop loin, c’est de l’irrespect total. C’est vraiment trop. Ça devient du foot, bientôt il y aura des fumigènes, des hooligans et ça se battra dans les tribunes. Ça commence à devenir ridicule. Certains sont plus là pour foutre le bordel que pour mettre l’ambiance », fustige-t-il. Il a également raconté ce qu’il avait subi sur le court : « Quelqu’un a craché son chewing-gum sur moi ».

Désireux de ne pas se mettre tout un public à dos pour son prochain match contre le tombeur de Rafael Nadal, Alexander Zverev, le Belge a indiqué faire attention aux mots qu’il employait. David Goffin devra de nouveau composer avec le public jeudi, avec, on l’espère, une meilleure ambiance.


Au sujet de l'auteur : Camille V.

Pour Demotivateur, Camille met à profit ses compétences dans la rédaction web pour parler de sujets qui lui tiennent à cœur comme la cause animale, l’écologie ou encore l’art. Mais c’est surtout le divertissement et notamment le cinéma et les séries télé qui l’attirent. Chaque jour, Camille espère faire partager sa passion au plus grand nombre avec des articles riches et variés qui pourront plaire au lecteur.