Un coureur chinois termine un marathon en 3 heures tout en fumant des cigarettes à la chaîne

Bouton whatsapp

Faire un marathon est déjà suffisamment difficile, alors pourquoi y ajouter un handicap non nécessaire ? C’est la question que l’on pourrait poser à Chen, un marathonien de 50 ans. Sa particularité ? Courir le marathon en fumant des cigarettes à la chaîne.

Crédit : Weibo

À voir aussi

En Chine, ce marathonien pas comme les autres est surnommé « Oncle Chen ». Outre ses performances remarquables dans les courses, Chen est surtout connu des amateurs de sport et des internautes pour fumer cigarette sur cigarette lors des marathons.

Contreproductif ? Pas à en croire Chen. Il y a deux semaines, le coureur a en effet battu son propre record en terminant le marathon de Xin’anjiang, à Jiande, en Chine.

Le quinquagénaire a parcouru les 41,84 kilomètres de la course en 3 heures 28 minutes et 45 secondes.

Fumer en courant, une pratique autorisée au marathon

Crédit : Weibo

Chen a réussi la prouesse d’arriver 574ème du marathon sur 1500 participants, tout en fumant en continu.

Le marathonien est un adepte de ce genre de pratique lors des courses. En 2018, Chen avait bouclé le même marathon en 3 heures 36 minutes et avait réussi à faire mieux un an plus tard avec un chrono de 3 heures et 32 minutes, rappelle le site Canadian Running Magazine.

La quantité exorbitante de fumée inhalée dans ses poumons ne semble pas ralentir le coureur qui a la fâcheuse habitude de courir cigarette à la bouche. Connu sous le nom de « Frère fumeur » depuis 2017, Chen détient tout simplement le record du monde du coureur le plus rapide à avoir terminé une course en fumant des cigarettes à la chaîne.

Si certains internautes se questionnent sur l’intérêt de cette pratique ou déplorent l’attitude du marathonien, d’autres trouvent cela plutôt drôle.

Actuellement, aucune règle n’interdit aux marathoniens de fumer lors des courses.

Crédit : Weibo

Bouton whatsapp
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter