15 choses à savoir sur les boîtes noires d'un avion

Bouton whatsapp

La boîte noire est un élément essentiel de l’avion. Voici 15 choses qu’il faut savoir sur cet objet.

La boîte noire ou enregistreur de vol

À voir aussi

Boîte noire et avion Crédits : AlexLMX

Les accidents d’avion sont moins fréquents que les accidents de voiture. D’aucuns disent que c’est parce qu’il y a moins d’avions dans le ciel que de voitures sur les routes. D’autres affirment que c’est parce que l’avion est le véhicule de transport le plus sécurisé parmi tous. Toujours est-il que, même si les accidents d’avion sont moins nombreux, ils peuvent toujours arriver, et ce, pour différentes raisons. En effet, les causes d’accident et de crash d’avion sont nombreuses et variées. Il peut s’agir d’une défaillance du dispositif de sécurité, d’une défaillance du moteur, d’un mauvais calcul du pilote ou encore de paramètres environnementaux comme les orages et les éclairs.

La nature même d’un accident est qu’il arrive sans prévenir. C’est justement la raison pour laquelle la sécurité est toujours priorisée lorsqu’il est question de vol en avion. L’un des appareils indispensables à un avion est la boîte noire.

La boîte noire est un enregistreur de vol. Appelé « flight recorder » en anglais, cet appareil a pour rôle de recueillir plusieurs informations et données concernant un vol. Grâce auxdites données, en cas de crash, il est possible de déterminer la cause de l’accident.

Les boîtes noires sont des dispositifs obligatoires pour les avions. Cela signifie qu’un avion ne peut pas effectuer de vol sans cet appareil.

15 choses à savoir sur les boîtes noires d'un avion

Femme pensive Crédits : Khosrork

Il est nécessaire de connaître les informations de base concernant la boîte noire pour mieux comprendre son fonctionnement, ou même simplement pour répondre à des questions qui reviennent immanquablement aux lèvres. Ainsi, voici 15 choses à savoir sur les boîtes noires d’un avion.

Le premier modèle de boîte noire est français

Drapeau français Crédits : Olivier DJIANN

Le premier appareil à enregistrement de vol est apparu dans les années 1930 et est l’invention d’un scientifique français : François Hussenot. L’ancêtre de la boîte noire est alors nommé « hussenographe » en hommage à son créateur. Le principe de fonctionnement de l’hussenographe est différent de la boîte noire moderne. En effet, ce type d’enregistreur de vol fonctionne grâce à la projection des indications des instruments de vol sur une pellicule photographique.

Il faudra attendre 1953 pour que les premières versions d’enregistreurs de vol modernes à enregistrement magnétique voient le jour.

La boîte noire n’est pas noire

Boîte noire ouverte Crédits : Stephen Barnes

Si la boîte noire est appelée ainsi, c’est parce que les tout premiers modèles d’appareils à enregistrement de vol ont été peints de cette couleur. Ce type d’enregistreur s’avère également étanche à la lumière, notamment grâce à sa couleur noire.
Aujourd’hui, les boîtes noires sont plutôt de couleur rouge. Néanmoins, l’appellation est restée. De ce fait, si jamais vous vous retrouvez face à un avion qui vient de faire un crash, ne cherchez pas de boîte de couleur noire. Vous risquez plus de tomber sur une trousse de premiers soins que sur un appareil à enregistrement de vol.

Un objet de petite taille

Homme qui fait un geste désignant une chose de petite taille Crédits : Andres Barrionuevo Lopez

L’un des faits intéressants concernant le flight recorder est qu’il s’agit d’un appareil de petite taille. Il fait seulement 32 × 13 × 14 cm et pèse environ 4, 5 kg, ce qui paraît relativement petit face à l’importance de l’appareil. Toutefois, la petite taille de la boîte noire n’a aucune influence sur son efficacité.

Une forte résistance à la pression

Jauge de pression Crédits : Tatomm

Lors d’un crash, un avion peut s’écraser sur terre ou en mer. Il a donc spécialement été conçu pour résister à une pression de 500 bars, ce qui correspond à la pression ressentie à près de 7000 mètres de profondeur.

La boîte noire n’enregistre pas tout ce qui se passe dans l’avion

Intérieur d’un avion Crédits : ViktorCap

La boîte noire enregistre les paramètres importants du vol, à savoir:

  • L’altitudeà laquelle vole l’avion ;
  • La vitesse ;
  • La pression ;
  • Le fonctionnement des moteurs.

La boîte noire n’effectue en aucun cas l’enregistrement des conversations des passagers de l’avion. D’ailleurs, cela constitue une violation des droits privés, un délit aux yeux de la loi. Néanmoins, elle enregistre les conversations qui se déroulent au sein du cockpit, entre le pilote et le copilote. Grâce à cela, il est possible de déterminer la source d’un éventuel accident selon les dires des occupants du cockpit.

La boîte noire enregistre principalement les sons provenant de l’avion. En aucun cas ce dispositif ne fait l’enregistrement d’une vidéo du vol.

Il y a deux boîtes noires dans un avion

Doigts montrant le chiffre 2 Crédits : Oleksandr Shchus

Chaque avion est équipé de deux boîtes noires. La première est posée à l’avant de l’avion, adjacente au cockpit, et l’autre est installée au fond. Les deux boîtes noires fonctionnent de concert et effectuent l’enregistrement des mêmes données et informations. Comme cela, en cas de crash, si un dispositif enregistreur est HS, on peut compter sur l’autre pour déterminer les causes de l’accident.

La boîte noire se déclenche au contact de l’eau

Boîte noire dans l’eau Crédits : AlexLMX

La conception des enregistreurs de vol a été pensée de manière que le dispositif soit d’une grande résistance à l’eau. Si bien que la boîte noire est munie d’une balise à ultrasons qui se déclenche automatiquement lorsque l’appareil est en contact avec l’eau. Ladite balise s’allume quelques secondes seulement après l’impact.

Une autonomie différente sous l’eau et sur la terre ferme

Une boîte noire sur un fond blanc Crédits : AlexLMX

Les données récoltées par les enregistreurs de vol sont trop importantes pour être supprimées à la minute où l’avion est victime d’un accident. C’est pourquoi la conception de la boîte noire lui offre une durée de vie de près de 6 ans sur la terre ferme. Néanmoins, en mer, cette durée de vie est seulement comprise entre 6 et 30 jours.

La boîte noire est très résistante

Plage vue d’en haut Crédits : Biletskiy_Evgeniy

En plus de supporter d’incroyables pressions et être doté d’une durée de vie relativement longue, la boîte noire est également résistante aux impacts et aux fortes températures.

La boîte noire peut supporter une accélération de 5000 g pendant 6, 5 millisecondes.

Face aux hautes températures, elle peut facilement tenir 10 heures face à une température de 260 degrés C. Si cette température avoisine les 1100 degrés C, la résistance à cette forte chaleur peut descendre à 1 heure.

La boîte noire stocke énormément de données, mais sur une durée limitée

Onde sonore enregistrée Crédits : Liudmila Baskelovich

La durée d’enregistrement d’une boîte noire est d’environ 25 heures.

La durée minimale d’un vol long courrier est de 6 heures. À ce jour, le record est détenu par French Bee, une compagnie aérienne française. Ce record date du 15 mai 2020 et relie Papeete à Paris, sans escale. Il a duré plus de 18 heures.

En d’autres termes, tous les vols ayant eu lieu depuis les premiers modèles de boîte noire ont été enregistrés.

La boîte noire est fiable à 90 %

Accident d’avion Crédits : porpeller

Si la boîte noire est aussi importante, c’est qu’elle permet de trouver les causes d’un accident d’avion dans près de 90 % des cas.

D’ailleurs, les données recueillies par les boîtes noires sont souvent utilisées par des simulateurs de vol. Grâce à ces informations, le simulateur de vol s’approche au plus près de la réalité, ce qui permet de préparer au mieux les pilotes en devenir.

La boîte noire et les références culturelles

Culture écrit avec des lettres en bois Crédits : tumsasedgars

La boîte noire est également une star dans le monde du show-business.

La preuve en est l’utilisation des données recueillies par ces appareils par le groupe Rammstein.

Leur albumReise, Reisecontient une piste cachée qui renferme les deux dernières minutes du CVR (cockpit voice recorder) de l'accident du vol Japan Airlines 123, crashé le 12 août 1985 et qui a fait 520 morts.

Le texte d’une représentation théâtrale nommée Charlie Victor Romeo est basé sur la transcription des voix audibles dans l’enregistrement de la CVR de neuf urgences aériennes. La pièce est centrée sur le crash du vol United Airlines 232 dans l’Iowa, près de Sioux City. La cause de l’accident a été définie comme étant une défaillance d’un moteur, ainsi que de certains composants importants des moyens de contrôle de vol.

Aucun cas de piratage de boîte noire n’a encore été déploré

Pirate informatique Crédits : peshkov

La boîte noire est un appareil électronique qui, depuis le ciel, envoie plusieurs informations à la BEA ou Bureau d’Enquêtes et d’Analyses pour la sécurité de l’aviation civile. Techniquement, il n’est pas impossible de la pirater et l’utiliser pour infiltrer le système de l’avion. Toutefois, aucun cas de hacking d’enregistreur de vol n’a été recensé depuis 1930.

Un prix entre 10 et 15000 dollars

Pile de billets de 100 dollars Crédits : Pineapple Studio

Cet appareil de petite taille a beau ne pas être très grand et ne pas peser énormément, il reste un élément clé de tout avion qui se respecte. En prenant compte de cela, il est normal que le prix d’une boîte noire soit aussi élevé, soit 10 à 15000 € pour un seul exemplaire.

La boîte noire obligatoire pour les voitures

Voiture qui roule Crédits : robertsrob

Depuis le 6 juillet 2022, la boîte noire est obligatoire également pour les voitures. Cela permet de mieux définir les causes d’accidents de la route pour les véhicules terrestres.

Bouton whatsapp