Où voyager en Europe pendant la crise sanitaire ?

Bouton whatsapp

Où voyager en Europe en temps de covid ? Restrictions, obligation de tests ou de vaccination, meilleures destinations.... Voici tout ce qu'il vous faut savoir.

Test antigénique ou pcr négatif, obligation vaccinale: l'évolution des restrictions pour un voyage en Europe

Est-il possible de voyager dans un pays européen en ce moment ? Quelles sont les destinations à privilégier dans le contexte sanitaire actuel ? Un pass sanitaire, vaccinal ou bien un test pcr négatif est-il requis pour passer les frontières ? Nous répondons à toutes vos questions dans cet article, où vous trouverez également des clés pour réussir votre voyage en Europe.

À voir aussi

Le variant Omicron est à la source d'un brutal déclin du tourisme et des voyageurs depuis le début de l'année 2022 en Europe. En effet, un pic de cas de covid jusqu'alors inédit a été recensé aux alentours de Noël pour Omicron, ce qui a conduit à la fermeture des frontières de certains états de l'Union Européenne, comme les pays bas par exemple. Néanmoins, la situation se rétablit peu à peu, et le tourisme recommence progressivement à battre de l'aile.

La classification des pays de l'Europe selon les cas de covid

Avec la flambée des cas de covid dûs notamment au variant Omicron, les autorités françaises actualisent régulièrement les tableaux de répartition des restrictions sanitaires selon les pays. Depuis le 9 juin 2021, chaque état européen est ainsi renvoyé à une couleur, allant du vert au rouge en passant par le orange, selon la gravité de la situation sanitaire, évaluée en fonction du taux de cas de covid et des restrictions en vigueur dans les pays.

La France a actualisé le 4 février dernier son classement des pays dans lesquels il est possible de voyager. A l'heure actuelle, la quasi totalité des pays européens est classée en vert sur le tableau délivré par le service d'information du gouverement. Cela signifie qu'il est possible d'y voyager, sous réserve de disposer d'un certificat de rétablissement ou bien d'un résultat de test antigénique PCR négatif. Il peut aussi bien entendu s'agir d'un pass sanitaire vaccinal obtenu suite à une récente dose de vaccin, mais ce n'est pas une obligation une fois que vous arrivez sur le territoire. Les 27 pays membres de l'union européenne sont catégorisés en vert et donc concernés par cet assouplissement des restrictions.

Parmi les pays en vert aucun pays de l'Union Européenne n'exige actuellement de quarantaine lors de l'arrivée sur le territoire pour les Français, selon la source du gouvernement. Toutefois, il est nécessaire de se tenir régulièrement informés car ces mesures sont suceptibles de varier. Les restrictions sont les mêmes pour les personnes vaccinées et non vaccinées dans les pays en question. Une fois arrivées à destination d'un pays dit vert, les personnes vaccinées comme non vaccinées en provenance de France doivent réaliser un test antigénique ou PCR. Ces tests sont également exigés avant les vols dans les aéroports français.

Il vous sera également souvent demandé, à l'arrivée dans certains pays de l'Union Européenne comme en Italie ou en Espagne, de remplir un formulaire d'entrée. Celui-ci vous demande d'informer de votre provenance et de vos tests effectués.

A la source de ce tableau vert, le service d'information du gouverement décrit les pays catégorisés en vert en assertant qu' «aucune circulation active du virus n'est observée et aucun variant préoccupant n'est recensé».

Conditions sanitaires de voyage dans les pays classés vert, pour les voyageurs en provenance de la France / Source: service d'information du Gouvernement Français

Sur le territoire européen, quelques pays seulement font exception à la catégorisation en vert. Ces pays sont donc classés en orange. Il s'agit des iles du Royaume Uni et des pays des Balkans comme la Bosnie-Herzégovine ou l'Albanie. Le service d'information du gouverement, à la source du tableau orange, y note une «circulation active du virus dans des proportions maîtrisées, sans diffusion de variants préoccupants». Cela signifie que les personnes débarquant sur le territoire en provenance d'un pays étranger doivent être vaccinées. Le certificat de rétablissement ou le résultat de test PCR négatif ne suffit pas pour ces pays, et le schéma vaccinal doit être complet, et ce parfois même pour les enfants de plus de 11 ans, selon la règle de dose en vigueur dans le pays d'accueil. Les personnes qui n'auraient pas reçu de vaccination doivent donc justifier d'un motif impérieux pour se rendre au Royaume Uni ou en Albanie depuis la France. Une preuve de ce motif impérieux doit bien sûr être présentée aux autorités du pays de destination. Ce motif peut être familial ou professionnel, mais exclue bien sûr tous les voyages de tourisme.

Toutefois, les règles concernant la vaccination des enfants varient d'un pays à un autre, et évoluent en fonction de la situation. De fait, vos enfants pourraient éventuellement faire exception à l'obligation de présetation d'un pass vaccinal aux frontières d'une destination européenne. C'est spéficiquement le cas pour les enfants âgés de 0 à 11 ans. En effet, aucun pays européen n'a instauré d'obligation de pass vaccinal pour les enfants de cette tranche d'âge.

Parmi les pays en orange, aucun territoire de l'Europe n'exige de quarantaine à l'arrivée pour les Français à l'heure actuelle, selon la source du gouvernement. Toutefois, il est nécessaire de se tenir régulièrement informés avant un départ en voyage car ces mesures sont suceptibles de varier.

Conditions sanitaires de voyage dans les pays classés vert, pour les voyageurs en provenance de la France / Source: service d'information du Gouvernement Français

Bonne nouvelle, pour les voyages en Europe: plus aucun pays n'est classé en rouge, depuis le 6 février dernier.

L'Europe: un bon pari pour les voyageurs en provenance de la France

Comme nous venons de l'exposer, les frontières sont rouvertes en Europe, ce qui est un premier bon point pour voyager. Mais il est d'autres raisons de parier sur l'Europe dans le choix de sa prochaine destination de voyage en contexte de restrictions sanitaires. En effet, même si la situation évolue, les vols internes à l'Europe ont plus de chance d'être maintenus que les vols en direction d'autres continents. De plus, quand bien même les vols seraient annulés pour un pays européen, il sera toujours possible de vous y rendre en train ou bien en bateau pour les iles, ou encore en voiture ou en vélo pour les plus sportifs d'entre vous. Voyager en Europe semble alors être le bon calcul pour les Français cette année.

Pensez toutefois à prendre quelques précautions avant votre départ en voyage. Lorsque vous réservez des vols pour un pays européen, vous disposerez toujours de la possibilité de remplir un formulaire d'assurance. Il est vivement conseillé de le faire. En effet, rien ne vous préserve totalement d'attraper le covid peu de temps avant votre départ en voyage. Si un membre de votre famille, vos enfants ou vous-mêmes se retrouve contaminé, vous n'aurez d'autre choix que de vous placer en quarantaine. Dans le cas où vous n'auriez pas souscrit à une assurance, le prix de vos vols à destination de pays étrangers ne vous serait pas remboursé.

L'assurance est également systématiquement proposée lors de réservation d'hôtels. Avant votre départ, pensez donc à ne jamais négliger le formulaire qui vous sera proposé à la source de chaque réservation, sous peine de voir votre budget voyage partir en fumée dans le cas où vous auriez l'obligation de le reporter.

Guide des meilleures destinations d'Europe en temps de covid

La Suisse

La Suisse figure parmi les pays de l'union européenne qui disposent des meilleurs services de santé, ce qui peut faciliter les voyages vers cette destination en temps de covid. Les tests PCR ou antigénique y sont très facilement accessibles, et peuvent être effectués dans les hôpitaux, les cabinets médicaux, les pharmacies ou directement à l'aéroport.

Forte de paysages naturels époustouflants, la Suisse a aussi l'avantage d'offrir un voyage inoubliable y compris dans les cas où les restrictions seraient renforcées. En effet, entre ses chaînes de montagne et ses très nombreux lacs, la Suisse ravira même des voyageurs qui n'auraient pas le droit d'entrer dans des bars, musées ou autres lieux clos. C'est pour l'instant le cas seulement des personnes non vaccinées.

Vous pourrez par exemple randonner vers la source du lac de Neuchâtel, le plus grand lac de Suisse, ou bien pique niquer sur les berges incurvées du lac de Zürich. Les lacs de Constance et le lac Léman garantissent aussi des voyages sublimes, sans pass sanitaire ou certificat de test obligatoire ! Un seul guide de voyage vous sera peut-être nécessaire pour entrer dans ces lieux, car il est possible de se perdre dans les régions les plus sauvages de Suisse.

Montagne et lac Suisse / Source: PIxabay

Restrictions:

Actuellement, les restrictions en Suisse autorisent les personnes non vaccinées à se rendre sur le territoire, à condition d'y présenter un résultat de test négatif ou bien un certificat de rétablissement, selon la source du gouvernement suisse. Les voyageurs vaccinés n'ont pas de test PCR à fournir mais remplissent un formulaire à l'entrée du pays, où ils attestent de leur schéma vaccinal et de leur provenance. Aucune obligation de quarantaine n'est recensée, même pour les non vaccinés. Toutefois, de nombreux lieux comme les bars où les musées requièrent une obligation de vaccination. A l'entrée de ces lieux, les voyageurs doivent fournir la preuve d'un schéma vaccinal complet.

L'Italie

L'Italie figure parmi les destinations où les restrictions liées au covid s'atténuent depuis la descente du pic Omicron. Le tourisme importe tant pour l'économie de ce pays que les autorités font tout ce qui est en leur possible pour faire revenir les voyageurs de l'union européenne. Preuve en est que les réservations de vols à destination de l'Italie en provenance de pays d'europe auraient augmenté de 20% de plus entre juin et août 2020, et les réservation d'hôtels de 48% par rapport au total de l'année 2020, selon une source de l'ENIT, l'agence nationale du tourisme en Italie. Si le variant Omicron a de nouveau précipité l'Italie dans une baisse du tourisme, les problèmes liés au covid se révèlent être réglés plus rapidement qu'il y a un an.

Paysage d'Italie / Source: Pixabay

Restrictions:

Selon la source du site du gouvernement d'Italie, les voyageurs vaccinés comme non vaccinés ont un résultat de test PCR négatif à fournir arrivés à destination. Ils remplissent aussi un formulaire à l'arrivée à l'aéroport, où ils attestent de leur schéma vaccinal et de leur provenance. Les voyageurs non vaccinés peuvent entrer sur le territoire, mais ceux qui n'ont fait aucune dose subiront des restrictions d'accès, à moins d'un certificat de rétablissement. En effet, le test antigénique ou PCR ne suffit pas toujours à l'entrée des hôtels d'Italie. Aucune obligation de quarantaine n'est recensée, même pour les non vaccinés. Toutefois, de nombreux lieux comme les bars où les musées requièrent une obligation de vaccination. A l'entrée de ces lieux, les voyageurs doivent fournir la preuve d'un schéma vaccinal complet ou d'un pass sanitaire constitué d'un certificat de rétablissement du covid.

L'Espagne

Avec une politique très axée sur le tourisme, l'Espagne figure parmi les destinations qui attirent les voyageurs français malgré la crise sanitaire du covid. L'Espagne cherche en effet à faciliter la vie des voyageurs, et limite ses restrictions. Preuve en est l'obligation du port du masque en extérieur a été levée cette semaine en Espagne. La division de l'Espagne en régions autonomes implique que chacune a son propre guide sanitaire et décide de ses restrictions. Ainsi, l'obligation ou non de vaccination ou de certificat de rétablissement n'est pas la même selon que vous soyez à Madrid ou sur le territoire de la Catalogne. Un test PCR au résultat négatif est dans tous les cas une obligation dans tous les aéroports. Pour connaître les restrictions en vigueur dans la région de votre destination, vous pouvez vous référer à la source des autorités locales relatives à chaque région, en vous rendant sur leur site internet.

Barcelone, Espagne / Source: Pixabay

Restrictions pour le pays:

Vaccinés ou non, vous aurez un résultat de test PCR ou antigénique négatif à fournir arrivés à destination. Tous les voyageurs de zone européenne remplissent aussi un formulaire aux frontières de l'Espagne, où ils attestent de leur schéma vaccinal et de leur provenance. Si les voyageurs non vaccinés peuvent entrer sur le territoire, mais ceux qui n'ont fait aucune dose subiront des restrictions d'accès, à moins d'un certificat de rétablissement. En effet, le test antigénique ou PCR ne suffit pas toujours à l'entrée des hôtels d'Espagne. Aucune obligation de quarantaine n'est recensée, même pour les non vaccinés. A l'entrée de ces lieux, les voyageurs doivent fournir la preuve d'un schéma vaccinal complet ou d'un pass sanitaire constitué d'un certificat de rétablissement du covid.

A éviter en contexte sanitaire: les îles du Royaume Uni

Parmi les destinations au contraire à éviter, on peut nommer le Royaume Uni. La politique sanitaire du Royaume Uni est imprévisible et les restrictions parfois lourdes poèsent sur les voyageurs français, y compris vaccinés, ce qui en fait une destination assez risquée. En décembre par exemple, de nombreux lieux de fête ont fermé au Royaume Uni et des voyageurs en provenance de France ont été mis en quarantaine même s'ils présentaient un schéma vaccinal complet.

Bouton whatsapp