Attaque de requin : 5 espèces les plus dangereuses

Le requin est un prédateur marin craint de l’homme. Ce grand poisson existe dans une multitude d’espèces, certaines s’avérant plus menaçantes que d’autres.

Quels sont les endroits du monde où le risque d'attaque de requin est le plus élevé ?

Un panneau de signalisation indiquant le risque d’attaque de requin sur une plage Crédit : mingis

Si certains types de requin, dont le grand requin blanc, le requin taureau et 28 autres espèces identifiées, sont considérés dangereux pour l'homme, les attaques de requin ne sont pas des occurrences fréquentes pour autant. Toutefois, prudence reste de mise, notamment dans certains spots de surf et de baignade où la présence de ces prédateurs est confirmée. Les surfeurs, les pêcheurs et les personnes qui s'aventurent dans une expédition de plongée sont souvent les victimes de ces attaques de requins. L'attaque en elle-même peut être une attaque provoquée ou non provoquée, lors de laquelle une espèce telle que le grand requin blanc confond une personne avec une de ses proies animales habituelles. Dans tous les cas, une attaque de requin n'est pas à prendre à la légère, d'autant plus que les blessures causées par les morsures de cet animal se révèlent souvent fatales selon l'espèce responsable.

Connaître les types de requin les plus hostiles n'est qu'un début. Il convient également de connaître les endroits où ces requins sont susceptibles de surgir pour écarter tous les risques. Parmi les spots les plus infestés de requins aux quatre coins du monde figurent notamment :

  • La Floride : les risques de tomber sur un requin agressif sur les côtes de cet État américain sont très élevés. En effet, la Floride occupe la première place en termes de nombre d'attaques de requins enregistrées au fil des années. Près de 778 attaques y ont eu lieu en tout. Une plage en particulier, celle de New Smyrna Beach, est considérée par le média spécialisé National Geographic comme étant la capitale des attaques de requin. Les nageurs et surfeurs sur les plages de la Floride sont donc invités à rester sur leurs gardes.
  • La Réunion : l'île française au sud-est de l'océan fait partie des hot spots d'attaques de requins. Les requins affluent particulièrement sur la côte ouest de l'île. Les changements de météo causés par le réchauffement climatique font partie des raisons à l'origine de cette forte affluence de requins sur le littoral de l'île. Une bonne vingtaine d'attaques ont été recensées dans ses eaux depuis le début des années 2010.
  • Hawaii : le paradis des surfeurs au cœur de l'océan Pacifique est sans nul doute l'un des plus grands spots d'attaques potentielles de requins. L'archipel volcanique, connu pour son lot de plages paradisiaques, se place en deuxième position sur la liste en termes de nombre d'attaques de requins enregistrées dans la base de données de l'International Shark Attack File.
  • L'Australie : qui dit attaques agressives de requins pense forcément à l'Australie. Les attaques dénombrées au fil des années sont principalement concentrées dans les zones de baignade et de surf de la région de Sydney. Les attaques de requins y sont aussi nombreuses qu'en Floride.
  • L'Afrique du Sud : la plage Second Beach, située dans la ville sud-africaine de Port Saint Johns, est surnommée "plage de la mort" en raison des nombreuses attaques de requins qui y ont eu lieu. Les requins bouledogues y sont l'un des principaux prédateurs marins.

Top 5 des espèces de requin les plus dangereux

Un grand requin blanc avec la bouche grande ouverte Crédit : Alessandro De Maddalena

Prédateur redouté des tréfonds de l’océan, le requin est un grand poisson qui se décline dans plusieurs espèces, certaines plus dangereuses que d’autres.

Le fond des océans est un monde presque encore entièrement méconnu de l'homme. Pour autant, nous savons tous à peu près ce qui s’y trouve : des mammifères gigantesques, des poissons très pacifiques, d'autres plus hostiles et carnivores, avec des dents tranchantes capables de déchiqueter la chair humaine si l'occasion leur en est offerte. Parmi les nombreuses menaces tapies dans les tréfonds des océans, les requins font certainement partie des plus redoutées par l'homme. Ce gros poisson est, pour nous, synonyme de terreur sanglante. En effet, les requins, agressifs, peuvent s'attaquer à l'homme. D'ailleurs, les attaques de ce type sont listées parmi les causes de décès en mer liés à des animaux les plus fréquentes. Sachez toutefois que tous les requins ne sont pas nécessairement à blâmer. Il en existe près de 470 espèces, et seulement une portion est considérée potentiellement dangereuse pour l'homme selon les statistiques. Découvrez ci-après le nom et les caractéristiques de 5 des espèces de requin les plus dangereuses connues à ce jour.

1- Carcharodon Carcharias : le grand requin blanc

Un grand requin blanc, montrant ses dents aiguisées Crédit : BELOW_SURFACE

Rien que la simple mention de son nom inspire la frayeur et reflète sa dangerosité. Le grand requin blanc, une espèce relativement populaire, est sans nul doute le plus agressif de la liste. Parmi les 470 espèces de requins identifiées, la base de données ISAF (International Shark Attack File) liste seulement 30 espèces dans la catégorie des requins considérés comme dangereux pour l'homme, selon le nombre d'attaques recensées au fil des années. Sur toutes les attaques relevées en plusieurs décennies, une grande majorité est attribuée au seul et unique grand requin blanc. Ce grand poisson solitaire de la famille des Lamnidae trône fièrement au sommet de la chaîne alimentaire marine et fait incontestablement partie des animaux les plus dangereux sur Terre.

Les grands requins blancs, de leur nom scientifique Carcharodon Carcharias, sont une figure de terreur. Ce requin a toutes les caractéristiques d'un prédateur insatiable : un odorat finement aiguisé qui lui permet de détecter la moindre goutte de sang dans les eaux alentour, une ouïe fine qui couvre des kilomètres et une vitesse de pointe allant jusqu'à 50 km/h. Autrement, le grand requin blanc est reconnaissable par sa taille imposante, jusqu'à 6 mètres de long pour un poids total allant jusqu'à 2 tonnes, et son ventre de couleur blanche. La simple vue d'un grand requin blanc suffit à inspirer l'effroi, tant son agressivité se devine à ses caractéristiques physiques. Toutefois, ce qui en fait réellement l'un des animaux les plus dangereux connus à ce jour est sa mâchoire. La très large mâchoire de ce requin figure sans nul doute parmi les plus puissantes au monde, si ce n'est la plus puissante : une simple pression est l'équivalent d'une tonne par centimètre carré ! Avec 300 dents triangulaires et redoutablement tranchantes d'environ 75 millimètres de long, le grand requin blanc ne fait qu'une bouchée de ses proies.

En général, le grand requin blanc se nourrit de thons, de dauphins ou d'espadons. Il lui arrive même de festoyer avec des requins plus petits. Cependant, la chair humaine ne figure pas dans son menu de prédilection. La plupart des attaques initiées par ce grand poisson sont le résultat d'une confusion : le grand requin, connu pour sa mauvaise vue, confond l'humain avec une otarie ou un phoque. Une morsure plus tard, il s'aperçoit de son erreur. Malheureusement pour l'homme, la "petite" morsure du grand requin blanc peut lui être dangereusement fatale.

2- Carcharias taurus : le requin taureau

Un requin taureau dans les profondeurs de l’océan Crédit : wrangel

Dans le top 5 des espèces de requins les plus dangereux, selon la fréquence des attaques en mer recensées, nous retrouvons le requin taureau dans les profondeurs des eaux sud-africaines, japonaises, nord et sud-américaines, méditerranéennes et australiennes. En soi, cette espèce de squale de la famille des Odontaspididae est présente dans tous les océans de par son statut de migrateur. Elle habite généralement le plateau continental et peut s'immerger jusqu'à 191 mètres de profondeur. En apparence, le requin taureau présente une silhouette terrifiante avec ses 3 mètres de long, sa corpulence de 160 kg et ses trois rangées de dents effilées, constamment visibles parce qu'il se promène la gueule béante. Son dos très arqué le démarque également des autres espèces de requins.

S'il est classé parmi les requins les plus dangereux, il faut savoir que la morsure du requin taureau n'est pas mortelle pour autant. Tout du moins, aucune des attaques initiées par ce squale n'a jusqu'ici entraîné le décès de la victime. En réalité, le requin taureau est relativement lent et calme. Mangeur nocturne, ce type de requin se nourrit avant tout de seiches, de poissons, de raies, de crabes, de calamars, voire d'autres requins qu'il chasse de manière furtive. Autre fait intéressant, le requin taureau, aussi appelé requin tigre de sable de par sa présence sur les rivages sablonneux, peut avaler et stocker de l'air dans son estomac.

3- Carcharhinus leucas : requin bouledogue

Un groupe de requins bouledogues ou bull sharks Crédit : Serge Melesan

Notre palmarès des espèces de requins les plus dangereuses se poursuit avec l'ajout du requin bouledogue au tableau. Le requin bouledogue, aussi connu sous le nom "requin du Zambèze" est un squale issu de la famille des Carcharhinidés. Il s'agit, sans surprise, d'un dangereux prédateur marin qui représente un haut niveau de risque létal pour les nageurs et les surfeurs. Selon les données de l'International Shark Attack File, les requins bouledogues ont été responsables d'une bonne centaine d'attaques de personnes en mer sur la période de 1990 à 2005. Ce type de requin n'est donc pas à prendre à la légère.

Le requin bouledogue tire son nom de son apparence trapue et imposante. Ce squale est reconnaissable par son court museau aplati. Comme le requin taureau, avec lequel il est d'ailleurs souvent confondu de par son appellation "bull shark" en anglais, son corps s'étend sur environ 3 mètres et pèse jusqu'à 220 kg. Son espérance de vie varie entre 14 et 20 ans, mais peut très bien aller au-delà des 30 ans dans certains cas exceptionnels. Côté mâchoire, soit l'une des caractéristiques les plus terrifiantes du requin, cette espèce possède une rangée de dents supérieures triangulaires et de dents inférieures verticales. Sa morsure fait l'équivalent d'une pression d'une demi-tonne, ce qui lui permet de se nourrir sans problème d'autres requins, de dauphins ou de tortues de mer. Bien sûr, la robustesse de sa mâchoire fait également du requin bouledogue un prédateur redoutable pour l'humain. Il est d'autant plus dangereux dans la mesure où ce type de requin peut s'acclimater à la vie en eau douce. S'il est principalement retrouvé dans les mers tropicales, notamment dans l'Atlantique et l'océan Indien, au niveau de La Réunion, il lui arrive de remonter les fleuves et rivières pour se rapprocher de l'homme. Le requin bouledogue est même présent dans certains lacs, notamment le lac Nicaragua.

Il faut néanmoins savoir que, bien que le requin bouledogue soit considéré dangereux pour l'homme, ce dernier l'est d'autant plus pour le requin. En effet, le requin bouledogue est pêché par l'homme qui en consomme la chair et en utilise la peau comme cuir. Ces activités se sont développées au point où le requin bouledogue est désormais classé par l'Union internationale pour la conservation de la nature comme étant une espèce vulnérable à l'extinction.

4- Galeocerdo cuvier : le requin tigre

Un requin tigre vu de côté avec ses rayures caractéristiques Crédit : Divepic

Qui dit requins les plus dangereux pour l'homme pense forcément à l'incontournable requin tigre, un prédateur sans pitié qui s'attaque à tout ce qui lui tombe sous la dent. Comme l'indique explicitement son nom, le requin tigre présente une apparence particulière, marquée par des rayures sur ses flancs. Ce grand prédateur de la famille des Carcharhinidés figure sur la liste des plus grandes espèces de requins, en plus de compter parmi les dangereuses, mortelles et hostiles pour l'homme. D'après les chiffres de l'International Shark Attack File, l'imposant requin tigre, avec ses 4 mètres de long et sa demi-tonne, se place en deuxième position en termes de nombre d'attaques recensées.

Les blessures causées par la morsure du requin tigre sont particulièrement mortelles, d'autant plus qu'il peut intentionnellement s'attaquer à l'homme, qu'il perçoit comme une énième proie parmi une multitude d'autres. En effet, le requin tigre n'a pas de régime alimentaire ou de préférence spécifique. Il broie littéralement tout ce qu'il peut et tout ce qu'il voit avec sa puissante mâchoire, au point de se faire surnommer "poubelle des mers". Cette absence de discernement dans son régime fait du requin tigre une espèce hautement redoutable pour l'homme. Le plus souvent, les surfeurs sont les victimes des attaques agressives de cette espèce. Le danger pour l'homme est accru à mesure que les requins tigres se rapprochent des plages à la recherche de chair à se mettre sous la dent. Le requin tigre est particulièrement présent dans les zones subtropicales et tropicales, de l'océan Indien aux Caraïbes, en passant par le Pacifique. Il faut également savoir que le requin tigre chasse de nuit. Le gros poisson passe ses journées dans les profondeurs des océans, ce qui rend les attaques de requins tigres assez rares, mais pas négligeables pour autant.

5- Carcharhinus limbatus : le requin bordé

Un requin brodé ou requin à pointe noire océanique nageant paisiblement dans l’eau Crédit : pkphotoscom

Nous terminons cette liste des 5 espèces de requins qui représentent le plus haut niveau de danger pour l'homme avec le requin bordé, issu de la famille des Carcharhinidae. Le requin bordé fait partie des grands requins. Le corps de ce prédateur peut mesurer jusqu'à 2 mètres de long. Le requin bordé est majoritairement un chasseur de poissons. Il est assez placide dans sa manière de se comporter. Pour autant, cette espèce de requins n'en est pas moins dangereuse. S'il est surtout méfiant envers les personnes, le requin bordé se montre agressif lorsque les personnes en question portent des aliments sur eux, d'où les quelques attaques dont ils sont à l'origine. Autrement, d'une manière générale, le requin bordé est presque "timide" comparé aux autres de son espèce. Ce poisson se rencontre principalement près des plages, dans les zones tropicales et subtropicales à travers le monde. Le requin bordé est notamment présent sur les côtes d'Afrique du Sud, de Floride, ou encore en Méditerranée.


VOIR TOUS LES COMMENTAIRES

author-avatar

Au sujet de l'auteur : Nadia R.

Rédactrice