Le serpent Houdini qui s'était évadé de son terrarium au zoo de Stockholm a retrouvé son enclos

Bouton whatsapp

L’étonnante évasion du serpent Houdini avait fait parler dans les médias suédois. Il y a une semaine, le 22 octobre, un cobra du zoo de Stockholm s’était évadé de son terrarium. Le zoo, contraint de fermer en urgence, a finalement retrouvé le reptile.

Crédit : DikkyOesin/ iStock

Panique au zoo de Skansen, dans la capitale suédoise, la semaine dernière. Leur nouvel arrivant, Sir Vas, un cobra royal (le plus long serpent venimeux au monde) s’était malicieusement évadé en passant par les luminaires de son terrarium. Un visiteur, témoin de l’étonnante scène, avait capturé le moment en vidéo.

Le serpent s’était faufilé entre la fixation d’une lampe et de l’ampoule en montant au sommet d’une branche de son terrarium. Le zoo de Stockholm avait changé depuis peu ces lampes pour installer des ampoules à basse consommation pour ne pas que les reptiles aient trop chaud.

Rebaptisé Houdini par le zoo en hommage au célèbre illusionniste américain, le serpent a joué à cache-cache avec les employés. Ces derniers ont tenté bien des astuces pour faire revenir le reptile dans sa maison, en vain.

La traque de Houdini a pris fin et les visiteurs sont de nouveau attendus

Crédit : takeo1775/ iStock

Différents pièges collants et de la farine avaient été disposés sur le sol afin d’attraper l’évadé. Les douanes suédoises ont même prêté du matériel de radiographie et de caméra portatifs pour retrouver le fugitif.

Vendredi 28 octobre, la cavale de Houdini a finalement pris fin. C’est dans un mur intérieur que le serpent a été retrouvé par le personnel, à indiqué le zoo. « Houdini le malin a toutefois changé de place à plusieurs reprises lorsque nous avons ouvert plusieurs trous pour l’attraper ». « On ne peut pas lui échapper », a ponctué le zoo avec humour.

La section des reptiles a pu rouvrir ses portes aux visiteurs, tandis que Houdini a regagné « sa maison sûre et chaude ».

Source : 20 Minutes
Bouton whatsapp
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter