Bassin d'Arcachon : des milliers d'étoiles de mer se sont échouées au pied de la dune du Pilat

19Kpartages
Bouton whatsapp

L’image est splendide et triste à la fois. Sur une plage du bassin d’Arcachon, des milliers d’étoiles de mer se sont échouées à quelques mètres de la dune du Pilat. Ce spectacle pourtant bien réel et surprenant n’a pas manqué d’attirer son lot de curieux.

Crédit : Jacques Storelli

Samedi matin, en profitant d’une belle journée ensoleillée, les promeneurs ont pu constater un spectacle sublime et désolant à la fois. Étendues sur plusieurs mètres de plage au pied de la dune du Pilat, des milliers d’étoiles de mer étaient échouées.

Sur un parterre de sable fin dans un cadre idyllique, elles sont nombreuses : jaunes, rouges foncées et parfois violettes. Les étoiles éparpillées ressemblent d’ailleurs de loin aux feuilles multicolores à l’automne.

Assez rare pour en être témoin, l’un des promeneurs, Jacques Storelli, a néanmoins immortalisé ce spectacle étonnant. Depuis, la photo des étoiles de mer étendues sur le sable fait le tour des médias.

La période de reproduction des étoiles de mer à l’origine de ce phénomène

Le bassin d'Arcachon. Crédit : bassin-arcachon.com

Ce n’est pas la première fois qu’un tel spectacle s’offre aux yeux des promeneurs. En 2019 déjà, sur une plage de l’Ile d’Oléron, des milliers d’étoiles de mer jonchaient de la même façon sur le sable de Gatseau à Saint-Trojan-les-Bains. Alors que les habitants de l’île sont plutôt habitués à voir des méduses, ils avaient eu la surprise de découvrir des étoiles de mer.

Par ailleurs, ce phénomène étonnant n’est pas anodin. À cette époque, Sylvain Pincebourde, chercheur au CNRS et à l’Université de Tours expliquait pour le site spécialisé Mer & Océan qu’il s’agit d’un phénomène courant : « On voit ce phénomène sur toutes les côtes du monde. On le voit aussi durant l’hiver en Californie ».

Quant à une possible explication sur une telle présence d’étoiles de mer échouées sur les plages, le maître de conférence en écologie marine à l’Université de La Rochelle, Denis Fichet, précisait auprès de Mer & Océan que « ça pourrait être dû aux courants marins. C’est assez exceptionnel », reconnaissait-il.

Lorsque les courants de la mer deviennent plus froids à cause du vent, les étoiles de mer, habituées aux eaux plus douces, « se détachent du fond et se font emporter par les courants », comme c’est le cas en Californie, ajoutait Sylvain Pincebourde.

Concernant les étoiles échouées du bassin d’Arcachon, il se pourrait que la période de reproduction soit en cause. Durant le mois de mai, les étoiles de mer sont plus fragiles et se retrouveraient portées sur les plages. Ainsi, ce phénomène est, dans la plupart des cas, sans danger pour les étoiles de mer. Néanmoins, il faut rappeler que ces dernières vivent sous l'eau. Dès lors, si elles restent trop longtemps échouées sur une plage, une partie d'entre elles pourraient ne pas survivre. À l'inverse, les étoiles qui survivront, plus résistantes, seront rejetées en mer au rythme des marées et pourront se reproduire. Quoi qu’il en soit, le phénomène offre un spectacle magnifique.

Source : Sud Ouest
Bouton whatsapp