Astrologie : quelle est la différence entre le signe lunaire et l'ascendant ?

Tout le monde connait son signe du zodiaque solaire mais, en astrologie, ce n'est pas le seul paramètre qui compte : il y a aussi l'ascendant et le signe lunaire.

Étymologiquement, astrologie vient du grec «astron» qui signifie «astre» ou «étoile», et «logos» qui veut dire «discours» ou «paroles». C'est donc «le discours des astres». L'astrologie s'intéresse en effet aux mouvements célestes et à leurs effets sur la terre et surtout sur les humains et leurs comportements.

À voir aussi

L'astrologie, une pratique ancestrale

La pratique de cette discipline ésotérique remonterait à trois mille ans avant Jésus-Christ. En Mésopotamie, les Babyloniens ont été les premiers à étudier les mouvements stellaires et planétaires et à identifier les constellations. Ils ont ainsi créé la première roue du zodiaque avec douze signes astrologiques correspondant aux douze mois de l'année, portant chacun le nom d'un animal. Plus tard, les grecs ont baptisé la roue babylonienne «zodiakos kyklos» soit «cercle animal». Au troisième et deuxième siècle avant notre ère, les Egyptiens étudiaient la positions des étoiles, du soleil et de la lune au moment de la naissance (soit le thème astral) pour lire les traits de caractère d'une personne et prévoir sa vie, son destin, ses amours. Tradition reprise par les Grecs et les Romains. Au Moyen-Âge, l'astrologie était pratiquée par des médecins, des astronomes et des mathématiciens.

L'astrologie : une pratique ancestrale devenue divertissement / Crédit : Unsplash

Mais le développement de la science et des mathématiques a ensuite entraîné le déclin des croyances astrologiques. La lecture des étoiles est devenue, à partir de l'ère des Lumières, un simple divertissement. Aujourd'hui, on trouve des horoscopes dans (presque) tous les journaux. Quelques lignes sur la destinée des natifs du signe du Gémeaux, du Capricorne ou du Cancer pour la journée, la semaine ou le mois. Des horoscopes basés sur les signes solaires. Mais, en astrologie, le signe du zodiaque n'est pas le seul paramètre qui compte pour que le thème astral soit complet : il y a aussi l'ascendant et le signe lunaire (que les Égyptiens analysaient déjà). Quelle différence y a-t-il entre le signe solaire, le signe lunaire et l'ascendant ? Qu'est-ce qu'ils indiquent ? Comment les calculer ? Réponses.

Les douze signes du zodiaque

En astrologie, il y a douze signes du zodiaque, classé en quatre catégories qui correspondent aux quatre éléments :

  • Les signes de feu, Bélier, Lion, Sagittaire : symbole de chaleur, le feu est, par extension synonyme d'impulsivité, de dynamisme, d'extraversion, en astrologie et peut également être associés à l'agressivité. Les personnalités des signes de feu (en signe solaire) sont souvent affirmées. Les Béliers, les Lions et les Sagittaires ont souvent des tempéraments forts.
  • Les signes de terre, Taureau, Vierge et Capricorne : lié au réalisme et au concret, à la stabilité, mais aussi au manque de flexibilité, les personnes dont le signe solaire est de l'élément feu sont ancrées dans le sol, terre-à-terre, souvent calmes et réfléchies.
  • Les signes d'air, Gémeaux, Balance, Verseau : les personnes dont le signe est de l'élément air aiment communiquer, partager, échanger. Ils sont curieux, vifs, mais ils sont aussi versatiles, comme l'air.
  • Les signes d'eau, Cancer, Scorpion, Poisson : ils correspondent aux personnes plutôt introverties et centrées sur leur pensées, leur rêves, leurs émotions.

Une personne n'a pas qu'un seul signe. On peut être Bélier, ascendant Gémeaux et avoir pour signe lunaire le Cancer, ou bien être Balance, ascendant Verseau et avoir pour signe lunaire le Lion, etc. Car le thème astral, la photographie du ciel le jour de la naissance, ne se contente pas du signe solaire mais aussi de l'ascendant et du signe lunaire pour des prévisions complètes sur la vie, l'amour, la compatibilité amoureuse, etc.

Pour le signe solaire, l'ascendant et le signe lunaire, on utilse les douze signes du zodiaque / Crédit : Unsplash

Qu'est-ce que le signe solaire ?

La plupart des gens connaissent leur signe du zodiaque solaire, calculé en fonction de la position du soleil le jour de leur naissance. C'est en effet le signe du zodiaque le plus connu dans le thème astral. Il influence la personnalité extérieure, l'égo en relation avec la société, le monde, les caractéristiques apparentes (presque évidente). Il est souvent associé à la part de masculinité (en opposition au signe lunaire qui représente la féminité) du natif du signe. Pas besoin de faire des calculs compliqués pour connaître son signe solaire :

  • Capricorne : du 21 décembre au 20 janvier
  • Verseau : du 21 janvier au 19 février
  • Poisson : du 21 février au 20 mars
  • Bélier : du 21 mars au 20 avril
  • Taureau : du 21 avril au 20 mai
  • Gémeaux : du 21 mai au 21 juin
  • Cancer : du 22 juin au 23 juillet
  • Lion : du 24 juillet au 23 août
  • Vierge : du 24 août au 23 septembre
  • Balance : du 24 septembre au 23 octobre
  • Scorpion : du 24 octobre au 22 novembre
  • Sagittaire : du 23 novembre au 20 décembre

Qu'est-ce que l'ascendant ?

L'ascendant est déterminé en fonction du degré du zodiaque qui se lève à l'ouest au moment de la naissance. Deux personnes nées le même jour, et ayant donc le même signe solaire, n'auront pas forcément le même ascendant, qui change en fonction de l'heure de la naissance. L'ascendant complète le portrait dressé par le signe solaire en ce qu'il est révélateur des caractéristiques plus profondes, des qualités et des défauts moins évidents mais qui composent l'être, ce que la personne est vraiment, en dehors des codes et des règles édictées. En grandissant, on se connaît (normalement) mieux, on se détache du regard des autres, et l'ascendant peut prendre le dessus sur le signe solaire.

Le calcul de l'ascendant est complexe. Il faut connaître l'heure exacte de la naissance et l'additionner à l'heure sidérale de la date de naissance (voire tableau). S'il s'agissait de l'heure d'été au moment de la naissance, il faut retirer une heure (pour savoir la date exacte du passage à l'heure d'été et à l'heure d'hiver en fonction de l'année, rendez-vous ici). Si le total dépasse 24 heures, il suffit de retirer 24 heures. Le résultat obtenu permet de connaître son ascendant à partir de la liste suivante :

  • Ascendant Lion : de 00h34 à 03h16
  • Ascendant Vierge : de 3h17 à 06h00
  • Ascendant Balance : de 06h01 à 08h43
  • Ascendant Scorpion : de 08h44 à 11h25
  • Ascendant Sagittaire : de 11h26 à 13h53
  • Ascendant Capricorne : de 13h54 à 15h42
  • Ascendant Verseau : de 15h43 à 17h00
  • Ascendant Poisson : de 17h01 à 17h58
  • Ascendant Bélier : de 17h59 à 18h58
  • Ascendant Taureau : de 18h59 à 20h17
  • Ascendant Gémeaux : de 20h18 à 22h08
  • Ascendant Cancer : de 22h09 à 00h33

Tableau des heures sidérales pour calculer son ascendant astrologique

Exemple :

Quelqu'un né le 28 mai 1994 à 18h05 calculera :

18h05 (heure de naissance) + 16h20 (heure sidérale) - 1 heure (heure d'été) = 33h25 - 24heures = 9h25. Ce qui correspond à l'ascendant Scorpion.

Qu'est-ce que le signe lunaire ?

Le signe lunaire est déterminé par la position de la lune au moment de la naissance. La lune parcourt en vingt-huit jours l'ensemble des douze signes du zodiaque. Elle change donc de signe approximativement tous les deux jours. Si le signe solaire est la part masculine d'une personne, le signe lunaire correspond à sa féminité.

C'est aussi le côté sombre d'une personne, le côté enfoui, le monde intérieur, qui correspond aux émotions, aux sentiments, aux ressentis que l'on ne montre pas, mais aussi aux secrets, aux passions cachées et aux envies masquées. Le signe lunaire est souvent plus précis que le signe solaire pour évaluer la compatibilité amoureuse en ce qu'il représente plus réellement les émotions vraies.

Découvrez comment calculer votre signe lunaire / Crédit : Unsplash

Pour calculer le signe lunaire, il faut additionner le chiffre correspondant à l'année de naissance (voir tableau 1) en ajoutant 1 s'il s'agit d'une année bissextile au chiffre du mois de naissance (voir tableau 2) au jour de naissance. Si le chiffre est entre 29 et 54, soustrayez 27. Si le chiffre est entre 55 et 81, ôtez 55. Si le chiffre est au dessus de 81, enlevez 82. Vous obtiendrez un chiffre entre 0 et 28 qui vous indiquera votre signe lunaire dans la liste suivante :

  • Bélier : 0, 1, 27 ou 28
  • Taureau : 2, 3 ou 4
  • Gémeaux : 5 ou 6
  • Cancer : 7 ou 8
  • Lion : 9 ou 10
  • Vierge : 11, 12 ou 13
  • Balance : 14 ou 15
  • Scorpion : 16 ou 17
  • Sagittaire : 18 ou 19
  • Capricorne : 20, 21 ou 22
  • Verseau : 23 ou 24
  • Poisson : 25 ou 26

Chiffres associés aux années pour calculer le signe lunaire

Chiffres associés aux mois pour le calcul du signe lunaire

Exemple :

Quelqu'un né le 28 mai 1994 à 18h05 calculera :

9 (année de naissance) + 11 (mois de naissance) + 28 = 48 - 27 = 21. Ce qui correspond au signe lunaire du Capricorne.

Comment lire son horoscope ?

Une fois que vous connaissez votre signe solaire, votre ascendant et votre signe lunaire - et ce à quoi ils correspondent - vous pouvez lire plus précisément votre horoscope. Commencez pas lire le signe de votre ascendant, puis votre soleil et enfin votre lune. Ce thème astral complet vous permettra d'avoir une vision plus personnelle et plus précise. Tout en gardant en tête que l'astrologie est une discipline ésotérique et non une science, et que si votre horoscope prévoit une mauvaise journée pour vous, il ne tient qu'à vous de changer votre destinée.