Pâques : origine et symbole de cette fête religieuse

Bouton whatsapp

Pâques est une fête religieuse qui est aujourd’hui associée aux repas familiaux et à la chasse aux oeufs. Mais quels sont l’origine et les symboles de cette fête printanière ?

Quand arrive le printemps, la fête de Pâques fait son apparition. Cette tradition religieuse veut aujourd’hui que l’on organise une grande chasse aux oeufs dans son jardin, pour que les enfants puissent s’amuser et récolter de délicieux chocolats. Selon la légende, les oeufs seraient déposés par les cloches ou le lapin de Pâques. Le jour de cette fête, les Français se retrouvent autour d’un bon repas et partagent un moment convivial en famille, tandis que les plus croyants vont à l'église pour assister à la messe. Pâques est l'une des fêtes et traditions les plus importantes et joyeuses dans la religion chrétienne car elle symbolise la résurrection de Jésus-Christ, le fils de Dieu.

À voir aussi

Dans la religion chrétienne, Pâques est une fête qui renvoie à la résurrection du Christ. Crédit photo : PHOTOCREO Michal Bednarek / Shutterstock

Si aujourd’hui Pâques est une fête joyeuse que l’on associe au chocolat, quelle est son origine ? Quels sont les symboles et la signification de cette fête aujourd’hui ? Explications.

Pâques, une fête religieuse

Selon notre calendrier, Pâques est une fête qui a lieu le dimanche qui suit la première pleine Lune du printemps. Chaque année, Pâques a donc lieu un dimanche. Comme l’équinoxe de printemps a lieu le 21 mars, Pâques se déroule au plus tôt le 22 mars et au plus tard le 25 avril. Cette année 2022, Pâques aura lieu le dimanche 17 avril.

L'église occidentale a adopté le calendrier géorgien, contrairement à l'église orthodoxe qui se réfère au calendrier julien. Ainsi, Pâques est une tradition qui n'est pas toujours célébrée à la même date et lors de la même semaine selon la différence de calendrier. Chaque année, le décalage peut varier de cinq semaines.

Pâques est une fête religieuse qui a lieu le dimanche après la première pleine lune du printemps. Crédit photo : Africa Studio / Shutterstock

La fête de Pâques tire son origine de la Bible dans la religion chrétienne et est l’une des fêtes les plus importantes dans le christianisme. Elle a lieu juste après la Semaine Sainte. Selon la Bible, la fête de Pâques symbolise la résurrection de Jésus-Christ trois jours après sa disparition, quand il a été crucifié. Dans la religion chrétienne, le Christ est ressuscité pour accomplir les promesses faites par Dieu à son peuple. Par la résurrection, le Christ sauve l'Homme du péché et l'appelle à la vie éternelle. C'est notamment pour cette raison que la fête de Pâques est toujours célébrée par une messe dans une église et est le sommet du calendrier liturgique chrétien. Le dimanche de Pâques est donc bien une fête puisque l’on célèbre le retour à la vie de Jésus-Christ. Dans la religion chrétienne, la joie de Pâques est symbolisée par des couleurs blanches et dorées qui renvoient à la lumière.

Selon la Bible, le dimanche de Pâques est précédé par le carême. Le carême est une période longue de 40 jours qui commence le lendemain du mardi gras et qui se termine lors du dimanche pascal. Ces 40 jours représentent la période pendant laquelle Jésus se trouvait dans le désert de Judée. Pendant le carême, les Chrétiens jeûnent, prient et profitent de moments de partage avec leurs proches.

La semaine avant la célébration de Pâques est appelée la Semaine Sainte. Elle débute par le dimanche des Rameaux, date à laquelle Jésus serait venu à Jérusalem selon la Bible. Pour l’accueillir, le sol de la ville aurait été tapissé de manteaux et de rameaux verts, comme pour former un chemin royal honorant la présence de Jésus-Christ. Durant la Semaine Sainte, on retrouve le Jeudi Saint, qui est le dernier repas du Christ avec ses apôtres. Le lendemain, le Vendredi Saint est le jour de la crucifixion de Jésus, et est appelé “la passion du Christ”. La solennité, qui est précédée par la Semaine Sainte, commence lors de la veillée pascale, la nuit qui précède le dimanche de Pâques. Pendant la veillée pascale, de nombreux croyants reçoivent le sacrement du baptême ou leur confirmation. La veillée pascale symbolise la résurrection du Christ et le renouvellement solennel du baptême.

Dans la religion chrétienne, Pâques est précédée de la Semaine Sainte et est une fête pendant laquelle les Français vont à la messe.Crédit photo : Cavee / Shutterstock

Selon la tradition, Pâques est la fête la plus importante dans l'église et la religion catholiques. Traditionnellement, il était obligatoire de ne pas travailler pendant cette fête et d'aller à l'église pour assister à la messe. À l'origine, Pâques était le seul jour de l'année choisi par les croyants qui n'allaient à la messe qu'une fois par an.

Les célébrations de Pâques dans le monde

Pâques est une fête qui est célébrée tous les ans dans le monde entier. Chaque célébration varie selon les pays, qui ont tous leur propre tradition. En Espagne, des processions chrétiennes défilent dans les rues pendant la Semana Santa. En Allemagne, Pâques commence lors du Jeudi Saint, une journée pendant laquelle les Allemands ne mangent que des plats verts.

Aux Philippines, la tradition de Pâques est célébrée le dimanche matin dans une grande joie, mais aussi pendant toute la semaine. Dans ce pays, les traductions de la Semaine Sainte sont les suivantes : Holy Week, Semana Santa ou encore Mahal na Araw. Lors du dimanche des Rameaux, les Philippins confectionnent des éléments de décoration en tressant des feuilles de palmier pour les apporter à l'église. Les feuilles sont bénies pendant la messe puis accrochées aux portes des habitants. Tout au long de la semaine, les Philippins chantent la Passion du Christ, se déguisent, prient. Le Jeudi Saint, une grande parade avec des chars fleuris est organisée.

Pâques est une tradition fêtée partout dans le monde, par les Français mais aussi les Allemands, les Espagnols et les Philippins. Crédit photo : Tony Magdaraog / Shutterstock

Pour les Juifs, la célébration de Pâques dure une semaine entière. En effet, Pâques est également une fête très importante pour cette religion qui commémore l’exode du peuple hébreu hors de l’Egypte. Selon la religion juive, le peuple hébreu a été libéré de l’esclavage par Moïse à cette date. Les juifs appelent Pâques “Pessa” et cette fête dure huit jours. Tout comme pour les chrétiens, elle est célébrée au début du printemps. À l'origine, cette fête était appelée « Pâque » et commémorait la sortie du peuple hébreu de l'Egypte. Dans la religion chrétienne, la résurrection de Jésus-Christ a lieu pendant la fête de Pâque juive, raison pour laquelle cette fête a changé d'orthographe.

En étymologie, Pâques signifie littéralement « passage ». Ce mot renvoie à la fois à la religion juive, où le peuple hébreu est passé par la mer rouge lors de sa libération d'Egypte, mais aussi au passage de la disparition à la vie du Christ dans la religion chrétienne.

Aussi appelée Pâque ou Pessa pour les Juifs, cette fête symbolise la sortie du peuple hébreu de l'Egypte. Crédit photo : Tastyfood / Shutterstock

Les symboles de Pâques

Il existe plusieurs symboles autour de la fête de Pâques. On retrouve en premier lieu l'oeuf en chocolat. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, cette tradition n’est pas nouvelle puisqu’elle nous vient de l’Antiquité. À cette époque, les Egyptiens, les Perses et les Romains célébraient l’arrivée du printemps en décorant des oeufs pour les offrir. Ces oeufs colorés étaient un symbole de fécondité, de renouveau et de création.

Dans la religion chrétienne, les oeufs au chocolat ont une toute autre origine. Selon la Bible, l'église a interdit à ses fidèles de manger des oeufs pendant le carême. Cependant, les poules continuaient de pondre des oeufs, et ces derniers étaient alors ramassés et conservés pour être consommés après le jeûne, lors de la fête de Pâques. Le dimanche de Pâques, on retrouvait donc de nombreux oeufs, ce qui explique aujourd’hui la présence d’oeufs en chocolat.

L'oeuf en chocolat de Pâques vient de l'Antiquité, quand des oeufs décorés étaient offerts à l'arrivée du printemps. Crédit photo : Africa Studio / Shutterstock

Les tous premiers oeufs en chocolat sont apparus au XVIIIème siècle. À cette époque, on perçait un oeuf pour le vider et le remplir de chocolat. Cette méthode est peu à peu devenue une vraie tradition et au fil des ans, les vrais oeufs ont été remplacés par du chocolat. Finalement, cette coutume est devenue purement commerciale, pour le plaisir des petits comme des grands.

En plus de l'oeuf en chocolat, le deuxième symbole de Pâques est celui des cloches. Dans la religion chrétienne, les cloches de Pâques ne sonnent pas entre le Jeudi Saint et le Dimanche de Pâques. En effet, elles arrêtent de sonner le Jeudi Saint en signe de deuil, la veille de la crucifixion de Jésus-Christ. Selon la légende racontée aux enfants français, les cloches partent à Rome pendant cette période pour recevoir la bénédiction du Pape. Elles retentissent à nouveau quelques jours plus tard, lors du matin de Pâques ou pendant la vigile pascale, pour annoncer la résurrection du Christ. Ce jour-là, elles sont un symbole de fête. L'arrêt des cloches a lieu en France, en Belgique et en Italie. D’après certains croyances, ce sont les cloches qui distribueraient des friandises et des oeufs en chocolat dans les jardins des habitants, d’où la traditionnelle chasse aux oeufs.

Quelques jours avant Pâques, les cloches arrêtent de sonner et selon la légende, elles rapportent des oeufs en chocolat aux enfants. Crédit photo : Limpido / Shutterstock

Enfin, le lapin de Pâques est le dernier symbole de cette fête. Dans certains pays, c’est le lapin de Pâques qui est à l’origine de la chasse aux oeufs, comme c’est le cas en Angleterre ou en Allemagne, bien que cet animal soit également évoqué par les Français. L’origine du lapin de Pâques est tirée d’une légende allemande. Cette légende raconte l’histoire d’une pauvre femme qui n’avait pas assez d’argent pour offrir des sucreries à ses enfants. Pour leur faire plaisir, elle décide de peindre des oeufs et de les cacher dans son jardin. Le matin de Pâques, les enfants se rendent dans le jardin pour chercher les oeufs et tombent nez-à-nez avec un lapin. Ils pensent alors que c’est cet animal qui a pondu les oeufs, ce qui explique l’origine de cette croyance.

Le lapin de Pâques est tiré d'une légende Allemande et est un animal qui viendrait déposer des oeufs en chocolat dans les jardins. Crédit photo : DRubi / Shutterstock

Le dimanche de Pâques est également célébré avec l’agneau pascal. Il s’agit d’un plat que l’on déguste pendant le dimanche pascal. Cette coutume est directement tirée de la religion. Dans la Bible, Jésus-Christ est désigné comme étant un agneau, un animal qui symbolise une personne innocente et sacrifiée pour racheter les péchés des hommes. En étant sacrifié, le Christ s'apparente à un agneau immolé et envoyé par Dieu pour sauver l'humanité de ses péchés. L’agneau pascal est une viande généralement accompagnée d’haricots blancs qui est servie pendant le repas de Pâques, et ce plat est un symbole d’innocence et de pureté.

Bouton whatsapp