Qui sont les plus belles jumelles du monde ?

Des internautes ont désigné Ava et Leah, des sœurs jumelles américaines, comme étant les plus belles jumelles du monde. On vous explique pourquoi.

Il y a des bébés qui marquent dès leur naissance par leur beauté naturelle. C’est le cas des sœurs Ava et Leah Clements qui ont été désignées comme les plus belles jumelles du monde par les internautes, conquis par les portraits des sœurs aux visages aux traits fins. Dans cet article, on vous explique comment est né cet engouement autour de ces “twins”.

À voir aussi

Ava et Leah, des jumelles monozygotes

Le 7 juillet 2010, deux bébés viennent compléter la famille de Jaqi Clements, son mari Kevin et son fils de deux ans Chase. Des bébés nés en Californie avec quatre semaines et demi d’avance, qui s’avèrent être des sœurs jumelles. “En voyant leur caractère aujourd’hui, je me dis que c’est normal qu’elles aient été si impatientes de sortir et qu’elles soient nées aussi fortes, prêtes à tout affronter”, explique leur maman. Prénomées Ava Marie et Leah Rose, les deux petites filles marquent les esprits dès leur naissance avec la même beauté de traits de visage. Des traits identiques car Ava et Leah sont des jumelles monozygotes. D’après la définition du Larousse, le terme monozygote signifie : “se dit de jumeaux issus d’un même œuf et présentant par suite une quasi-identité”.

Dans les rues de Los Angeles, les jumelles charment les passants avec leurs grands yeux verts et leurs traits fins. “Quelle joie d’être mère” répétait leur maman, ajoutant qu’elle savait que “ses filles seraient spéciales et marqueraient ce monde”. Cette dernière décide de partager des clichés de ses filles sur les réseaux sociaux. Et les internautes sont très vite charmés ! À tel point qu’ils qualifient Ava et Leah de “plus belles jumelles au monde”. Un titre uniquement donné sur Internet et sur les réseaux, mais sur lequel décide de surfer leur mère, poussée par des proches

Des jumelles avec un charme naturel dès la naissance - © Instagram @clementstwins

Lancées dans le mannequinat dès leur enfance

Alors qu’elles n’ont que six mois, leur maman Jaqi Clements les fait intégrer le monde du mannequinat et les fillettes commencent à poser pour différentes marques. Seulement voilà, le monde de la mode est réputé pour être rude et leur mère trouve que ce n’est pas le bon moment. Pour elle, l'éducation de ses filles reste sa priorité, ainsi que celle de leur grand frère de deux ans.

Un retrait du monde du mannequinat qui ne veut pas dire la fin des shootings photos. Au contraire ! Depuis leur toute première séance photo, les jumelles n’ont pas arrêté de poser.

Une nouvelle tentative 6 ans plus tard

Grâce aux plus de 1.000 photos publiées depuis leur naissance sur leur compte Instagram, une nouvelle opportunité dans le milieu du mannequinat s’est présentée aux fillettes six ans après leurs premiers essais. Une offre que leur mère a reconsidérée en voyant que ses jumelles adoraient être au centre de l’attention et faire le show. Au vu de leur maturité, elle leur a demandé si elles souhaitaient repasser des castings. Et la réponse a été rapide. Un grand “oui” a suffi à leur maman pour accepter l’opportunité.

Le 7 juillet 2017, elle les inscrit non pas dans une agence, mais bien deux agences différentes, tout en continuant à leur offrir une vie normale entre l’école et les activités extra-scolaires telles que la danse et la natation. Même pendant les shootings professionnels, les fillettes sont suivies par un professeur pour leurs devoirs. Sur son blog, leur mère y justifie son choix : "Il y a sept ans, le monde était prêt à accueillir mes deux petits anges : Ava et Leah. Mis à part le fait que je crois énormément aux signes et que presque tout le monde m’a dit que le 7 est un chiffre porte-bonheur, j’avais juste le sentiment que cette année allait être une année amusante et excitante pour elles".

Des traits fins et des yeux qui ont conquis le monde entier - © Instagram @clementstwins

Les plus belles jumelles du monde : un début de carrière différent

Avant d’être contactées par plein d’agents et de se voir proposer des contrats pour différentes marques de mode, les jumelles ont démarré pour un voisin de leurs parents. Ce dernier venait d’ouvrir sa boutique de vêtements pour enfants et il cherchait des enfants acceptant de faire les mannequins pour porter ses modèles et les mettre en valeur. Il n’a pas eu à chercher longtemps, Ava et Leah étaient taillées pour la mission.

Pour immortaliser les essayages des tenues par ses filles, Jaqi a utilisé un vieil appareil photo, trouvé dans le fond d’un tiroir d’un meuble de la maison. Des clichés qui ont ravi le commerçant, qui pouvait faire connaître l’ensemble de ses vêtements, mais aussi la famille Clements car les jumelles viennent de démarrer leur portfolio. La suite, on la connaît : un agent, des contrats, des campagnes publicitaires et un compte Instagram qui cartonne.

Près de 2 millions d’abonnés sur Instagram

Au quotidien, Jaqi et Kevin Clements partagent des photos des jumelles sur le compte Instagram qui leur est dédié : “Clements Twins”. Aujourd’hui, les filles comptent plus de 1,8 millions d’abonnés. Un nombre important de followers qui a augmenté avec le temps et qui doit cet engouement grâce à un autre compte Instagram “Twinsfactor”. Ce compte fan partage également régulièrement des photos des filles et n’hésite pas à réagir à chacune des photos publiées sur leur compte.

Le succès est là et les parents des jumelles voient leur nombre d’abonnés augmenter de façon exponentielle. En bonne organisatrice du compte Instagram, leur maman Jaqi alterne les photos professionnelles et les photos plus personnelles où les filles s’affichent au naturel. Aujourd’hui Ava et Leah collaborent avec de nombreuses marques de mode pour des campagnes d’advertisement pour Crocs, Target, Skechers, Recess Kids ou encore Levis. Et comme on peut le lire dans la description de leur biographie Instagram, les filles sont représentées par un agent. La famille dispose également de sa propre chaîne YouTube sur laquelle elle partage de nombreuses vidéos.

Ava et Leah comptent près de 2 millions d'abonnés - Instagram @clementstwins

Une exposition au monde entier qui divise

Avec toute cette exposition sur les réseaux et dans les campagnes publicitaires, certains internautes s’interrogent sur l’hypersexualisation des jumelles et la forte exposition qu’en font leurs parents. Il est vrai qu’à cet âge, les enfants sont plutôt à jouer avec leurs copains et copines et à faire leurs devoirs du collège. D’autres internautes applaudissent quant à eux ces jeunes modèles aujourd’hui âgées de 11 ans.

Leurs parents l’affirment, malgré le jeune âge d’Ava et de Leah, les jumelles “savent faire face aux critiques et sont tout à fait conscientes que leur famille sera toujours là pour les soutenir”. En tout cas on l’espère car une chose est sûre, Ava et Leah n’ont pas fini de faire parler d’elles avec leur beauté.