« Jpp » : l'origine et la signification de ce mot

Bouton whatsapp

Si vous correspondez souvent par SMS avec vos ados ou que vous les écoutez parler avec leurs amis, vous avez déjà peut-être entendu l’expression « jpp ». Mais que signifie-t-elle et d’où vient-elle ?

Si vous faîtes partie de la jeune génération, vous devez sans doute savoir ce que signifie « jpp ». Cependant, les générations plus anciennes peuvent avoir du mal à décrypter le langage des plus jeunes, notamment quand celui-ci est principalement utilisé par message ou sur internet.

À voir aussi

Crédit photo : Tero Vesalainen / Shutterstock

Vous avez peut-être déjà vu l’expression « jpp » écrite quelque part : sur un post Facebook publié par votre enfant, dans un SMS qui vous était destiné, sur un article sur internet… Et malheureusement, vous ne savez pas ce que cela signifie. Pour vous aider à mieux comprendre le langage des jeunes que les boomers ne peuvent pas comprendre et savoir à quoi vous en tenir quand vous entendez l’expression « jpp », cet article pourrait vous aider. Car contrairement à ce que vous pourriez penser, « jpp » ne renvoie pas aux initiales du journaliste Jean-Pierre Pernaut ou à celles du joueur de foot Jean-Pierre Papin. En effet, les Jean-Pierre n’ont rien à voir là-dedans, et sachez que les jeunes ne parlent pas du tout d’eux quand ils utilisent cette expression.

Aujourd’hui, les ados parlent un tout autre langage que les générations plus anciennes. Cela s’explique par l’évolution de la langue française, le développement d’internet et des réseaux sociaux, mais aussi par la volonté de la nouvelle génération de se détacher de l’ancienne et d’employer de nouveaux codes de communication. Et quoi de mieux que se distancer de ses parents en employant des mots qu’ils ne connaissent pas ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les mots employés par les jeunes aujourd’hui ne sont pas tous nouveaux, ni inventés. En effet, la plupart des mots viennent de quelque part, car ils ont tous une origine et une explication. C’est notamment ce qui est intéressant dans le développement de la langue française : comprendre comment se sont formés les mots que l’on emploie actuellement, et connaître leur origine. Pour s’exprimer aujourd’hui, les jeunes utilisent majoritairement des termes inspirés de l’argot, des anglicismes ou même de la langue arabe. Pour savoir ce que signifie l’expression « jpp », un conseil : tournez-vous vers les abréviations.

L’apparition du langage SMS

L’expression « jpp » est étroitement liée au langage SMS. Tout comme de nombreuses autres abréviations, comme « omg », « oklm », « jsp » ou encore « wtf », « jpp » est un mot principalement utilisé à l’écrit. Il s’agit d’un raccourci phonétique qui tire son origine de l’arrivée des téléphones portables dans les années 2000. Eh oui, souvenez-vous : en 2000, quand les téléphones portables sont apparus, notre forfait téléphonique ne comprenait pas les SMS illimités. Une toute autre époque qui pourrait être difficilement comprise par la jeune génération. 

Crédit photo : Ernest Vursta / Shutterstock

Aujourd’hui, on peut envoyer autant de messages que nous voulons, et aucune longueur maximale ne doit être respectée (c’est notamment pour cette raison que nous pouvons recevoir des pavés de plus de 1 000 caractères dont on se passerait volontiers). Mais dans les années 2000, chaque message ne devait pas comporter plus de 160 caractères, et tous les SMS étaient payants. Ainsi, nous n’avions pas d’autre choix que de raccourcir nos conversations le plus possible si l'on ne voulait pas exploser notre budget. Et pour cela, rien de mieux que les abréviations.

« Le langage des jeunes a été très influencé par l’arrivée des portables et des premiers SMS, qui à l’époque rappelons-le, étaient soumis à un certain nombre de caractères. Pour éviter de payer trop cher nos messages, on devait les réduire. D’où l’arrivée du langage SMS », a expliqué Stéphane Ribeiro, écrivain et auteur du Dictionnaire Ados Fançais.

Ainsi à cette époque, nous devions rivaliser d’originalité pour écrire les messages les plus courts possible. Au grand dam de leurs professeurs de français, de nombreux adolescents ont laissé tomber les règles d’orthographe et de grammaire pour écrire des phrases qui devaient être décodées pour comprendre leur signification. On pouvait par exemple envoyer « koi 2 9 » pour demander « quoi de neuf ? » à quelqu’un.

C’est ainsi que les abréviations sont apparues. Au départ, les abréviations les plus courantes étaient « lol » et « mdr », qui montraient que l’on trouvait une situation amusante. Si elles sont aujourd’hui toujours utilisées, « lol » est une expression qui n’est plus employée par les moins de 30 ans. Avec ces deux expressions, d’autres ont vu le jour et ont perduré dans le temps.

Crédit photo : Kaspars Grinvalds / Shutterstock

Tout comme ces expressions, « jpp » est apparue à la fin du 20ème siècle et est donc très récente. Aujourd’hui, le langage SMS a bien changé et même si la majorité des jeunes n’écrit plus en phonétique, certaines mots sont toujours abrégés, et l’on peut même assister à l'utilisation de nouvelles abréviations. Actuellement, on estime que plus de 5 400 messages sont envoyés chaque seconde en France, contre 180 milliards chaque année. Des chiffres qui montrent que la langue française peut rapidement évoluer au fil du temps et que notre façon de nous exprimer peut facilement changer.

L’emploi de « jpp » aujourd’hui

L’expression « jpp » fait partie des abréviations qui sont toujours utilisées même si l’on n’emploie plus le langage SMS phonétique. Aujourd’hui, cette expression est très employée sur les réseaux sociaux comme sur Twitter, Instagram, TikTok ou encore Facebook. Si ces termes sont majoritairement utilisés sur internet, certains jeunes n’hésitent pas à les énoncer à l’oral. En effet, il n’est pas rare d’entendre certains adolescents s’exclamer « mdr » quand ils sont face à une situation amusante. D’autres peuvent également dire « jpp » au lieu de « j’en peux plus » quand ils sont débordés.

Si « jpp » est une abréviation française, elle possède son équivalence en anglais. C’est également le cas de « mdr » qui est traduit en anglais par « lol » (qui signifie littéralement « laughing out lod »). La traduction anglaise de « jpp » correspond quant à elle à l’acronyme anglais « lmao » qui signifie « laughing my ass off ». Comprenez : « rire à s’en taper le cul par terre ».

La signification de « Jpp »

Maintenant que nous connaissons l’origine de « jpp », nous devons nous attarder sur sa signification. La traduction exacte de cette abréviation est « j’en peux plus ». Ainsi, cela peut renvoyer à plusieurs émotions : quand on rigole, mais aussi quand on est fatigué, en colère ou même triste. La signification de « jpp » dépend d’un contexte particulier et de la situation dans laquelle l’expression est utilisée.

Pour commencer, le mot « jpp » est majoritairement employé pour signifier que l’on est écroulé de rire, comme c'est le cas de « mdr ». Quand un jeune discute avec un autre par SMS et se met à rire, il peut lui envoyer « jpp » pour signifier qu’il est en fou-rire et qu’il est littéralement à bout de force. Cette abréviation est souvent employée avec une autre phrase utilisée par les jeunes qui est : « Tu m’as tué ». Cette phrase est utilisée par un interlocuteur pour signifier à l’autre qu’il l’a vraiment beaucoup fait rire et qu’il le trouve très drôle.

En plus du rire, l’expression « jpp » peut renvoyer à d’autres états d’âme. Pour vous aider à mieux comprendre l’emploi de cette abréviations, voici quelques exemples qui pourraient vous aider :

« J’ai dormi 4 heures, jpp. » Ici, « jpp » renvoie à une situation de fatigue extrême. Si quelqu’un dit « J’en peux plus » dans ce contexte, cela signifie qu’il est épuisé et qu’il n’a plus de forces pour continuer sa journée.

« Jpp de ma sœur, elle est insupportable. » Dans cette situation, « jpp » ne renvoie pas du tout au rire mais à la colère. « J’en peux plus » signifie dans ce contexte que la personne qui prononce cette phrase ne supporte vraiment plus sa sœur et qu’elle a besoin de prendre ses distances.

« Tu as vu la nouvelle copine de mon ex ? Jpp. » Comme expliqué précédemment, il n’est pas toujours évident de connaître la signification de « jpp » si on ne connaît pas la personne avec qui l’on parle ou si l’on n’a pas le contexte de l’énoncé. Dans cette phrase, « jpp » peut renvoyer à de l’humour si la personne se moque de la nouvelle petite-amie de son ex, mais aussi à de la jalousie, de la colère ou même de la tristesse.

Si vous avez toujours du mal à comprendre la signification de « jpp » dans une phrase, voici une dernière astuce : aidez-vous des émojis. Si votre interlocuteur ajoute des émojis qui pleurent de rire dans sa phrase, vous pouvez en être certain : il réagit avec humour. Attention cependant s’il emploie l’émoji qui pleure : aujourd’hui, cet émoji peut montrer que l’on est triste, mais aussi que l’on rit… mais il s’agit d’un autre débat. Enfin, si l’émoji en colère est employé, vous pourrez finalement comprendre les émotions de la personne qui, littéralement, « n’en peut plus ».

Bouton whatsapp