Les incroyables bienfaits de la Mélisse

Quels sont les bienfaits de la Mélisse ? Et surtout, qu’est-ce que cette plante à mi-chemin entre la menthe et la verveine a de si particulier ? Vous seriez surpris de connaître tous les bienfaits qu’apporte cette plante millénaire. Peu connue, cette plante recèle de nombreux secrets…

Feuille de mélisse. Crédit : Pexels

À voir aussi

Vertus et usage de la mélisse

Quelles sont les vertus de la Mélisse ? Comment ça vous ne connaissez pas ? Cette plante médicinale, depuis longtemps utilisée en phytothérapie est fréquemment utilisée pour ses propriétés apaisantes à la fois pour le corps, le physique mais aussi sur notre mental et notre esprit. Pour ainsi dire, son utilisation est même recommandée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Bon d’accord elle ne va pas soigner les cancers mais vous allez être surpris de ses multiples fonctions médicales. À condition de respecter une certaine posologie et le traitement qui y est lié bien évidemment, comme pour tout traitement.

Digestion, douleurs au foie, nervosité, un vrai couteau suisse on vous dit ! Pour vous, Demotivateur a décidé de vous résumer les incroyables vertus de cette plante. Décryptage.

La mélisse : Histoire d’une plante pas comme les autres

La Mélisse, que l’on appelle parfois, à tort, « citronnelle » pour son odeur citronnée, appartient à la famille des lamiacées. Celle-ci trouve ses origines dans les régions méditerranéennes et pousse naturellement en Asie occidentale. Depuis, la culture de cette plante médicinale s’est étendue un peu partout en Europe.

La plante des abeilles

La particularité de la mélisse ? Il s’agit d’une plante médicinale certes, mais aussi d’une plante dite « mellifère ». Traduction : Ce sont des plantes qui produisent une certaine quantité de pollen et de nectar pour nos amies les abeilles. En effet les apiculteurs enduisaient les ruches de mélisse afin de les attirer pour qu’elles ne s’éloignent pas trop des ruches. Son nom provient d’ailleurs du latin « melissophyllo », dont « melissa » signifie « abeille ». Et oui Jamy ! Cette plante vivace ressemble à s’y méprendre à la menthe à cause de ses feuilles vertes et velues, et peut atteindre jusqu’à 70 cm de hauteur. Mais ne vous trompez pas la mélisse n’a rie à voir en termes de goût ! En revanche, tout comme la menthe et la verveine, on utilise les feuilles de la mélisse pour les consommer en infusion, mais aussi ses herbes ainsi que son huile essentielle. Tout est bon dans cette plante !

La mélisse : une utilisation connue depuis la Grèce antique

Les vertus de la Mélisse et son utilisation en tant que plante médicinale furent découvertes il y a plus de 2000 ans. On vous avait bien dit que c’était une plante millénaire ! C’est en effet au IVe siècle qu’Hippocrate, le plus connu des médecins grec, la recommandait pour ses propriétés digestives. Mais il ne fut pas le seul à avoir découvert les bienfaits de la mélisse. Pour les Arabes, la mélisse était pour eux comme une aide dans la vie de tous les jours. Celle-ci ayant des effets positifs sur l’humeur et le bien-être mental. Avicenne, un médecin perse du XI siècle, la prescrivait même pour soulager la mélancolie. La mélisse aurait donc des effets sur les troubles de l’humeur, sur le stress mais aussi sur l’anxiété en général ? Aujourd’hui, on retrouve même de la mélisse dans la composition de certaines liqueurs d’alcool. Dans la Chartreuse blanche par exemple ! Quelle évolution depuis l’antiquité !

Un usage antistress et un anti troubles de la digestion

La mélisse a différents effets et différentes fonctions.

· La plante apaise les troubles mineurs du sommeil chez les adultes et les enfants.

En effet, La mélisse est utilisée en cas de nervosité, d'insomnie, de dépression nerveuse légère, de migraines et de palpitations. Elle apaise donc notre anxiété, notre stress et participe à nos bonnes nuits de sommeil. Et quand on dort mieux, on est moins stressé.

· Les feuilles de mélisse apaisent aussi les troubles digestifs

En effet, celle-ci traite la plupart des troubles digestifs : digestion lente, ballonnements, éructations, flatulences, et soulage les douleurs hépatiques.

· Les feuilles de mélisse apaisent les inflammations de la peau. Elle a des propriétés antibactérienne et antifongique. Principalement contre les champignons par ailleurs.

Selon Frédérique Laurant, naturopathe cité dans l’article du Journal des Femmes : « Une lotion de mélisse appliquée sur la peau, soulage les inflammations cutanées, les mycoses et favorise la cicatrisation ». Il poursuit : « son extrait aqueux possède des propriétés antivirales, notamment dans le traitement de l'herpès labial. » L'usage externe sur l'herpès labial est également approuvé par l'OMS (Organisation Mondiale de la santé) et l'ESCOP (Coopérative scientifique européenne sur la phytothérapie).

· La mélisse soulage notre organisme en traitant les problèmes spasmodiques de l’intestin et les colites.

Pour ce faire, l’usage et le traitement par la mélisse doivent se faire via son extrait fluide de plante fraîche standardisés. Ses qualités thérapeutiques seront d’autant plus efficaces sur votre organisme selon les phytothérapeutes. Une cuillerée à café mélangé dans un verre d’eau de cet extrait fluide de plante à raison de deux fois par jour et le tour est joué !

Les bienfaits de la mélisse - Crédit : Unsplash

· La mélisse soulage les règles douloureuses

Et oui, encore un autre superpouvoir de la mélisse ! Celle-ci a aussi des effets bénéfiques sur vos règles ! Demandez bien conseille à votre médecin tout de même de sorte qu’elle n’interfère pas de manière néfaste sur tel ou tel traitement. Dans le cas de règles douloureuses, il faudra en prendre plus fréquemment, cinq à six fois par jour toutes les deux heures.

· La mélisse traite votre anxiété et permet de soulager votre stress (en plus de l’agitation du sommeil)

Enfin, chez les personnes souffrant de stress chronique et qui ont des difficultés à affronter la journée ou qui ont du mal à s’endormir le soir par exemple, la mélisse peut être associée à la valériane, la passiflore ou l’aubépine. Dans ce cas il vous faut prendre une cuillère à café d’extraits fluides de plante fraîche standardisés dans un verre d’eau, à boire le matin.

· La Mélisse en complément à un traitement contre l’hypertension

L'hypertension artérielle nécessite une prise en charge et un suivi médical appropriés, car elle peut avoir des conséquences et révéler une pathologie plus importante. Les feuilles de la plante peuvent servir dans ce cas de complément à un traitement médical plus large. Une cure de 3 semaines, 3 à 4 fois par an peut alors être envisagée. Sous sa forme d'huile essentielle, une goutte peut être déposée sur un support (de la mie de pain par exemple) à prendre par voie orale matin et soir, pendant 3 semaines, avec un suivi médical. Pour plus d’informations demandez conseille à votre médecin comme on dit dans les pubs.

· Vertus et bienfaits secondaires de la mélisse : système cardiaque, système sanguin, etc.

En plus des principaux bienfaits vus plus haut, la mélisse a aussi d’autres effets bénéfiques connexes sur notre santé et notre organisme. · Son usage a des propriétés antispasmodiques : spasmes de l'estomac et du colon.

· La plante traite les problèmes cardiaques : tachycardie.

· Les troubles gastriques : excès d'acidité de l'estomac.

· La mélisse améliore la circulation sanguine : distension ou contraction des vaisseaux.

Pas mal pour de si petites feuilles non ? Selon le site Doctissimo, la mélisse serait même utile en tant que stimulant de la mémoire ! Mais alors qu’est ce qui fait que la mélisse ai tant de vertus et apporte tant de bienfaits à notre organisme ? Pour cela, il nous faut disséquer la plante à la recherche de ses principes actifs.

La mélisse une plante médicinale ? - Crédit : Unsplash

Les principes actifs de la plante

Les trois principes actifs ayant des propriétés médicinales sur notre système nerveux et sur notre organisme sont : L’Aldéhydes terpéniques (citral, citronellal), l’alcools terpéniques (eugénol, géraniol, linalol, citronellol), et les sesquiterpènes (carophyllène). À vos souhaits. Les aldéhydes terpéniques ont des propriétés antivirales, calmantes et sédatives. Ce sont aussi des agents hypotenseurs, stomachiques, anti-inflammatoires et antibactériens. Les alcools terpéniques ont un effet neurotonique, hépatostimulant et immunomodulant. Ils ont également des effets positifs sur l'état émotionnel et psychique. Le carophyllène contenu dans les sesquiterpènes a des propriétés anti-inflammatoires, anticolitiques et antispasmodiques.

Tant de bienfaits pour seulement quelques feuilles et quelques plantes. Une petite infusion et plus de problèmes digestifs, de problèmes de stress ou même d’anxiété. Vous avez même plus de chances de gagner au loto et de trouver la fille ou le garçon de vos rêves à ce qu’il paraît !

Une plante peu dangereuse

L’avantage de ces types de plantes, c’est qu’elle ne comporte que peu de dangers en termes de contre-indications. En effet, à ce jour, on ne connaît aucune toxicité aux plantes médicinales tel que la mélisse. Mais attention ! Il y a tout de même quelques indications secondaires à prendre en compte dans le cadre de votre traitement. Principalement dans le cas d’une utilisation prolongée de la plante et de ses propriétés.

Précautions et contre-indications liées aux plantes mélisse

Évitez l'usage prolongé de l’huile de mélisse. « Elle ne doit pas être utilisée en cas d'hypothyroïdie » nous indique Frédérique Laurant. De plus, en cas de grosses, ma mélisse n'est pas recommandée, en l'absence de données suffisantes pour prouver son innocuité. Mieux vaut prévenir que guérir. Mais alors, comment profiter au mieux des vertus de cette plante que l’on surnommera désormais melissa, pour notre organisme sans abuser de la qualité de ses propriétés ?

La posologie de la plante mélisse :

En tisane, en gélule, en huile, melissa a tout prévu pour nous.

· En infusion : Prenez 5 g de feuilles fraîches ou séchées pour 1 litre d'eau bouillante et laissez infuser. Boire une tasse le midi et le soir après chaque repas.

· En décoction : Prenez 1 cuillerée à soupe de feuilles pour 20 cl d'eau froide, porter à ébullition l’eau et la plante, et faites bouillir 3 minutes. Couvrez le tout et laissez infuser 10 minutes. Vous pouvez ensuite filtrer le tout. Boire 2 à 3 tasses par jour entre les repas.

· En gélule : Dosées à 250 mg, ne prenez pas plus de 2 gélules le midi et 2 le soir au cours du repas.

· En EPS (Extrait de Plante Standardisé) : 50 gouttes dans un verre d'eau, 3 fois par jour.

· En extrait hydroalcoolique : 30 gouttes dans un verre d'eau matin et soir.

· En crème et lotion pour être appliquées sur la peau. La mélisse entre dans la composition des crèmes destinées à soigner l'herpès labial. Vous pouvez donc en prendre une noisette dans votre main et appliqué la sur la zone souhaitée.

· En huile essentielle : 1 goutte sur un mouchoir à respirer, aussi souvent que nécessaire. Les vapeurs de l’huile essentielle apaisera votre mental après un choc émotionnel ou une forte émotion. Détendez-vous, melissa est la pour vous.

Bien entendu celle-ci n’est pas un remède médicinal miracle pour toutes les peines de cœur et d’esprit. Mais le temps de l’apaisement avant d’aller consultez ou de fondre dans les bras de votre meilleur ami, la mélisse peut faire palliatif, c’est déjà ça !