Top 15 des animaux à voir en Australie

Bouton whatsapp

L’Australie est un pays qui fait rêver de nombreux touristes, pour ses paysages et sa faune exceptionnels. Si vous voyagez à cet endroit, voici les 15 animaux à voir en Australie.

Situé au bout du monde, l’Australie est un pays magnifique qui regorge de paysages à couper le souffle. Cette terre contient de nombreuses forêts et est bordée par trois océans différents : l’océan Austral, l’océan Pacifique et l’océan Indien. L’Australie est un pays continent qui fait environ 7,7 millions de km2.

À voir aussi

En Australie, il existe quatre climats différents : le climat tempéré, désertique, subtropical et tropical. Pour cette raison, la faune et la flore se sont largement développées dans ce pays, et il existe des animaux que l’on ne peut voir nulle part ailleurs. Les animaux qui vivent en Australie sont à la fois surprenants, mignons et dangereux. Comme ils sont nombreux à vivre sur cette terre, il est possible d’en voir dans la nature.

Les espèces animales sauvages qui vivent en Australie sont multiples : marsupiaux, reptiles, oiseaux, insectes, araignées… Du koala au traditionnel kangourou, voici 15 animaux à voir lors d'un voyage en Australie.

Le kangourou

Crédit photo : Pixabay

Le kangourou est sans aucun doute le premier animal qui nous vient à l’esprit quand on parle de l’Australie, qui est surnommée « le pays des kangourous ». Il s’agit de l’animal le plus répandu dans le pays et le plus gros marsupial au monde. Les kangourous sont des animaux endémiques de l'Australie, ce qui signifie qu'ils sont présents naturellement sur ce territoire.

Il existe quatre espèces de kangourous : le kangourou roux, gris, géant et le kangourou antilope. Il s’agit d’un animal nocturne qui préfère vivre en groupe et qui est capable de faire de puissants sauts qui peuvent atteindre 3 mètres de haut et 9 mètres de long. On estime que près de 40 millions de kangourous vivent en Australie, ce qui fait de lui un animal très commun qu’il est possible de voir un peu partout, comme à Kangaroo Island.

Le diable de Tasmanie

Crédit photo : Pixabay

Tout comme le kangourou, le diable de Tasmanie est un animal typique de l’Australie et un marsupial. Cette espèce a notamment été rendue célèbre grâce au personnage de Taz dans les Looney Tunes, qui est un diable de Tasmanie. Cet animal est nommé ainsi à cause de son mauvais caractère et de ses grognements qui peuvent paraître terrifiants. Pour autant, cet animal n’est pas agressif envers l’homme.

Comme les kangourous, le diable de Tasmanie possède une poche ventrale pour porter ses bébés. Cet animal est en voie de disparition à cause des dingos, son principal prédateur, mais aussi suite à une maladie qui affecte le visage de l’animal et qui a décimé une grande partie de la population. Pour cette raison, il est aujourd’hui très rare de voir un diable de Tasmanie en liberté. Comme son nom l’indique, cet animal vit en Tasmanie, et peut être vu dans le Tasmanian Devil Conservation Park ou encore le Bonorong Wildlife Sanctuary.

Le koala

Crédit photo : Pixabay

Comment parler de l’Australie sans mentionner le koala ? Les koalas sont des petits marsupiaux endémiques de l'Australie et sont l’emblème du pays. Le koala passe la plupart de son temps à dormir perché en haut d’un arbre ou à manger des feuilles d’eucalyptus. Le koala possède un cri très impressionnant qui ressemble à un grognement de cochon furieux.

Malheureusement, les koalas sont des animaux sauvages en voie de disparition, notamment à cause des feux de forêt qui ont ravagé l’Australie ces dernières années. Ces animaux perdent peu à peu leur habitat et sont victimes d’épidémies. Ainsi, ils se font de plus en plus rares dans le pays. Il est toutefois possible de voir le koala au Great Ocean Road ou encore à Raymond Island.

L’émeu

Crédit photo : Pixabay

L'émeu est un animal très populaire en Australie, tout comme le kangourou. L'émeu est présent sur les armoiries du pays et donc sur tous les emblèmes qui symbolisent l’Australie. La raison ? L’émeu est incapable de reculer, un symbole du progrès pour les Australiens. En plus de cette particularité physique, l’émeu ne peut pas non plus voler car il ne possède pas de bréchet au sternum, comme c’est aussi le cas des autruches.

L’émeu est le deuxième plus grand oiseau du monde après l’autruche. Il peut mesurer jusqu’à 2 mètres de haut et courir à 55 km/h. Pour voir cet oiseau unique au monde, il est conseillé de se rendre à Flinders Ranges.

Le wallaby

Crédit photo : Pixabay

Le wallaby est un marsupial qui appartient à la famille des kangourous mais qui n’est pas une espèce de kangourou. Bien qu’il ressemble à cet animal, le wallaby est de trop petite taille pour être considéré comme un kangourou, d’où son nom qui est également différent. Le wallaby possède une petite tête allongée avec deux oreilles ovales, des pattes antérieures courtes et une longue queue qui sert de balancier.

Tout comme les kangourous, les wallabies femelles possèdent une poche ventrale. Ces animaux sauvages, qui vivent en petits groupes, peuvent être vus un peu partout en Australie, comme à Magnetic Island et à Phillip Island.

Le kookaburra

Crédit photo : Pixabay

Les oiseaux sont nombreux en Australie. Il en existe de toutes les sortes, de toutes les tailles et de toutes les couleurs. Parmi ces oiseaux, le kookaburra est une espèce emblématique de l’Australie. Sa particularité : son cri étonnant qui ressemble à un rire d’humain ou de singe. Cet oiseau utilise son cri pour signaler sa présence et ainsi marquer son territoire.

Le kookaburra est largement répandu dans l’Est de l’Australie et est un oiseau commun qui vit en petit groupe. Il n’est pas difficile d’en apercevoir et pour cela, il suffit d’écouter attentivement et de lever la tête quand cet oiseau pousse son cri reconnaissable entre tous. Pour le reconnaître, le kookaburra a une grosse tête blanche surmontée d’une calotte brune et d’un bec épais.

Le casoar

Crédit photo : Pixabay

Le casoar est le deuxième oiseau le plus emblématique de l’Australie, mais attention : il est considéré comme l’oiseau le plus dangereux au monde. En effet, il possède une griffe de 12 centimètres de long sur l’une de ses pattes, qui peut avoir son adversaire en un seul coup de griffe. De plus, le casoar est le troisième oiseau le plus grand au monde, derrière l’autruche et l’émeu. Il peut mesurer jusqu’à 1,8 mètres de haut et peser 75 kg. Cependant, il est incapable de voler.

Il est très difficile de voir un casoar en liberté en Australie. Pour pouvoir le trouver, il est recommandé de se rendre dans le Far Nort Queensland, dans la région de Carins, ou encore à Etty Bay Beach ou à Mission Beach.

Le requin blanc

Crédit photo : iStock

Voilà un animal que l’on n’a pas forcément envie de rencontrer lors d’un voyage, et qui continue pourtant de nous fasciner. Le requin blanc fait partie des espèces de requins qui peuvent être observées en Australie. Ce pays abrite de nombreux poissons et requins dans ses eaux cristallines. Particulièrement puissant, le requin blanc possède un nez pointu, une queue en forme de croissant et une mâchoire imposante, ce qui fait de lui un prédateur redoutable.

Le requin blanc vit généralement entre le Cap Nord-Ouest de l’Australie jusqu’au sud du Queensland, ainsi qu’au large des côtes de l’Australie méridionale. Pour le voir, il est possible de plonger en cage en Australie du Sud. Lors de cette expérience hors du commun, vous pourrez plonger dans une cage de protection à 2,5 mètres de profondeur pour admirer les requins blancs nager autour de vous. Les requins sont des animaux qui restent dangereux pour l'homme, donc la cage reste indispensable.

L’ornithorynque

Crédit photo : iStock

L’ornithorynque est l’un des animaux les plus étranges au monde, qui fascine beaucoup et pour cause : il possède un bec de canard, une queue de castor et des pattes palmées de loutre. Ainsi, les ornithorynques sont à la fois des mammifères, des reptiles et des oiseaux. Ce curieux mélange de plusieurs animaux le rend particulièrement unique et fait de lui un animal exceptionnel. En plus de cela, l’ornithorynque brille dans le noir. Quand sa fourrure est exposée à des ultraviolets, elle émet une couleur entre le bleu et le vert, ce qui fait de cet animal l’un des seuls mammifères fluorescents au monde.

Les ornithorynques sont des animaux endémiques de l'Australie qui sont difficiles de voir en pleine nature. Pour cela, il faut se déplacer sur leur lieu de vie, comme à Yungaburra, et les observer tôt le matin ou en fin de journée.

Le wombat

Crédit photo : Pixabay

Le wombat est un petit animal très mignon et adorable, qui fait partie de la famille des marsupiaux et qui sont des animaux endémiques de l'Australie. Tout comme le kangourou, il a la particularité de porter son bébé dans une poche située au niveau de son ventre. Cependant, celle-ci s’ouvre à l’arrière et non à l’avant comme les autres marsupiaux. Le wombat est une espèce protégée qui vit dans les régions montagneuses du sud de l’Australie.

Le wombat a une particularité hors du commun qui le rend facile à suivre : il fait des crottes carrées ! Ses excréments sont donc très reconnaissables et permettent de suivre sa trace facilement si l’on cherche à apercevoir ce petit animal. Pour le trouver, il est possible de se rendre en Tasmanie ou dans le parc national de la forêt d’Epping.

Le quokka

Crédit photo : Pixabay

Voici encore un petit animal particulièrement mignon qui ressemble à un mélange entre un kangourou miniature et un rat. Le quokka vit sur deux îles en Australie : Rottnest Island et Bald Island. Sur ces deux territoires, le quokka n’a aucun prédateur. Ainsi, il n’est pas du tout peureux et ne craint pas le contact avec les hommes, il est donc facile de s’approcher de lui.

Le quokka est devenu un animal populaire auprès des touristes du monde entier en raison de son visage : il semble afficher un sourire en permanence. Ainsi, de nombreuses personnes profitent de voir un quokka pour prendre un selfie avec lui, et il a été baptisé « l’animal le plus heureux du monde ».

Le crocodile

Crédit photo : Pixabay

Il existe deux espèces de crocodiles en Australie : les crocodiles d’eau douce et les crocodiles marins. Les crocodiles d’eau douce ne sont généralement pas agressifs, sauf qu’ils se sentent menacés. En revanche, les crocodiles marins qui vivent dans les eaux salées sont quant à eux beaucoup plus dangereux, car ils restent des animaux sauvages. Ils peuvent mesurer jusqu’à 7 mètres de long et il est fortement déconseillé de se baigner dans des eaux qui pourraient abriter cette espèce de crocodile.

Pour voir des crocodiles, rendez-vous au Kakadu National Park, à Daintree Rainforest ou encore à Mataranka. Afin d’éviter toute attaque de crocodile, voici quelques conseils pour ne pas que votre voyage tourne mal : il est recommandé de ne pas se baigner près des zones où vivent les crocodiles, de ne pas rester proche de l’eau trop longtemps et d’être vigilant la nuit et durant la saison des pluies.

L’échidné

Crédit photo : Pixabay

Comme l’ornithorynque, les échnidés sont des animaux atypiques puisque ce sont des mammifères capables de pondre des œufs. L’échidné ressemble à un hérisson ou un gros porc-épic puisqu'il possède de grand pics tout autour de son corps. Quand il se sent menacé, cet animal se roule en boule et s’enfonce dans le sol.

L’échidné est l’un des animaux les plus rares au monde. Ainsi, il peut être très difficile de l’observer dans la nature. Il est toutefois possible de l’apercevoir en Tasmanie, car cet animal vit dans un climat désertique et aride.

Le dingo

Crédit photo : Pixabay

Le dingo est une espèce de chien sauvage située entre le chien et le loup qui est considérée comme le plus grand prédateur d’Australie. En effet, il est à l’origine de la disparition des diables de Tasmanie. Pour autant, ce n’est pas un animal dangereux pour l’homme, bien qu’il puisse se montrer agressif s’il veut avoir de la nourriture. Le dingo vit en meute, généralement composée d’entre 3 à 12 animaux.

Contrairement aux chiens, le dingo n’aboie pas, mais il pousse un hurlement semblable à celui du loup. Aujourd’hui, on trouve des dingos partout en Australie, sauf en Tasmanie. Pour les voir, il est possible de se rendre à l’île Fraser, au Queensland.

La tortue de mer

Crédit photo : Pixabay

Les tortues de mer sont nombreuses à vivre le long des côtes australiennes comme notamment au Queensland et sur les îles proches de la Grande barrière de corail.

Chaque année, des centaines d’entre elles se rejoignent sur une plage et commencent la nidification : elles pondent des œufs dans le sable, qui écloront des mois plus tard. Ce phénomène incroyable peut être observé, car de nombreuses associations protectrices des animaux permettent aux touristes d’accéder aux plages où les œufs éclosent, tout en prenant soin de les protéger et de ne pas les déranger. De plus, il est également possible dans certains endroits de nager avec des tortues de mer, pour une expérience inoubliable.

Bouton whatsapp