Comment scanner un QR code ?

Pour aller au restaurant, pour aller boire un verre, pour aller au cinéma, le QR code est devenu aujourd’hui indispensable dans la vie de tous les jours. Mais au fait d’où vient cet étrange code à la base ? QR code: Ça veut dire quoi ?

Aujourd’hui massivement connu via son utilisation dans le cadre des mesures anti covid et du fameux passe sanitaire, la fameuse mosaïque de noir et de blanc connaissait déjà son heure de gloire depuis déjà un certain temps. Pour ceux n’ayant toujours pas compris, ici bas la recette pour apprendre à scanner un QR code

À voir aussi

Le code QR, en anglais QR code vient de «longue quick réponse code» ou « code à réponse rapide ». Il consiste en un type de code-barres à deux dimensions, aussi appelé code matriciel. Faut dire avec une tête pareille, fallait s’attendre à le voir sortir de la matrice. Ce code matriciel est en fait le format d’optique lisible par machine et pouvant ainsi être visualisé sur l'écran d’un appareil mobile ou imprimé sur papier. Il est constitué de modules carrés noirs disposés dans un carré à fond blanc. Ces points définissent l'information que contient le code. Il existe ainsi autant de combinaisons de ces mosaïques de points sur fond blanc, que d’informations contenues dans ce code? étant la clé du message en lui-même. Indiana Jones version matrix toujours.

Le QR Code : Un code à scanner ?

Plus précisément le code QR est doté de deux lignes pointillées (une colonne et une rangée) dite de timing comme disent les British. Ces deux lignes permettent au logiciel d'identifier la localisation des débuts et fin de colonne et de rangée. Une fois ces informations obtenues, le logiciel peut calculer l'emplacement des pixels à lire et la lecture d'un seul pixel suffit à lire un bit d'information. La lecture est donc rapide puisque le logiciel peut lire un nombre réduit de pixels, d'où le nom de réponse rapide, dit code QR.

Autres codes pour smartphone (Flashcode etc.)

Mais il existe aussi d'autres formats de code-barres à deux dimensions au fonctionnement similaire, comme le Flashcode ou encore le 2D-Doc, souvent confondus avec le code QR. On s’y perdrait presque dans tous ces acronymes. Un QR code signifie que le contenu du code peut être décodé rapidement après avoir été lu par un lecteur de code-barres, un téléphone mobile, un smartphone, ou encore une webcam.

Un code pour smartphone 

Son avantage est de pouvoir stocker plus d'informations qu'un code à barres, et surtout que ces données soient directement reconnues par des applications. Et en effet, on voit tous à quelle rapidité notre téléphone reconnaît le code qu’on lui affiche à l’écran. C’est certainement cette rapidité qui a penché dans le choix de ce code plutôt qu’un autre pour le passe sanitaire auquel nous sommes désormais si habitués. Vous avez vu à quelle vitesse on le dégaine maintenant?

Scanner un QR Code / Crédit : Unsplash

QR code et pages Web : À quoi ça sert ?

Ce code permet des actions extrêmement variées comme par exemple :

- Naviguer vers un site internet, visiter un site web ou mettre l'adresse d'un site en marque-page pour, comme montrer un point géographique sur une carte, telle que OpenStreetMap, Google Maps ou Bing Maps.

- Regarder une vidéo en ligne ou un contenu multimédia; · se connecter à une borne Wi-Fi

- Déclencher un appel vers un numéro de téléphone ou envoyer un SMS

- Envoyer un courriel

- Faire un paiement direct via son téléphone portable (Europe et Asie principalement)

- Afficher un texte ou rédiger un texte libre (sa version la plus grande permet d'inclure un texte d'environ 500 mots)

- Ajouter une carte de visite virtuelle dans les contacts, un rendez-vous ou un événement dans l'agenda électronique

L’inventeur du QR code

Inventé en 1994 par Masahiro Hara, ingénieur de l'entreprise japonaise Denso-Wave (une entreprise japonaise spécialisée principalement dans les équipements industriels et systèmes pour le marché automobile) celui-ci inventa ce code afin de suivre l'itinéraire des pièces détachées dans les usines de Toyota.

En effet, Masahiro Hara, qui est alors chargé d’améliorer la productivité des chaînes de production du constructeur identifie un problème majeur:  le temps passé par les employés à scanner les multiples codes-barres nécessaires à l’identification des pièces. Aaaaah fordisme quand tu nous tiens…

Barre, scan, images et pixels noirs

De ce constat, Il imagine un code carré formé par un ensemble de pixels noirs et blancs, inspiré d’un jeu traditionnel japonais: le go. C’est la naissance du QR (pour «quick réponse») code. Plus complexe qu’un code-barres, il peut contenir plus d’informations. En 1999, l’invention de Masahiro Hara devient libre de droit. L’utilisation de ce code se répand alors dans tout le Japon. Parallèlement, les smartphones se répandent eux aussi de plus en plus dans le pays, ce qui contribue alors à une plus grande diffusion encore du QR code. Bon, on pourrait vous expliquer comment les lignes de codes ont été conçues, pour quelles raisons avec tous les détailles etc. Mais on n’a pas le temps de se farcir toutes la page wikipedia.

Et puis à vrais dires on n’y comprend rien. Voyez plutôt: «Le message est codé en utilisant un code Reed Solomon (255,249) (réduit à un code (24,18) par l'utilisation de remplissage («padding»)) qui peut corriger jusqu'à 3 octets d'erreur.» Incompréhensible n’est-ce pas? Bon du coup on saute cette étape et on passe direct au côté pratique!

Scanner un QR code iPhone et QR code

Commençons par le smartphone de la marque Apple. Oui oui c’est totalement du favoritisme, Non à vrais dires c’est surtout que va être très rapide. Mais alors vraiment très rapide vous verrez. Non seulement parce que contrairement aux appareils Android qui eux, proviennent de différents constructeurs qui ont tous leur fonctionnement propre, le système iOS marche logiquement de la même façon pour tous les iPhone. Pour une fois qu’il y a un avantage à l’iPhone vous me direz, on ne va pas s’en plaindre. Mais ce n’est pas tout! C’est aussi que, concernant la fonction QR code, Apple a fait les choses plutôt pas trop mal. Pas besoin d’aller chercher midi à quatorze heures, la fonction qui sert à scanner les QR Codes a directement été intégrée à l’appareil photo. Voici la marche à suivre, en trois mini-étapes.

Scanner un QR code sur Iphone : 

1. Ouvrez l’appareil photo.

2. Pointez la caméra (arrière) vers le QR Code que vous souhaitez déchiffrer.

3. Lorsque celui-ci est reconnu, une notification s’affiche à l’écran: tapotez dessus pour ouvrir le lien.

4. On vous l’avait dit, que ça allait être rapide. En quelques secondes, le tour est joué. Magique non?

Scanner un QR code sur Android

Vous possédez un téléphone Samsung ? Un Xiaomi, OPPO ou encore un Huawei ? Tous ces smartphones, comme la grande majorité des appareils sur le marché qui ne sont pas estampillés Apple, fonctionnent sous Android. Chose importante à savoir, il s’agit ici d’un système d’exploitation développé par Google. Ainsi ces smartphones peuvent tous profiter de la fonctionnalité Google Lens, au même titre que la messagerie Gmail, le navigateur Chrome, ou encore le service de stockage Drive. Stylé, j’avoue. C’est d’ailleurs par ce système de stockage drive que vous pouvez utiliser le système de reconnaissance QR code.

La marche à suivre pour un smartphone Android, en quatre étapes :

1. Accédez à Google Lens en passant par Google Assistant: tapotez sur la petite icône représentant un appareil photo.

2. Pointez l’appareil photo vers le QR Code en question.

3. Un petit point bleu apparaît à l’écran: faites en sorte qu’il apparaisse au centre du QR Code.

4. Tapotez dessus… Et voilà, le QR Code déchiffré, vous êtes directement redirigé vers le contenu digital qu’il dissimulait!

· Autres techniques pour un autre scan

Si votre smartphone Android ne dispose pas de Google Lens, ou que par un malheureux hasard vous rencontriez des problèmes avec cette application, il existe d’autres solutions selon les marques. On est sauvés tout va bien. Chez Samsung, vous pouvez ainsi passer par Bixby Vision depuis l’appareil photo. En ce qui concerne Huawei, ouvrez les raccourcis en glissant le doigt de haut en bas sur l'écran, vous y trouverez une icône de scan.

Puis avec Xiaomi, c’est aussi simple que sur iPhone: la fonctionnalité est intégrée à l’appareil photo, vérifiez juste dans les paramètres qu’elle est bien activée. Bon finalement Android n'a plus grand-chose à envier au classique IOS finalement. Désolé Steve !

Les meilleures applications pour lire un QR code

Si aucune des précédentes méthodes n’est disponible pour votre appareil pour intégrer la fonction nativement, rien de grave on va trouver une autre solution ensemble! Vous allez bien réussir par la boire cette bière en terrasse avec votre passeport vaccinal. Un passage par une nouvelle application (ou appli en raccourci) s’impose. En revanche il va falloir peut être penser à s’acheter un nouveau téléphone histoire que ça soit plus simple. Et puis ça vous économisera du temps de lecture sur cet article aussi. Pour les boomers donc, il faudra passer par une application tierce disponible sur les boutiques d’appli.

Aussi appelé «store» pour les plus jeunes. La plus célèbre, et souvent recommandée par Google, est Barcode Scanner de ZXing Team. Cette application a le mérite d’être totalement gratuite, légère et sans aucune publicité. Invente ton propre code! « Scanner de codes QR & de codes-barres (Pro)» c’est le titre un peu long de l’une des applications les plus complètes qui soit. Cette appli permet de scanner, mais aussi créer, des QR Code ou des codes-barres, et de les conserver avec un historique. Une appli qui gère toute sorte de codes, qu’ils contiennent une simple URL vers une page web, ou des données de géolocalisation ou encore les paramètres de connexion à un point d’accès Wi-Fi.

Les critiques du QR code: données mobiles, application piratée, hameçonnage

Au vu de tout ce que nous avons vu précédemment le QR code semble donc détenir des avantages incroyables, dans le suivi d’une page web, dans l’authentification d’un produit, d’un objet ou de nous-même! Bon, on repassera pour le côté augmentation de la cadence de travail, fordisme et compagnie ok… Pourtant, de nombreuses critiques se font aujourd’hui jour au sujet de l’invention de Masahiro Hara.

Principalement concernant des défauts de sécurité… En effet, ces raccourcis mobiles peuvent représenter une véritable menace pour les utilisateurs, qui n'en ont pas toujours conscience. À quoi faut-il faire attention, et comment se protéger des versions malveillantes?

Arnaque aux QR Code / Crédit : Unsplash

QR code sur smartphone: savez-vous le reconnaître ?

Certaines tendances alarmantes sont mises en évidence: les utilisateurs de smartphones ne saisissent pas vraiment les risques potentiels des codes QR, et près des trois quarts (71%) des personnes interrogées ne peuvent pas faire la différence entre un code QR légitime et un code QR malveillant. Pas génial ça. Dans le même temps, plus de la moitié (51%) des utilisateurs interrogés ne disposent pas, à leur connaissance, de protection sur leur portable.

Pourquoi cela? Certainement car les appareils mobiles nous ont conditionné à agir rapidement - glisser, taper, cliquer, payer - tout en étant distraits par d’autres actions: travailler, faire des courses, manger. Ce type de confiance machinale et implicite nourrie les pirates informatiques qui se servent notamment des QR codes pour déployer des attaques. Bon, on ne voudrait pas vous faire peur mais mieux vaut prévenir que guérir non?

QR code piratés: comment font-ils ?

Le piratage d'un véritable QR code nécessiterait de sérieuses compétences pour contourner les points pixélisés dans la matrice du code certes. Mais les pirates ont trouvé une méthode bien plus simple. Il s'agit d'intégrer des logiciels malveillants dans les QR codes (qui peuvent être générés par des outils gratuits disponibles en ligne). Pour un utilisateur moyen, ces codes se ressemblent tous, mais un QR code malveillant peut diriger vers un faux site web. Il peut également saisir des données personnelles ou installer un logiciel malveillant sur le smartphone, pouvant déclencher différents types d’actions:

QR code : Attention aux arnaques !

Ajouter une liste de contacts par exemple: les pirates peuvent ajouter une nouvelle liste de contacts sur le téléphone de l'utilisateur et s’en servir pour lancer un hameçonnage. On appel aussi cela du Phishing. Lancer un appel téléphonique: en lançant un appel vers un service payant, ce type d'exploit peut exposer le numéro de téléphone. Envoyer un SMS à quelqu'un: en plus d'envoyer un sms à un destinataire malveillant, les contacts d'un utilisateur peuvent également recevoir ce message et être attaqués.

Ecrire un e-mail: comme pour un sms, un pirate informatique peut rédiger un courriel et en remplir le destinataire et l'objet. Les pirates peuvent cibler le courrier électronique professionnel de l'utilisateur si l'appareil ne dispose pas d'une protection contre les menaces mobiles. Effectuer un paiement: si le code QR est malveillant, il pourrait permettre aux pirates d'envoyer automatiquement un paiement et de saisir les données financières personnelles de l'utilisateur.

QR Code piraté : que faire ?

Pour s’en prévenir: Ne scanner que les codes provenant d'entités de confiance. Les utilisateurs doivent s'en tenir à scanner les codes qui proviennent uniquement d'expéditeurs de confiance. Il faut être attentif aux signaux d'alerte, comme une adresse web différente de l'URL de l'entreprise - il y a de fortes chances qu'elle renvoie à un site malveillant.

Faire attention aux liens de type «bit.ly» en vérifiant que l'URL d'un lien bit.ly apparaisse bien après avoir scanné un QR code. Ces liens sont souvent utilisés pour dissimuler des URL malveillantes, mais il est possible d'en avoir un aperçu en toute sécurité en ajoutant un symbole plus à la fin de l'URL.

C’est bon! Vous savez désormais tout sur les QR code, son histoire, son utilisation et comment l’utiliser au mieux ! On remercie encore ce bon vieux Masahiro Hara pour sa créativité et son invention quelque peu étrange mais bien pratique il est vrai !