Faire l'amour debout : comment s'y prendre (sans trop galérer)

Le sexe debout offre un bon moyen de sortir de sa zone de confort (trop) souvent allongée au lit. Pourquoi s'y adonner et dans quelles positions ? Nos conseils.

Qui n’a jamais été émoustillé en regardant des scènes de film torrides où les protagonistes font l’amour sauvagement debout, sous la douche, dans la pénombre d’une ruelle ou contre le mur d’un restaurant guindé, en risquant d’être découverts à tout moment.

À voir aussi

Faire l'amour debout, un bon moyen de pimenter sa sexualité. Crédit : Shutterstock

Faire l’amour debout: les bonnes raisons de s’y adonner

On le concède, l’idée du sexe en position debout a quand même plus de clinquant que de s’envoyer en l’air dans son bon vieux lit douillet. Et pour les citadins pressés et adeptes du quick sex (qu'on peut traduire grossièrement par petit coup rapide en français), faire l’amour debout offre une belle opportunité de jouir «vite fait bien fait» sans bousculer son emploi du temps et sans avoir à regarder sa montre si on a une réunion hyper importante au boulot.


Dans l'imaginaire collectif, si faire l’amour debout présente un côté si fantasmatique, c’est qu’il donne l’occasion au couple de varier les plaisirs et de pimenter leur sexualité sans se tourner vers des pratiques qui peuvent paraître potentiellement transgressives pour l’un ou l’autre des partenaires (échangisme, plan à trois…). Et dans ce contexte de pandémie Covid, casser la routine dans sa sexualité semble être une gageure à l’heure où monte le degré d’insatisfaction sexuelle chez les Françaises, selon le récent baromètre ifop sur l’état de la sexualité des Européennes : plus d'une Française sur trois (35%) se dit actuellement insatisfaite de sa vie sexuelle (bien plus qu’en Allemagne avec 23% ou au Royaume-Uni avec 27%). 

Sexe debout : des inconvénients aussi

Le sexe vertical pourrait donc être une des pistes clés pour remonter le niveau d’épanouissement sexuel. Debout, la perception est toute autre. Les sensations différentes, mêlées à l’attrait de la nouveauté concourent à faire monter le mercure de l’excitation et du plaisir encore plus facilement... Enfin en théorie. Car en pratique, cela se révèle plus compliqué: inconfort, difficulté à tenir la position, risque de perdre l’équilibre (qui n’a jamais galéré sous la douche), mal de dos…

Certaines positions où l'homme soutient la femme (ou son partenaire) demande un minimum de force musculaire et de gainage qui mettent d'office sur le banc touche les non sportifs et «mous» des abdos. Quant à mesdames, certaines postures en flexion de buste ou avec une jambe levée requièrent une certaine souplesse non accessible à toutes les femmes (sauf pour les hyperlaxes et les acharnées de yoga).
Heureusement, avec quelques conseils, il est possible de profiter du sexe debout sans craindre le lumbago et les courbatures.

Faire l’amour debout: les accessoires qui sauvent

Commode, poignée de porte, table, machine à laver, canapé…Utilisez le mobilier de la maison, prenez appui contre les murs qui vous entourent ou calez-vous contre n’importe quel support de pour vous soutenir dans les positions sexuelles les plus délicates. Avec plus de confort, vous ressentirez moins de fatigue. Vous pourrez vous concentrer pleinement sur le plaisir que vous donnez à votre partenaire et le vôtre.

Le sexe pas (entièrement) debout, ça compte aussi 

Jouez avec votre environnement comme avec votre plaisir. Faire l’amour debout vous donne la liberté de vous aider d’un support mais aussi de ne pas avoir le corps totalement vertical. Vous pouvez bien sûr tester des positions accroupies, penchées ou agenouillées, comme le rappelle Dan Brennan, docteur en médecine sur WebMD.

Sexe debout : avec ou sans pénétration

Faire l’amour debout n’implique pas non plus qu’il y ait nécessairement pénétration (vaginale ou anale). Le sexe vertical englobe aussi les jeux sexuels avec son partenaire (homme ou femme): sexe oral (annulingus, cunnilingus…), caresses (stimulation clitoridienne, seins), pegging (femme qui pénètre un homme avec un gode)… 

Faire l'amour debout demande parfois de bons abdos et une bonne souplesse. Crédit : Shutterstock

Faire l’amour debout : 4 positions à tester

Si vous vous êtes fixés comme défi de tester toutes les positions du Kamasutra , sachez que certaines sont plus faciles à mettre en pratique et d’autres plus «challenge». Par exemple, certaines demandent une bonne souplesse des jambes pour la femme et pour monsieur une bonne force musculaire. Jugez pour voir...


- La levrette verticale, la plus populaire : Sans doute la position la plus facile à réaliser debout. Dans cette variante de la levrette classique, la position la plus appréciée des Français, l’un des partenaires pénètre l’autre placé dos à lui et penché en avant. Celui qui se tient debout peut aller à loisir pénétrer (avec son sexe ou un gode en cas de pegging) et masturber son/sa partenaire avec ses doigts ou à l’aide d’un sex toy.


- L’antilope (ou pomme de Newton), la plus romantique et excitante : dans cette position, les deux partenaires se tiennent debout et se font face. L’homme soulève la femme par ses fesses (de préférence adossée contre un mur pour plus de stabilité) qui enlace la taille de son partenaire avec ses jambes. Celui-ci n’a plus qu’à faire des va-et-vient avec son bassin. Pendant la pénétration, il peut embrasser sa partenaire dans le cou et lui susurrer, au choix, des mots d’amour ou des mots cochons pour faire monter l’excitation.
Le bémol : si cette position facilite la pénétration, elle devient vite pénible en l’absence de support pour surélever sa partenaire. Vous l'aurez compris, l’antilope demande un minimum de condition physique et de bons muscles abdominaux pour tenir la posture et éviter les tensions au niveau du dos.


- La liane, pour les plus souples : ici les deux partenaires sont debout et la femme dépose une jambe sur l’épaule de son partenaire en se tenant à son cou tandis que l’homme la pénètre en l’agrippant par les fesses. Méfiez-vous: cette position sportive demande une grande souplesse musculaire au niveau des jambes pour réussir à lever la jambe aussi haut. Si vous tenez vraiment à la faire, quelques cours de yoga, stretching et toute autre discipline qui vous fera gagner en souplesse pourront vous être bénéfiques. Autre astuce qui peut aider (sans exploser son budget sport) :  surélever sa jambe en montant au préalable sur un marche-pied pour réduire l'amplitude du mouvement, mais attention à ce que le support soit stable sinon gare au risque de chute.


- La brouette javanaise,la plus sportive : L’un des deux partenaires se met en position de table (à quatre pattes) les mains au sol tandis que le second partenaire lui attrape ses deux pieds et les place autour de son bassin. Il peut alors s’avancer jusqu’à pouvoir pénétrer son/sa partenaire, qui garde les genoux pliés à angle droit. Le bémol : pour celui/celle qui a les mains au sol, cette posture exigeante demande de bien engager ses muscles abdominaux pour protéger son dos. Le partenaire debout doit bien plier les genoux pour stabiliser la posture.

Sources:

Observatoire européen de la sexualité féminine, septembre 2021, étude Ifop pour The Poken Company réalisée par questionnaire auto-administré du 1 au 5 mars 2021 auprès d’un échantillon national de 5 026 femmes, représentatif de la population féminine âgée de 18 ans et plus vivant dans les pays suivants : France, Italie, Espagne, Allemagne et Royaume-Uni.
WebMD