Les 7 plats à éviter absolument avant une nuit de sexe : ne dites pas que vous n'avez pas été prévenus !

Par
587
Partages
imprimer

Imprimer

Ça y est, le moment tant attendu arrive enfin. Vous rêviez de son corps sur vos draps, et ces rêves, vos draps s’en souviennent (même après être passés au lavage à 40°c). Vous avez faim ? Votre crush aussi. Mais que manger sans faire mauvaise impression ? Ce petit retour aux fondamentaux va vous aider un peu.
@Maryàtoutprix
Le dieu parmi les dieux a finalement tranché : après vous avoir regardé morfler, vous avez enfin le droit au bonheur. Votre crush n’est plus insensible à votre charme et la soirée que vous passez et dont vous rêviez tant prend peu à peu des allures de réalité.

Il, elle vous regarde, vous lance des signaux on ne peut plus équivoques et directs. L’heure est venue de passer à la vitesse supérieure : il veut votre corps, vous croquer les yeux et votre âme (ou au moins dîner avec vous, c’est déjà pas mal).

Mais attention tout de même à ne pas griller toutes les étapes, et courir le monde après votre destin tel un cheval sauvage, comme Johnny dans Dirty Dancing. Non, chaque chose en son temps, et vous en avez pléthore, justement. Ce soir, vous ne mangerez pas de raclette, ni des rognons de porc. Et on vous explique pourquoi.


1. Un verre d’alcool, le (faux) poto de la galère.
 
@giphy
Bon, il est clair que votre crush vous intimide un peu. Vous pensez naïvement que boire un, deux ou trois verres de vin va mettre en lumière votre mojo naturel, réduire à néant votre logorrhée persistante plus que gênante et mettre l’accent sur vos talents innés, notamment votre rapidité à terminer les sudokus de Télé Loisirs.

Mais non : vous ne parviendrez pas à raconter vos dernières péripéties au sein de votre entreprise d’affaires ou vos vacances à Vladivostok en toute impunité.

Afin de minimiser les dégâts, respirez un bon coup et reposez ce very pêche de malheur qui vous fera vomir toutes vos tripes, ou vous faire dormir comme un bébé pendant l’acte tant attendu (que vous aurez oublié, du coup).


2. Une tartiflette ou une raclette, le duo détonant (et très odorant).
 
@giphy
Bon, cela va de soi, on ne va pas vous faire un dessin, la tartiflette, c’est vachement bon, mais elle est à la délicatesse ce que Kim Jong Un est à la démocratie et la paix dans le monde. Pour séduire votre partenaire et lui montrer votre délicieux lit douillet afin d‘y réaliser quelques drôles d’acrobaties par la suite, optez plutôt pour des asperges. Ou des chips à l’ancienne. Ou des carottes râpées. Ou un bon jus d’orange revivifiant. C’est bon, le jus d’orange. Oui, proposez donc ça.


3. Un kébab XXL en loucedé.
 
@foodreporter
On connaît tous ce kébab au coin de notre rue que l’on fréquente par temps de gueule de bois parce qu’on a grave la dalle, et pas moyen de cuisiner un truc décent pour cause de mort cérébrale momentanée. Ce kébab, qui défie les lois de la gravité, est un lieu qu’il vaudrait mieux ne pas faire découvrir à votre copain/copine de galipettes, du moins, pas pour le moment. Après, qu’importe. Peut-être craquera-t-il, si Monsieur le kébabier vous appelle « chef ».


4. Une choucroute ou un bon petit cassoulet.
@alfa-img
Dévoiler son petit jardin secret est une chose qui se fait toujours dans les règles de l’art, avec les regards en coin, les gestes tendres et les yeux qui pétillent. Celui ou celle qui s’apprête à partager votre couche n’a pas besoin de savoir que vous venez de la Creuse, que vous collectionnez encore des pins, ou encore que vous aimez le schnaps et la choucroute garnie. D'autant plus que vous risquez de passer une mauvaise soirée, si vos intestins font le travail plus tôt que prévu. Être au bord de l’implosion par temps de reproduction s’appelle avoir la poisse. Et souvenez-vous, le divin est de votre côté. Inutile de tout gâcher.


5. Le roquefort et le camembert, pour votre petit côté Normand, à la bonne franquette.
@capricedesdieux
La Normandie, ses vaches, son camembert, sa pluie et toutes ses autres intempéries vous manquent ? L’objet de votre désir risque de tomber à la renverse en reniflant l’odeur âpre de votre haleine fétide, au point de ne plus jamais se réveiller, victime de votre inconscience et de votre absence de sensibilité. Vous passerez donc votre nuit seul(e), une nouvelle fois. Sortez les mouchoirs.


6. Les rognons de porc ou des tripes, car vous assumez pleinement votre petit côté « terroir ».
 
@triperiefrançaise
Déguster des rognons de porc en compagnie de votre bien-aimé(e) vous donnera un côté « homme du terroir », le genre de personne qui passe au journal de 13h de Jean-Pierre Pernaut pour un reportage sur les créations artisanales de flûtes de pan dans le Poitou (une affaire familiale, manifestement). Bon, peut-être que votre conquête aime les flûtes, et là, c’est une autre histoire.


7. Une salade verte ou des épinards. Enfin tous les trucs verts avec des feuilles qui s’accrochent aux dents.
@mujerglobal
Avant une nuit de sexe, évitez tout ce qui est vert, et surtout avec des feuilles. On sait que vous faites de la muscu, que votre compte Instagram regorge de selfies avec les hashtags #weightloss et #healthyfood : mais très sérieusement, on s’en tape, de votre sirop de chia et de vos patates au quinoa. Mangez donc des chips et du bacon, cela vous évitera bien des désagréments, notamment les quelques feuilles de laitue qui feront domicile entre vos dents : vos points de charisme et votre nouveau parfum ambré ni feront rien, vous serez cuit, et là, plus besoin de salade.
Découvrez notre recette : Cup de pain perdu aux fruits rouge en vidéo
Commentaires