Les Français préféreraient prendre l'apéro plutôt que déguster une entrée ou un dessert, d'après une étude

Par
6 343
Partages
imprimer

Imprimer

D’après une enquête réalisée par l’institut d’analyse de données Kantar Worldpanel, les habitudes des Français en matière d’alimentation auraient considérablement évolué ces dernières années : les millénials seraient en effet plus enclins à manger en extérieur et délaisseraient de plus en plus les desserts.

Crédit photo : Shutterstock - DisobeyArt

Depuis 2014, l’institut Kantar Worldpanel suit avec attention les consommations alimentaires hebdomadaires des Français sur une base de déclarations en ligne de 530 individus renouvelés chaque semaine. Et force est de constater que ces dernières années, les habitudes des Français ont quelque peu changé.

Si en France, terre sacrée de la gastronomie, on continue à privilégier les longs repas, contrairement à nos voisins Européens, l’influence des millénials, ces personnes nées entre 1980 et les années 2000 qui ont grandi avec l’avènement des nouvelles technologies, a bouleversé quelques données chiffrées.

Ainsi, l’étude rapporte que les Français écourtent de plus en plus leurs repas, sans doute par faute de temps, et vont droit à l’essentiel en préférant les plats simples. L’institut a en effet rapporté que chaque semaine, par rapport à l’année 2014, il y avait 10,2 millions d’entrées consommées en moins. Ce chiffre se réduit à 8,4 millions pour ce qui est des desserts, une donnée qui reste malgré tout plus importante que nos voisins Espagnols (67%) et Britanniques (30%).

Alors, les Français, temple incontesté de la pâtisserie, ne seraient pas particulièrement friands de desserts ? Pas tout à fait : bons vivants, ces derniers préféreraient simplement les apéritifs !

Crédit photo : Foxys Forest Manufacture

Effectivement, l’heure de l’apéro prend une place prépondérante dans le cœur des Français, puisqu’un million d’apéritifs sont consommés en plus chaque semaine par rapport à 2014. Par ailleurs, l’étude remarque que le secteur des produits salés pour apéritif est en hausse de 5,7% sur un an. Le snacking aurait aussi le vent en poupe, puisqu’il représenterait 19% de la consommation à domicile des Français.

À noter également que les repas en extérieur sont de plus en plus nombreux: les petits-déjeuners pris en terrasse sont en augmentation de 10,2 %, et les dîners de 4,9%, malgré un intérêt toujours présent pour les repas à domicile (81%). Il s’agit d’un « phénomène qui concerne surtout les urbains, et est facilité par l’implantation des Starbucks et compagnie » d’après Marie-Aude Lerin Joarlette, chargée de l’étude. Plus de facilité et de simplicité, l’envie de se faire plaisir, profiter des moments conviviaux et décompresser, telles semblent être les motivations des millénials.

Découvrez notre recette : Foie Gras en bavarois aux pommes épicées en vidéo
Source : Les Echos
Enquête Etude Francais Desserts Apero Consommation
Commentaires