Un supermarché anti-gaspillage, spécialisé dans les produits périmés, vient d'ouvrir ses portes

Par
2 912
Partages
imprimer

Imprimer

Dans un quartier de Sydney, en Australie, un supermarché sauve de peu un nombre considérable de produits qui doivent en temps normal finir à la benne à ordures. Une initiative engagée et écoresponsable qui a pour but d’élever les consciences, mais aussi d’aider celles et ceux qui se trouvent dans le besoin.
Crédit photo : OzHarvest

Malgré les apparences, OzHarvest n’a rien d’un supermarché ordinaire. À l’intérieur, les curieux trouveront une multitude de produits dont la date de péremption est légèrement dépassée. Des produits encore parfaitement consommables, mais qui dans l’inconscient collectif, doivent terminer au fond d’une poubelle.

C’est Ronni Kahn, entrepreneuse et militante contre le gaspillage alimentaire, qui est à l’origine de la création de cette grande surface hors du commun. La fondatrice d’OzHarvest, désireuse d’aider celles et ceux qui souffrent d’insécurité alimentaire, souhaite également sensibiliser le plus grand nombre au gaspillage, toujours plus conséquent au fil des ans. Car si la date de péremption d’un produit est dépassée, sa consommation n’a la plupart du temps aucune incidence sur notre santé.

Avec le soutien d’une association et grâce à la contribution de quelque 2500 donateurs, l’enseigne propose chaque jour à ses clients un large choix de produits à déguster sans aucune hésitation. Plats surgelés, produits laitiers, boissons, viandes, conserves, yaourts et autres légumes « moches » peuvent être achetés à des prix imbattables, : une aubaine pour celles et ceux qui souhaitent faire des économies. Les plus nécessiteux peuvent également se servir gratuitement.



Bien entendu, les produits proposés ont été méticuleusement choisis : « nous ne sélectionnons que des aliments parfaitement comestibles. Nous montrons ainsi à nos consommateurs combien il est insensé de les jeter ». Ces produits, interdits à la vente dans les grandes enseignes, retrouvent une seconde vie à OzHarvest au lieu de terminer à la déchetterie.

Ronni Kahn, très engagée, n’a aucune intention de faire du profit par le biais de cette initiative. Elle souhaite simplement que les Australiens prennent conscience de l’ampleur du gaspillage alimentaire dans le pays, un fléau qui existe également partout ailleurs dans le monde : « Chaque fois que l’on récupère de la nourriture encore bonne à la consommation, on sauve la planète. Chaque fois que l’on donne cette nourriture à des personnes qui ont faim, on lutte contre un problème d’ordre social. » confie Ronni Kahn au média australien Broadsheet.

Et si Ronni Kahn appuie sur la sonnette d’alarme, c’est que les raisons sont justifiées : chaque année, en Australie, 20 milliards de dollars australiens (environ 13,5 millions d'euros) partent en fumée à cause du gaspillage alimentaire et un Australien sur six avoue avoir déjà connu l’insécurité alimentaire durant ces 12 derniers mois. Des chiffres alarmants qui font également écho aux 16 milliards d’euros de nourritures jetés chaque année en France, selon une étude reportée par l’Ademe en 2016.
Découvrez notre recette : Toast à l'œuf et au fromage en vidéo
Source : Broadsheet
Supermarché Anti-gaspillage Australie Produits Sydney Gaspillage alimentaire
Commentaires