10 erreurs à ne plus JAMAIS commettre pour réaliser des gâteaux parfaits !

Par
41
Partages
imprimer

Imprimer

Vos gâteaux tirent trop souvent la tronche ? Les bords sont cramés et le centre n’est jamais totalement cuit ? Vos gâteaux dégoulinent quand ils ne sont pas durs comme un parpaing ? Si vous êtes une calamité en cuisine et que vos amis prennent la fuite lorsque vous mettez votre tête dans les fourneaux, c’est qu’il y a bien une raison.
@telegraph
Beaucoup de problèmes peuvent survenir lorsque l’on cuisine, surtout lorsqu’il s’agit d’un gâteau. Il peut être question d’un problème de dosage, ou d’ingrédients, ou de matériel utilisé… ou bien est-ce votre four, le nœud du problème, qui sait ? Tout, absolument tout peut être à l’origine du succès d’un gâteau… ou bien de son échec. À vous de voir, à vous d’essayer, à vous de constater.

Retenez simplement que la réussite de votre dessert doit répondre à ces questions cruciales que vous devez vous poser à chaque fois :

«  Mon moule est-il adapté à l’appareil et à sa consistance ? »
«  Mon four est-il parfaitement réglé ? Je devrais peut-être apprendre à l’utiliser convenablement avant de cuisiner mon gâteau, non ? »
« Ma pâte est-elle bien dosée ? Ai-je assez mélangé ? Ai-je introduit trop rapidement mes œufs dans ma préparation ? Y a-t-il trop de levure ? »

Si ces questions existentielles ont déjà effleuré votre esprit, ne serait-ce qu’une fois, c’est que vous êtes sur la bonne voie.


1. Les bords de votre gâteau sont brûlés à chaque fois.
@muenzeeins
Irrémédiablement systématiquement, les gâteaux que vous sortez de votre four ont des bords croquants, voire cramés (comprenez immangeables). Du coup, vous vous retrouvez avec un très bon gâteau dont vous devez jeter les bords, que vous devriez pourtant manger tout autant que le reste du gâteau. Au lieu de manger votre part sans en perdre une miette, vous vous retrouvez avec un amas de bords cramés. Peut-être que le moule que vous avez utilisé n’est pas assez épais ou bien que le four a été réglé à une température trop haute. Le problème peut également venir de la matière grasse utilisée dans le moule à gâteau. Pensez à utiliser un beurre de qualité, la prochaine fois. Ne laissez pas non plus le gâteau trop longtemps au four, même après la fin de la cuisson.

2. Pire encore, votre gâteau est cramé à l’extérieur… mais il est cru à l’intérieur : la CATASTROPHE.
@doctissimo
Que celui à qui ce fâcheux incident n’est jamais arrivé nous jette la première pierre. Car oui, la malédiction-du-gâteau-cramé-à-l’extérieur-et-cru-à-l’intérieur est un fléau que tout le monde a déjà vécu (c’est arrivé aux meilleurs d’entre nous). Si votre gâteau est tout flagada en bouche, c’est peut-être parce que votre moule est tout simplement trop petit. Et la taille, en cuisine, c’est important. Soyez également vigilant avec vote four en prenant bien soin de sélectionner le mode de cuisson adapté : apprenez à connaître le fonctionnement de votre four en lisant les instructions sur la notice (oui oui, ça peut vous aider !).

3. Vous ressortez un gâteau avec des bulles d’air, et ça ne vous enchante pas vraiment.
@ourwindsor
Lorsque vous réalisez un gâteau, quel qu’il soit, n’oubliez pas de laisser un temps de repos à votre pâte avant de l’enfourner. Cela vous évitera de vous retrouver avec des bulles d’air, chose qui n’est pas grave, en soi (du moins, pas plus grave qu’un gâteau cru à l’intérieur), mais tout de même, on s’en passerait bien.

4. Et voilà : votre gâteau est affaissé au centre, et c’est vraiment pas beau.
@lesgateauxdemammouth
Si votre gâteau est un peu mollasson en son centre, c’est que tout simplement, vous ouvrez la porte du four durant la cuisson trop souvent, chose qui n’est pas du tout recommandée. Vous pouvez furtivement glisser votre couteau au centre du gâteau pour vérifier si la cuisson est bonne, mais n’en faites pas trop. Car à force d’ouvrir frénétiquement le four, la chaleur s’échappe du gâteau et le gâteau en subira les tristes conséquences. Et ce n’est pas ce que vous désirez.

5. Par contre, si votre gâteau n’est pas assez cuit en son centre, c’est une autre paire de manches.
@craftsy
Lors de la cuisson du gâteau, vérifiez rapidement, à l’aide d’un couteau ou bien d’un cure-dent, que votre gâteau est bien cuit. Pour ce faire, pointez le couteau au centre. Si ça n’accroche pas, c’est que le gâteau est cuit et que vous pouvez le sortir du four. Dans le cas contraire, attendez encore quelques minutes avant de sortir votre gâteau.

6. Si votre gâteau refuse de se démouler, c’est qu’il y a bien une raison.
@trucsdegrandmere
L’heure fatidique du démoulage est souvent redoutée par les apprentis cuistots. La panique nous gagne lorsqu’il faut démouler un gâteau : va-t-il se fissurer ? Va-t-il s’accrocher au moule comme une moule à son rocher ? Va-il se transformer, se désintégrer ? PAS DE PANIQUE. Ok, l’important, ce n’est pas la beauté du gâteau, mais son goût. Mais le mieux, c’est d’avoir un gâteau délicieux ET joli, n’est-ce pas ? Pour vous assurer d’avoir un joli gâteau à déposer sur votre table, mettez du papier cuisson au fond du moule, et pensez à le fixer avec une noisette de beurre (et du bon beurre, toujours).

7. Si votre gâteau se fissure, même lorsque vous le coupez, c’est à cause du moule. Ou de la levure. Ou les deux.
@9gag
Généralement, si votre gâteau se fissure, c’est que vous avez mis trop de levure dans votre préparation. Ou bien que votre moule est trop petit. Ou encore que la température de votre four est trop élevée… Soyez vigilant et ne négligez rien, ne laissez jamais rien au hasard. Et ne faites pas cette grise mine, car c’est un peu de votre faute, apprenti cuistot.

8. Le gâteau déborde dans le four : le pire des scénarios.
@cakechooser
Pour ne pas assister au pire des spectacles, faites attention à la taille du moule. Si votre gâteau est trop consistant, choisissez un moule assez grand pour supporter tout ce poids. Mais dans tous les cas, ne remplissez JAMAIS, ô grand jamais vos moules à ras bord, c’est une règle d’or à coder dans votre esprit à tout jamais : un moule rempli entièrement est annonciateur d’une catastrophe culinaire prochaine.

9. Le gâteau est trop compact et vous avez l’impression de mourir à petit feu à chaque bouchée.
@ilétaitunefoislapatisserie
Vous le connaissez tous, ce gâteau ultra-bourratif avec lequel vous pourriez casser des briques : la mise en bouche est pénible, et on a l’impression de manger un gâteau au béton ou pire, au gravier. Alors au lieu de vous envoyer un parpaing à l’heure du dessert, optez pour la légèreté. Plus votre appareil aura une consistance aérienne, meilleur le résultat sera. Ne mettez pas trop vite vos oeufs dans votre préparation, et prenez BIEN le temps de mélanger la pâte. Faites aussi attention à la levure : le plus souvent, une cuillère à café suffit AMPLEMENT.

10. Le gâteau est cuit, mais il est tout fin et sans volume : la lose intersidérale.
@cookinglight
Votre gâteau est très bon, mais ce n’est pas notre problème actuel. Il est tout plat, et on a visuellement l’impression que la levure a été oubliée au moment de la constitution de la pâte. Bref, bien qu’il soit délicieux, votre gâteau ne donne pas franchement envie. Vous avez sans doute utilisé un moule trop grand, et donc, la pâte s’est éparpillée. L’important est donc de trouver un juste milieu. Ni trop petit, ni trop grand.

Maintenant, vous savez tout !
Découvrez notre recette : Pizza boat en vidéo
Commentaires