Dites adieu au brunch  et découvrez les merveilles du petit-déjeuner à la japonaise

Par
495
Partages
imprimer

Imprimer

Marre du duo œuf-bacon ou de l’instagrammable toast d’avocat ? Découvrez les merveilles du petit-déjeuner à la japonaise !

Assez méconnue en France, la vraie cuisine japonaise ne se résume pas aux sushis et aux gyozas ! Et une bonne journée commence comme partout ailleurs avec un petit-déjeuner consistant et bien équilibré sur le plan nutritionnel. Au menu, un ensemble d’assiettes nommées «Kobashi» composées de poisson, de légumes, d’algues… Un délice à consommer presque sans modération !

Crédits : hlphoto

Le riz

Crédits : DONOT6_STUDIO

Un bon repas japonais, qu’il s’agisse d’un déjeuner, d’un dîner ou même d’un petit-déjeuner complet, ne peut être réalisé sans riz. Cuit à l’étouffée avec du riz rond, il est légèrement assaisonné avec de la sauce soja.

La soupe miso

Crédits : abc1234

Cette soupe est réalisée à partir de pâte miso, de bouillon de dashi (un champignon japonais), d’oignons et d’algues wakamés. Il existe une infinité de variantes, avec ou sans morceau de tofu, avec des huîtres… Pour le petit-déjeuner, nos estomacs peu habitués à ces préparations peuvent se limiter au strict minimum et en petite quantité, histoire de se préserver d’une journée de digestion difficile.

Le natto, les fèves de soja fermenté

Crédits : norikko

Le natto est une préparation réalisée à partir de fèves de soja fermenté. Ce phénomène naturel donne aux fèves une texture légèrement gélatineuse et filandreuse en bouche qui une fois liée avec un peu de riz apporte une saveur unique à un plat.

Poisson grillé

Crédits : Job Narinnate

Qu’il s’agisse de saumon, de thon rouge ou d’un poisson blanc, un bon petit-déjeuner japonais ne saurait se passer d’un bon filet de poisson grillé. Bien entendu, il ne s’agit pas de consommer une pièce entière, mais plutôt de se faire plaisir avec une bonne dose de protéines et d’oméga 3 !

Tsukemono, les légumes en pickles japonais

Crédits : norikko

La cuisine japonaise a une vision de la cuisine très particulière. En effet, l’équilibre est roi et chaque repas doit donc contenir en part égale des goûts aussi variés que l’acidité, le sucré, l’amertume ou encore l’umami. Les légumes, en plus d’être particulièrement riches en vitamines et antioxydants, en particulier pour les légumes verts, sont ici présentés sous la forme de pickles, ils sont donc à la fois croquants et acides !


Feuilles de Nori

Crédits : Dev_Maryna

Il est aussi de coutume de servir une feuille de Nori assaisonnée avec du sel de mer. Il est possible de l’enrouler autour d’un bol de riz ou de le couper en fines lamelles ou de le réduire en poudre pour l’intégrer à la préparation d’un plat. Il est également courant de préparer des onigiri, une sorte de boule de riz entouré de feuille de nori afin qu'elle ne colle pas aux doigts et parfois fourrées avec des crèmes salées ou sucrées.

Commentaires