«Je mange donc je suis», la food comme vous ne l'avez jamais vue !

201partages

Parce que manger c'est la vie, cette exposition gourmande met en appétit !

Crédit : MNHN - JC-Domenech

Publicité

Le musée de l'Homme nous entraîne vers un voyage de sens et de culture avec son exposition Je mange donc je suis. Il observe notre rapport à la nourriture sous des aspects biologiques, culturels et écologiques à travers le temps. L'exposition met en lumière nos choix alimentaires, qui occupent une place importante dans notre quotidien et notre patrimoine culinaire avec des aliments et des cuisines propres à nos cultures. Se nourrir est un besoin vital pour notre corps et c'est un aspect qui a considérablement évolué. Le musée analyse de cette façon le lien de la nourriture avec les coutumes, les rituels religieux ou encore l’art de la table à travers le monde. Cet événement interroge aussi sur la question du genre dans nos assiettes : cuisine masculine de l'homme fort et cuisine féminine de la femme à la taille fine.

Crédit : MNHN - JC-Domenech
L'exposition revient par ailleurs sur les modes de production alimentaire, car ce qui permet de subvenir aux besoins de la communauté est devenu un commerce. C'est ce qui assure désormais un modèle de revenu pour les agriculteurs, les artisans et les commerçants, sans oublier la grande distribution. De cela, Je mange donc je suis questionne sur l'impact écologique et éthique de l'alimentation, avec la question des pesticides, des OGM et du bien-être animal entre autres. De l'alimentation paléolitique avec les premières cueillettes, à celle d'aujourd'hui devant la télévision, le musée a déjà quelques pistes pour la nourriture du future, constituée d'insectes et de pilules. 

En somme, cette exposition invite à un débat sur notre mode de consommation, mais apprend aussi à mieux se connaître en déambulant à travers 400 objets et photos. Des étalages olfactifs et interactifs rendent l'expérience encore plus captivante. Des conférences et des dîners sont organisés en parallèle (à retrouver sur l'agenda du musée de l'Homme). L'exposition dure jusqu'au 7 juin 2020, au 17 place du Trocadero dans le 16ème arrondissement de Paris.

Plus d'articles