D'après plusieurs études sérieuses, consommer du fromage serait bon pour votre santé

Par
47
Partages
imprimer

Imprimer

Amis fromagers et autres mangeurs de raclette du dimanche, nous avons une excellente nouvelle pour vous : la consommation quotidienne de fromage serait bonne pour votre santé et préviendrait efficacement les maladies cardio-vasculaires. Contre toute attente, plusieurs études certifient en effet que les gros mangeurs de fromages auraient une meilleure longévité.
@uwfrenchhouse
Il est techniquement impossible de résister à une tartine de pain recouverte de camembert fondu. Essayez, pour voir : non, décidément, ça ne marche pas. Il faut dire que selon certains spécialistes, le fromage aurait même les mêmes effets qu’une drogue. Toutefois, pour le commun des mortels, il serait préférable de ranger ce couteau au placard et de détourner son regard de ce qui ne devrait être qu’un péché mignon, un plaisir occasionnel. Car oui, c’est un fait avéré, la plupart de nos fromages préférés ne sont pas très bons pour notre ligne. Pourtant, de nouvelles études très sérieuses viennent corroborer avec la théorie selon laquelle le fromage serait en réalité excellent pour notre santé. Doit-on faire fi de nos certitudes et de nos idées reçues pour de bon ? Peut-être bien.

Car oui, nous sommes peut-être allés un peu vite en besogne lorsque nous vous disions de détourner le regard de ce camembert coulant. Et si finalement, organiser une soirée dégustation de fromages n’était pas une mauvaise idée ? De l’autre côté de l’Atlantique, un groupe de chercheurs de l’Université d’État de Pennsylvanie a découvert, lors de récentes investigations, que le fromage pouvait avoir un effet positif sur notre système cardio-vasculaire. Comment ? Les chercheurs ne sont encore sûrs de rien, concernant les hypothèses à mettre en avant, mais les faits sont là : les consommateurs de fromage se porteraient mieux.
@legrignot
Lacy Alexander, W. Larry Kenny et d’autres chercheurs du département de Kinésiologie de l’Université ont récemment publié ladite étude réalisée l’an dernier dans le British Journal of Nutrition. L’étude s’est attardée sur deux groupes bien distincts de personnes âgées de 55 à 60 ans. Le premier groupe devait, sur 5 visites séparées, déguster quelques portions de fromage traditionnel. Le second groupe, quant à lui, était prié de consommer des portions de fromage de soja, de type tofu, comportant les mêmes quantités de sodium que dans du fromage traditionnel. Résultat des courses, celles et ceux qui ont consommé du vrai fromage avaient une meilleure circulation sanguine que le groupe qui avait mangé du tofu. Les laitages altèreraient-ils la forte teneur en sodium du fromage ? L’hypothèse se tient.

En Italie, une seconde étude s’est focalisée sur un composant phare du fromage, le spermidine, que l’on retrouve également dans les champignons, les céréales complètes et certains légumes. Dans le cadre de cette étude, près de 800 italiens ont été interrogés sur leurs habitudes alimentaires et encore une fois, il a été prouvé que les consommateurs de fromage voyaient les risques d’hypertension, d’arrêts cardiaques et de maladies cardio-vasculaires affaiblis.
@Linternaute
Un verdict qui a été confirmé par des expériences réalisées sur des souris, dont l’étude a été publiée dans le journal Nature Medicine. Les souris qui consommaient du spermidine voyaient leur espérance de vie augmenter, contrairement à celles qui n’en consommaient pas. Étonnant, non ?
 
Malgré ces quelques pistes intéressantes, ne vous réjouissez quand même pas trop vite. Car si de telles conclusions ont été faites, rien n’est encore sûr pour le moment. Les scientifiques qui sont à l’origine de ces études sont toujours en train de potasser sur le sujet et aspirent à faire d’autres observations sur le long terme très prochainement.


To be continued, donc. En attendant, vous pouvez toujours engloutir ce délicieux morceau de Saint-Nectaire sans vous poser de questions.
Découvrez notre recette : Muffins omelette en vidéo
Source : Tasting Table
Commentaires