Première coupe du monde de la “chocolatine” à Toulouse : la guerre est (de nouveau) déclarée !

Par
2 135
Partages
imprimer

Imprimer

La première coupe du monde de la “chocolatine” ou “pain au chocolat” ou “viennoiserie dont on ne doit pas prononcer le nom” a actuellement lieu à Toulouse !

Aujourd’hui, la première coupe du monde de la “chocolatine” a lieu à Toulouse, l’occasion rêvée pour relancer le débat régional sempiternel sur ce que 84% des Français appellent “pain au chocolat” et non “chocolatine”. Car oui, on dit “pain au chocolat”, désolée...

La Ligue Fraternelle des Artisans a organisé cette compétition insolite durant laquelle une quarantaine de candidats aguerris s’affrontent autour de cette viennoiserie dont il ne faut pas prononcer le nom. Un événement présidé par Sylvain Herviaux, président de l’équipe de France des meilleurs ouvriers de France boulangers.

Professionnels, apprentis et amateurs de tout l’Hexagone et même d’Irlande, doivent présenter 12 chocolatines dans une version revisitée, mais aussi dans une version classique pour les professionnels.

44 jurés ont été réquisitionnés pour les départager et certains membres feront une dégustation à l’aveugle, il est donc malheureusement trop tard pour faire partie du jurés.

Pourquoi Toulouse ? Parce qu’il s’agit de « la capitale mondiale de la chocolatine », selon Géraldine Laborde, présidente de la Ligue fraternelle des artisans qui a aussi créée la Journée mondiale de la chocolatine avec ses acolytes, le 16 novembre dernier.

Un hymne et une mascotte de la “chocolatine” seront même dévoilés pour rendre hommage à cette viennoiserie qui divise tant les français. Une belle manière d’honorer l’artisanat français de plus en plus menacé par les fabrications industrielles.

Parmi les créations, la chocolatine bleue de Sylvain Herviaux, MOF, pour soutenir la sensibilisation à l'autisme :

Découvrez notre recette : Pancakes aux bananes en vidéo
Pain au chocolat Chocolatine Coupe du monde Toulouse
Commentaires