Le couscous du Maghreb entre au Patrimoine immatériel de l'Unesco, c'est officiel !

1 473partages

Le comité de l'Unesco étudie chaque année les candidatures pour entrer dans son patrimoine immatériel. Le couscous s’est inscrit cette année, c'est une victoire !

Crédit :  Moha El-Jaw

À voir aussi

Le couscous se décline à l'infini avec des recettes personnalisables. La candidature avait été déposée par le Maroc, l'Algérie, la Tunisie et la Mauritanie pour classer comme patrimoine immatériel de l’Unesco, le plat emblématique à base de semoule. Il compte désormais parmi les spécialités culinaires admises comme héritage exceptionnel pour l'humanité.

Ainsi depuis mercredi, c’est officiel, le dossier « Savoirs, savoir-faire et pratiques liés à la production et à la consommation du couscous » a bel et bien été reconnu. Les recettes sont différentes en fonction des pays de l’Afrique du Nord, à chacun sa spécialité. Leur patrimoine gastronomique du Maghreb est enfin célébré et inscrit. La cérémonie officielle a été retransmise sur le site web de l’Unesco.

Ce grand favori de la cuisine maghrébine est généralement préparé à base de semoule de blé dur, d'orge ou de maïs, avec une garniture de légumes et viande. On y trouve parfois du poisson et le tout est richement épicé. Aucun détail quant à la recette officielle n’a fuité pour le moment. On retrouve le couscous à la carte de restaurants du monde entier.

Dans le dossier présenté, il est précisé que « L'esprit du couscous est l'expression de la vie en société ». La reconnaissance de la part de l’Unesco permet également de souligner l’unification des quatre pays autour d’une tradition culinaire, qui se transmet et s’apprend en famille. Le couscous est un symbole social, culturel, et économique.