Grosse révolution : l'alcool nouvelle génération sans gueule de bois va bientôt être commercialisé (et c'est merveilleux) !

Par
11 304
Partages
imprimer

Imprimer

Si vous aimez faire la fête et siroter des mojitos tranquilou avec vos copains les samedis soirs, cette nouvelle va vous réjouir. Un scientifique a mis au point un alcool synthétique totalement inoffensif pour la santé qui va vous rendre tout aussi pompette qu’après avoir dégusté un cocktail bien corsé traditionnel. Une invention garantie sans gueule de bois qui amène un vent de révolution.
Votre week-end a été difficile ? Vous avez le cœur lourd et le ventre encore barbouillé ? Vous avez tapé « astuces anti gueule de bois » sur Google et on vous a conseillé d’avaler une cuillère d’huile d’olive, sans succès ? Laissez tomber, il n’existe pas de solutions miracles à ces maux heureusement passagers… qui seront bientôt de l’histoire ancienne ! L’ « alcoosynth », alcool de synthèse révolutionnaire, vous rendra tout aussi pompette, mais frais comme la rosée du matin au réveil. Le kiff.

Le scientifique britannique David Nutt, professeur à l’Imperial College de Londres, anciennement spécialiste de substances addictives sur le cerveau au gouvernement, a en effet mis au point cet alcool synthétique qui reproduit les mêmes effets euphoriques qu’un alcool traditionnel, mais sans gueule de bois le lendemain matin. L’alcoosynth vous procure donc le plaisir de boire, mais sans endommager votre foie ou votre cœur. Une invention qui donne de l’espoir, quand on sait à quel point l’alcool peut être dangereux pour la santé.
@rivistae20
Si vous vous interrogez sur l’apparence du fameux liquide, cet « alcool » nouvelle génération prend l’apparence d’une vodka : le scientifique recommande de le boire dans un cocktail. Pour ce qui est de la recette de la boisson, David Nutt la garde pour lui. Tenue secrète, nous n’en savons pour l’instant pas plus au sujet des composants de l’incroyable breuvage.

À l’heure actuelle, l’ex spécialiste de substances addictives du gouvernement a déjà breveté 90 compositions différentes de l’alcool de synthèse : deux d’entre elles seront commercialisées dans les prochains mois. En attendant, David Nutt espère sincèrement que l’alcool synthétique remplacera l’alcool traditionnel d’ici 35-40 ans.

L’alcoosynth sera-t-il un moyen fiable de réduire les dommages causés par l’alcool ? On espère que oui : en France, l’alcool reste la seconde cause de mortalité après le tabac.


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. Consommez avec modération. 
Commentaires