12 plats géniaux et goûtus que l'on doit au Nord-Pas-de-Calais : merci !

77partages
Aujourd’hui, on pose nos fesses dans le nord du pays, au royaume de nos amis les Ch’tis, dans notre quête effrénée de connaissances en matière de spécialités culinaires made in France. Et le Nord-Pas-de-Calais regorge de spécialités gourmandes. Et de frites, beaucoup de frites. Avec de la bière, sinon, ce n'est pas marrant.
@hedimag
Et puis le Nord-Pas-de-Calais, c’est aussi un patrimoine dont les habitants ne sont pas peu fiers. On lui doit notamment Nicolas Hulot, le maroilles, la dégaine ultra-classe de Laurent Delahousse et le charisme de Frank Ribéry. Sans parler de cet accent, si unique...

Voyageons aujourd’hui aux quatre coins de cette région au charme si particulier en dégustant du hareng fumé à Dunkerque, en nous promenant sur les plages de Berck, et en passant par la célèbre ville de Roubaix.

Il n’y a aucune place au doute : ici, nous parlerons de frites et de bière, de bière… et encore de frites. Mais pas que, c’est promis.

Allez, mon p’tit quinquin, c’est parti pour 12 spécialités culinaires nordistes !


1. La bièèèèèèère.

Pour ceux qui l’ignorent, la bière est une sorte d’institution, dans le Nord-Pas-de-Calais. Terre incontestée des brasseurs, il est impossible de ne pas se la coller, au moins le temps d’une soirée entre copains. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que vous aurez l’embarras du choix. Alors, vous préférez une petite pinte de Pelforth, ou de Ch’ti, ou vous cuiter à la Goudale ? Il paraît que ça passe encore mieux avec des frites !


2. La fricadelle.
@fredrunner
Ce plat, originaire de Belgique, est également très prisé dans le nord de la France. La fricadelle est une saucisse panée d’une quinzaine de centimètres de long que l’on accompagne de nos frites préférées. Il paraît que la recette est tenue secrète, top secrète, mais que tous les natifs de la région la connaissent. Un secret de polichinelle, si vous voulez. Alors, la prochaine fois que vous faites un tour dans le Nord, cap sur les friteries !


3. Les bêtises de Cambrai.
@infotourisme
Cette petite friandise toute mignonne vient… De Cambrai, oui, c’est fou, personne ne s’en serait douté. Ces succulentes confiseries sont en réalité le résultat d’une erreur de recette. Les fabricants du bonbon, Messieurs Afchain et Despinoy se sont longtemps disputé la paternité de la recette. L’un des créateurs a fait l’heureuse erreur de préparer des berlingots et d’y faire tomber accidentellement de la menthe. Dans la panique et l’empressement, l’homme décide de tirer sur la pâte jusqu’à ce qu’elle blanchisse pour que l’on n’y voie que du feu. Une fois en vente, les clients s’arrachent ces confiseries, et demandent le secret de la recette de ces incroyables berlingots. Vous connaissez la suite.


4. Le Maroilles.
@tomberdanslespoires
Le maroilles est un peu la star des fromages, dans le Nord-Pas-de-Calais. Les accros aux frites le laissent fondre par-dessus, on en fait aussi des « tartes à la flamiche », une tarte cuite à pâte levée, où l’on dispose du maroilles coupé en tranche, on ajoute de la crème fraîche mélangée à du jaune d’œuf et on met le tout au four. Et pour les plus téméraire, on en met dans ses moules marinées. Et il y a des chances que vous ne finissiez pas votre assiette.


5. Le coq à la bière.
@fermedejoulieu
Encore une superbe recette de nos amis les Ch’tis. Le coq est coupé en gros morceau, on coupe le lard, que l’on chauffe dans une cocotte avec du beurre, et on ajoute… de la bière (évidemment), avec un bouquet garni. Que l’on fait bouillir. Et en sert… devinez avec quoi ? De la bière. Et des frites.


6. Le welsh.
@tripadvisor
Le welsh, c’est quoi, au juste ? Il s’agit d’un plat pas calorique POUR UN SOU, à base de cheddar fondu, servi sur une tranche de pain grillé, avec de la bière, et un œuf à plat. Voilà pour le topo. Ce mets, que l’on trouve dans toutes les brasseries du coin, est incontournable, et entre nous, après l’ingestion de ce repas, votre estomac devrait normalement se mettre à twerker. On préfère ne rien s’imaginer, si vous accompagnez ce plat de frites. Et de bière.


7. Le potjevleesch.
@nr-blog
Ne nous demandez pas comment l’épeler, demandez plutôt à Laurent Delahousse ou Frank Ribéry de le faire à notre place. Ce que l’on sait du potje-truc, c’est qu’il s’agit d’une gelée de morceaux de viande de poule, de lapin, ou bien encore de porc, une recette très prisée dans les contrées dunkerquoises. Et cette gelée se sert également avec des frites. Et de la bière. Enfin, vous voyez.


8. Le waterzooï.
D’origine flamande, mais beaucoup mangé dans le Nord-Pas-de-Calais, ce plat est à base de poulet ou bien de poisson, au choix. Le nom signifie « eau qui bout » en néerlandais, et pour cause : le met est composé de poisson et accompagné de légumes et se mange dans une soupière, car le fumet est lié à de la crème fraîche et du beurre. Un pur délice.


9. Les gaufres lilloises.
@meert
AAaaah , la gaufre lilloise, cette spécialité qui vient de Lille, une ville qui entre nous, vaut carrément le détour. Cette gaufre, de forme ovale est le plus souvent fourrée à la vanille ou à la vergeoise, la cassonade du Nord. Ouverte en deux, il est possible d’y ajouter le parfum que l’on veut. On ne vous recommande pas d’en manger avec des frites. Pour la bière, vous pouvez y aller.


10. Le hareng fumé.
@mincoin
Pendant le Carnaval du Hareng, aux alentours de mardi gras, qui se déroule dans la délicieuse ville de Dunkerque, les habitants balancent près de 450 kg de hareng sur les carnavaleux depuis le balcon de l’hôtel de ville, comme ça, pour le kiff. Parce que le hareng, on l’aime d’amour, à Dunkerque. Il se consomme comme vous le voulez, et avec des frites, pourquoi pas. Et de la bière.


11. La carbonnade flamande.
@fritmap
Encore l’un des précieux joyaux culinaires du Nord-Pas-de-Calais. Cousin du célèbre bœuf bourguignon, le plat consiste en de morceaux de viande mijotés dans une sauce… à la bière. Le tout est à accompagner d’une bonne pinte de bière, et des frites, préparées dans de la graisse de bœuf, cette fois.


12. La tarte au sucre.
@ca-drache
Cette incontournable tarte peut être garnie de sucre ou de vergeoise, la spécialité du pays. Briochée ou caramélisée, c’est un véritable délice à ne surtout pas louper. Très rapide à faire, qu’elle soit ferme ou au sucre coulant, elle se suffit à elle-même. Chassez donc ces frites et cette bière et dégustez une bonne tarte au sucre !

Alors, envie d’aller faire un petit tour dans le Nord ? On parie que oui !
Découvrez notre recette : Croissants fourrés au Kinder en vidéo
Plus d'articles