Réglisse, pénis de taureau et soja fermenté, le Musée des Aliments Dégoûtants a ouvert en Suède

Par
195
Partages
imprimer

Imprimer

Un musée qui recense les aliments les plus dégoûtants ouvre à Malmo en Suède pour poser une question simple : c’est quoi un bon aliment ?

Le bonheur des uns peut faire le malheur des autres. Ce proverbe s’applique particulièrement à la cuisine et à la gastronomie. Si un bon munster mettra l’eau à la bouche à plus d’un alsacien, ce fromage à l’odeur particulière peut répugner bien des gens. C’est sur ce point que se base le principe du Disgusting Food Museum, comprenez Musée des aliments dégoûtants en français.

Crédits : Museum of Disgusting Food

Ouvert récemment à Malmo en Suède, il a pour ambition de bousculer nos a priori. Le conservateur du musée, Samuel West, explique au site de la BBC que le « dégoût est une notion totalement subjective. Voir votre aliment préféré aux côtés d’un poisson moisi que d’autres adorent mettra en question votre propre conception de ce qui est dégoûtant. » Les critères de sélection étaient plutôt ouverts à interprétation : les aliments devaient vraiment exister et même faire partie de la culture du pays d’origine, et ils devaient être considérés comme dégoûtants pour certains gourmets.

Crédits : Museum of Disgusting Food

Dans les allées de ce lieu, vous pourrez découvrir des aliments plus ou moins exotiques comme de la vegemite, une pâte à tartiner néo-zélandaise à base de mélasse à la couleur brun foncé et au goût… particulier. Vous pourrez admirer du Casu Marzu, un fromage originaire de Sardaigne, aujourd’hui interdit à la vente, qui a la particularité de renfermer des vers vivants, ou du natto, une pâte de soja fermenté, indispensable du petit-déjeuner japonais.

Crédits : Museum of Disgusting Food

Le surströmming, une spécialité suédoise qui consiste à fermenter du poisson pendant plusieurs mois avant de le servir avec des pommes de terre et du lait caillé. Comptez aussi sur la présence de tarentules frites, d’insectes, de durian (le fruit qui pue dans le jargon) ou encore de réglisse, car oui, certains préfèrent manger des araignées frites que de la réglisse ou certains fromages français particulièrement odorants. Les goûts et les couleurs…

Crédits : Museum of Disgusting Food

Crédits : Museum of Disgusting Food

Commentaires