Job de rêve du jour pour les gourmands : devenez testeur de chocolat pour Oreo !

Job de rêve du jour pour les gourmands : devenez testeur de chocolat pour Oreo !

Par
4 402
Partages
imprimer

Imprimer

Dans la catégorie job improbable, testeur de chocolat fait sûrement partie des jobs auxquels vous n'auriez pas pensé postuler plus jeune. C'est désormais possible et ça se passe juste ici !

Testeur de bière, éleveur de panda, mangeur de nuggets… Les jobs improbables s'accumulent sur le web à vitesse grand V sans même qu'on ait le temps d'y postuler. Celui proposé aujourd'hui ressemble fortement à un job en or, uniquement si vous aimez le chocolat. L'annonce a été lancée par la marque Mondelez (Oreo et Cadbury) qui propose à qui le voudra bien de venir tester des breuvages et du chocolat environ 8 heures par semaine. Si cela ne suffisait pas, vous serez payé, pourrez prendre des vacances si nécessaires ainsi que de disposer d'une pension. Facile me direz-vous.

crédits : Creativa Images

Votre tâche principale consiste donc à goûter du chocolat à tout va mais demande tout de même quelques compétences pour les chanceux qui pourront obtenir la place convoitée. La première qualité recherchée est de rendre un avis objectif et honnête sur le chocolat que vous goûterez. Jusque-là, rien de bien compliqué, si ce n'est d’être capable d'ingurgiter du chocolat en grande quantité, mais la tâche se complique : vous devrez collaborer avec eux pour obtenir le meilleur goût possible, le tout à l'aide d'un vocabulaire adapté et précis. Il ne faut donc pas juste être un amateur de chocolat, mais un vrai professionnel connaissant les tenants et les aboutissants du métier de chocolatier. La langue de Shakespeare vous sera également primordiale pour pouvoir postuler à cette offre 100 % en anglais, alors à vos manuels !

Malheureusement vous ne serez pas les seuls à postuler puisque l'annonce est actuellement la 5e plus regardée sur le réseau social professionnel LinkedIn. Pour ceux voulant tenter l'expérience, c'est ici pour postuler.

Commentaires