Une étude a prouvé que manger bruyamment donnerait un meilleur goût à la nourriture !

2 540partages

Manger bruyamment n'est finalement pas malpoli d'après cette étude. En effet, ce serait même bénéfique pour les papilles !

Crédit : Shutterstock / Ollyy

À voir aussi

Avis à tous les misophones, cette nouvelle ne va pas vous réjouir. Si vous aussi vous ne supportez pas les bruits de bouche, vous souffrez sûrement de misophonie. Cette aversion de certains bruits produits par les autres peut être un véritable enfer pour vous. Entre celui qui boit sa soupe bruyamment, celui qui mâchouille son chewing-gum la bouche ouverte ou celui qui vous gêne au cinéma avec ses pop-corn, toutes ces situations vous mettent mal à l'aise et vous agacent énormément. Alors vous faites partie de ces 15% des Français qui souffriraient de misophonie. Plus qu'un agacement, cela peut vous mettre très en colère tellement ça vous dégoûte. Une phobie très handicapante pour ceux qui ont vraiment du mal à entendre ces bruits. Mais cette manie grossière et désagréable, qu'on appelle le «slurping», aurait apparemment des bénéfices pour les papilles.

Selon une étude, manger bruyamment donnerait un meilleur goût aux aliments. Cette enquête menée par Josef Youssef, fondateur de Kitchen Theory (studio de design qui crée des expériences culinaires originales), et Charles Spence, de l'Université d'Oxford, avait pour but de démontrer que manger la bouche ouverte permettrait d'accentuer les saveurs en bouche. Ils ont servi à 207 participants occidentaux des soupes de légumes. Une partie de l'échantillon s'est vue présenter la soupe dans un bol, l'autre partie dans une assiette avec une cuillère et tout le monde a dû dans un premier temps manger la soupe normalement puis de l'aspirer bruyamment et de noter les sensations. Vous pourrez facilement reproduire l'expérience à la maison avec une de ces 15 soupes et prendre des notes sur ce que vous ressentez la dégustation !

Manger bruyamment, un vrai plaisir pour les papilles

«L'étude indique que, d'une certaine manière, manger en faisant du bruit améliore le plaisir de l'expérience», affirme Josef Youssef. En effet, l'équipe de recherche a remarqué que pour les participants qui ont bu leur soupe dans un bol, le «slurping» était plus prononcé et donc améliorait le goût. «Les résultats révèlent que la soupe a été évaluée comme ayant une saveur plus intense quand ils l'ont bu en faisant du bruit». Mais cette constatation est aussi valable pour tous les autres aliments ! Oui, vous allez pouvoir enfin manger vos spaghetti la bouche ouverte sans avoir à vous excuser (enfin, la bienséance est quand même toujours de mise…).

Les deux chercheurs expliquent que l'appréciation des aliments n'est pas qu'une question de goût : tous nos sens sont impliqués. La vue joue un rôle essentiel d'ailleurs. En effet, un plat peu ragoûtant ne vous donnerait pas autant envie qu'une belle assiette bien présentée. Et il semblerait que l'ouïe donne aussi un meilleur goût aux aliments. Le craquant d'un biscuit, le son des nouilles entre vos lèvres… Tous ces bruits qui peuvent vous irriter seraient en fait bénéfiques pour vos prochains repas. Alors, amis misophones, vous allez devoir prendre sur vous supporter les «slurpings» des autres ! Vous allez peut-être même prendre du plaisir à manger la bouche ouverte !