13 fruits totalement insolites qui vont vous faire halluciner par leurs particularités étonnantes et extraordinaires !

Par
699
Partages
imprimer

Imprimer

Pour les plus fins observateurs, ce n’est pas un scoop, la nature est une artiste hors pair. Il suffit d’ouvrir ses yeux et de constater à quel point le monde est bien fait.

Nous connaissons les pommes à la chair blanche et juteuse et les fraises au rouge flamboyant et goût légèrement acidulé… mais savons-nous qu’il existe une multitude de variétés de fruits aux formes, aux tailles et aux goûts insoupçonnables ?

Ces 12 fruits sont insolites, incroyables et vont vous étonner par leurs propriétés hors normes : découvrons-les ensemble.


1.  La pomme à la chair rouge.
@mapassionduverger
Vous pensiez jusqu’à présent que les variétés de pommes s’arrêtaient simplement aux Pink Lady et aux Golden ? Il existe pourtant des sortes et des sortes de pommes différentes ! Et parmi ces variétés, il y a les pommes pourvues de chair rouge. Parmi elles, on compte les Almatas, à la couleur rouge pâte, les Hidden Rose, qui ont quant à elles une couleur plutôt rosée, les Pink Pearl, développées en Californie, à la saveur sucrée et acidulée, mais aussi les Scarlet Surprise, qui ont une couleur pourpre. Ça donne envie de croquer dedans !

2. La fraise-ananas.
@jardinageooreka
Ces fraises de couleur blanche, appelées aussi « pineberries », ont été sauvées par un groupe d’agriculteurs néerlandais d’une disparition certaine. On les appelle les « fraises-ananas » à cause de leur goût, très proche de celui de l’ananas. Il s’agit pourtant d’une vraie variété de fraises !

3. La mini-pastèque.
@etsy
Une pastèque, c’est bon et très désaltérant l’été, mais pour la couper, c’est une autre histoire. Et si vous avez la flemme de vous tracasser avec un couteau de cuisine, optez pour cette espèce de mini-concombres à croquer (et ce dans tous les sens du terme). Les concombres à Confire (ou Melothria scarbra) sont des pastèques miniatures qui font 2-3 cm en moyenne. Comestibles, elles se dégustent nature, en salade ou avec des crudités.

4. Pastèque « moon & stars ».
@burpee
Au rayon des pastèques, on retrouve également la variété « moon and stars » (Lune et étoiles, en anglais) dont la particularité est de posséder une peau de couleur vert foncé, pourvue de petites taches jaunes et d’un rond jaune plus grand que les autres, rappelant ainsi la lune. La chair de cette pastèque est quant à elle rouge et sucrée. Pas de grosse différence avec la pastèque traditionnelle, si ce n’est qu’elle est un peu plus pimpée que celle que l’on mange à la maison.

5. Le potiron géant.
@earlduchezneau
Pour ceux qui connaissent un peu les contes de fées, les citrouilles vous disent sans doute quelque chose (du moins, on espère). Et s’il existe bien des potirons géants qui font deux fois notre taille, à ce jour, personne n’a encore réussi à en transformer en carrosse. Et c’est peut-être tant mieux.

6. Le haricot yin et yang.
@pinterest
Voici une autre merveille de la nature : les haricots « yin et yang ». Ces haricots très étranges s’utilisent comme éléments de décoration et peuvent également se consommer : une bonne idée pour impressionner ses invités, non ? Ce sont les philosophes et les moines shaolin qui apprécieront.

7. Le piment-pénis.

Issus de la famille des solanacreae, ces piments à la forme phallique font le plus souvent marrer tout le monde, et à juste titre : il faut dire qu’on n’a pas spécialement l’habitude d’en voir des pareils chez nous. La légende raconte que ces piments sont particulièrement épicés et qu’il ne faut mieux pas tenter le coup si on apprécie moyennement le tabasco ou, pire encore, les barbecues coréens.

8. Le Mangoustan.
@deco
Avez-vous déjà entendu parler du mangoustan ? Perso, pas tellement… Ce fruit, à la tronche bien bizarre, nous vient d’Asie du Sud-Est. On déguste sa chair de couleur blanche qui possède un goût particulier, un mélange entre la framboise et l’ananas… Le petit plus, c’est qu’il retarderait le vieillissement.

9. L’akebi.
@kyotofoodie
Maintenant, direction le nord du Japon avec l’akebi, un fruit rare doté d’une couleur pourpre et dont l’apparence générale se rapproche d’un objet non identifié vivant sur le point de croquer notre âme pendant notre sommeil. Pourtant, l’akebi est un fruit bel et bien comestible. Doux au toucher, sa chair est blanche et possède la même texture que celle du lychee. Il paraît que son goût ressemble à celui de la poire.

10. Le fruit de l’Hala.
@biolaune
Oui, cette chose décidément très belle se mange, mais pas n’importe comment. Le fruit de l’Hala fait environ 20 cm de diamètre et se déguste le plus souvent cuit, sous forme de jus ou bien en mâchouillant les tiges fibreuses qu’il possède. Une curiosité de la nature fascinante et vraiment pas comme les autres.

11. Le salak.
@commons
Ce fruit, dont la peau écailleuse est souvent comparée à celle du serpent, provient d’un petit palmier très épineux. Un fruit dont l’apparence badass cache une chair blanche douce, bien que légèrement acide.

12. Le fruit du dragon.
@biolaune
Le fruit du dragon est le surnom que l’on attribue au pitaya. Reconnaissable entre mille, sa couleur violette est recouverte d’écailles vertes. La particularité du fruit est de pousser sur les cactus. Il aurait par ailleurs un goût qui se rapprocherait du melon et du kiwi.
Découvrez notre recette : Fraises au Nutella et pralin en vidéo
Commentaires