La France remporte le Bocuse d'Or 2021, une première depuis 2013 !

2 586partages

Cocorico ! L'équipe française, menée par le chef Davy Tissot, a décroché ce lundi 27 septembre le Bocuse d'Or 2021, le plus prestigieux des concours gastronomiques au monde. Une victoire pour la France qui n'avait pas remporté ce titre depuis huit ans.

La France remporte le Bocuse d'Or 2021 ! Crédit : Julien Bouvier

À voir aussi

«Ramenez la coupe à la maison». Davy Tissot l'a fait ! Depuis 2013, le titre n'était pas revenu à la maison mais cette malédiction est désormais révolue. C'est à l'occasion du Sirha (Salon international de la restauration, de l'hôtellerie et de l'alimentaire) qui se tient à Lyon, que cette médaille a été remportée par l'équipe tricolore. Déjà hier, le trio tricolore composé du chef pizzaïolo français Julien Serri, du fromager MOF François Robin et du youtubeur Morgan VS, explosait le record du monde de la pizza avec le plus grand nombre de variétés de fromages en créant une recette unique à base de… 834 fromages ! Aujourd'hui, la victoire bleu blanc rouge revient au chef Davy Tissot qui remporte le Bocuse d'Or 2021 !

Titulaire d'une étoile Michelin pour son restaurant Saisons (restaurant d'application de l'Institut Paul Bocuse) à l'ouest de l'agglomération lyonnaise, Davy Tissot était entouré de son commis officiel Arthur Debray et de son coach Yohann Chapuis. L'équipe tricolore s'est battue d'arrache-pied pour décrocher cette victoire ! Victoire saluée par Emmanuel Macron sur Twitter : «Vous faites rêver les jeunes, vous faites la fierté de tout un secteur, de tout un pays !». À l'issue des résultats, le public présent au Sirha a même entonné une Marseillaise pour féliciter les candidats français !

Le Bocuse d'Or 2021 décroché par la France !

Pendant deux jours, 21 équipes (au lieu de 24, trois ayant dû renoncer à leur venue en raison des contraintes sanitaires) se sont affrontées sur deux épreuves. Un jury de chefs venus du monde entier étaient là pour juger un plateau autour du paleron de bœuf et une box à emporter composée d'une entrée, d'un plat et d'un dessert sur le thème de la tomate cerise. Une épreuve inédite dans ce concours gastronomique. «Le take-away a été l'unique solution pendant la crise et a permis de découvrir des techniques un peu différentes», explique Régis Marcon, chef trois étoiles et président du comité d'organisation. «Le niveau monte à chaque édition. Même sur un produit simple comme la tomate cerise, il y a des choses extraordinaires», a commenté Jérôme Bocuse, fils de Paul Bocuse décédé en 2018 (et qui nous a légué des recettes cultes telles que ses pommes soufflées traditionnelles).

L'équipe française emmenée par Davy Tissot a donc présenté pour son thème plateau un paleron tout entier d'un bœuf charolais AOP, jus braisé, infusé aux graines de moutarde et fleurs d'ail des ours fermentées. Pour la garniture, on retrouvait une raviole totalement artichauts, fond croquant, purée douce et jus d'une barigoule, petits pois augmentés, ragoût frais dans un petit pois crémeux et quinoa soufflé.

Plateau autour du paleron de boeuf par Davy Tissot. Crédit : Julien Bouvier

Quant à leur box take-away, elle se composait de : 

- Entrée : quartier de tomate pure et moutardée, voile de brûlé et tranche de tomate confite, kombucha d'eau de tomate givrée et huile de verveine, croûton de tomate «lèche-doigts», ail noir et oxalis.
- Plat : tomate complètement farcie avec de la crevette, jus des têtes de crevettes tomaté vierge à l'huile de basilic, champignons de France et herbes sélectionnées.
- Dessert : bonbon tomate «prune pourpre», tomate fermentée et fruitée, coulis de celle-ci, huile des feuilles, fleurs bigarrées et oxalis pourpre.

La box à emporter de Davy Tissot. Crédit : Julien Bouvier

«La coupe revient vraiment à la maison»

Cette compétition, sorte de coupe du monde des chefs, a lieu tous les deux ans à l'occasion du Sirha et depuis sa création en 1987 par le légendaire Monsieur Paul, l'équipe tricolore s'était imposée sept fois sur un total de 17 éditions. Mais depuis 2013, la France n'avait pas remporté ce titre… Cette année était la bonne ! Le chef Davy Tissot, très ému s'est d'ailleurs exprimé après cette victoire historique :

«Je dédicace ce Bocuse d'Or à Monsieur Paul qui m'a donné le goût de la cuisine. Sans lui, je ne serai pas là. Ramener le Bocuse d'Or à la Maison, c'est un rêve d'enfant. C'est une immense fierté de faire rayonner à nouveau la gastronomie française à travers le monde. C'est aussi une récompense pour le travail de toute l'équipe qui n'a rien lâché depuis le début de cette aventure. Je pense à tous ceux qui nous ont soutenus, qui ont cru en nous. Un immense merci pour tous ces soutiens. On a osé, on a parfois douté, on a recommencé, encore et encore mais on n'a jamais perdu la flamme qui nous anime. On a pris du plaisir et on a réussi ensemble !»

L'équipe du Danemark a été décorée du Bocuse d'argent et l'équipe norvégienne a remporté le Bocuse de bronze.

Bravo à l'équipe de France menée par le chef Davy Tissot qui décroche le Bocuse d'Or 2021. Crédit : Alexandra Battut