Le champion du monde du pâté-croûte est... japonais !

Bouton whatsapp

La finale du championnat du monde de pâté-croûte, qui se déroulait ce lundi 29 novembre à l'Abbaye Paul-Bocuse près de Lyon, a été remportée pour la deuxième année consécutive par un chef japonais.

Le chef Kohei Fukuda est le champion du monde de pâté-croûte 2021 ! Crédit : Instagram Kohei Fukuda

À voir aussi

Et c'est une nouvelle victoire pour le Japon ! Après une édition annulée en 2020, le championnat du monde du pâté-croûte est revenu en force cette année et le titre a été décerné, comme en 2019, à un chef japonais. La coupe du pâté-croûte reste donc au Japon ! Après le chef Osamu Tsukamoto (Cerulean Toweer), c'est donc un autre chef nippon qui a soulevé le précieux trophée. Kohei Fukuda, à la tête du restaurant Takara Shokuhin Kogyo Bütz Delicatessen à Tokyo, a conquis les juges avec son pâté-croûte au canard de Challans et foie gras.

Tout comme le chef pâtissier français Nabil Barina qui a remporté la coupe du monde du tiramisu sur les terres natales de ce dessert en octobre dernier, le chef japonais Kohei Fuduka est venu, lui, décrocher le titre de champion du monde de pâté-croûte en France. Ce lundi 29 novembre à l'Abbaye Paul Bocuse, et malgré un pâté-croûte «assez traditionnel» selon le jury, il a réussi à se hisser à la plus haute place de cette charcuterie originaire de Champagne-Ardenne.

Le pâté-croûte de Kohei Fukuda, médaille d'or ! Crédit : Instagram Pâté-croûte

Composé de canard challandais, de foie gras, de pintade, de langue de bœuf, de gorge de porc, de foie de volaille, de crème double, de porto rouge, de cognac, de pistache et de consommé de canard au vin rouge (oui, rien que ça…), le pâté-croûte de Kohei Fukuda a séduit les juges qui lui ont décerné le titre de champion du monde de pâté-croûte ! La médaille d'argent a été remportée par le chef français Damien Raymond de So Good Traiteur dans l'Ain (01), qui travaille notamment avec le champion du monde de pâté-croûte 2018, Daniel Gobet.

D'un simple produit du terroir à un championnat du monde

Véritable symbole de la gastronomie française, le pâté-croûte n'a jamais autant eu la cote. Si bien qu'il a traversé les frontières pour devenir un produit du terroir revisité par les chefs à l'internationale ! Et depuis 12 ans, il possède son propre championnat du monde. Tout comme l'œuf mayo et son très sérieux concours mondial, le pâté-croûte n'est plus une simple charcuterie très traditionnelle. Au tout début de l'histoire de ce championnat du monde, on pouvait rire, sourire. Mais aujourd'hui, c'est un événement de la gastronomie de grande renommée et de grande qualité au palmarès exceptionnel.

Présidée par Davy Tissot, MOF et Bocuse d'Or 2021, la finale championnat du monde de pâté-croûte 2021 se déroulait donc à l'Abbaye Paul Bocuse, près de Lyon, ce lundi 29 novembre. Au total, 13 assiettes, dont trois internationales (deux japonaises et une montréalaise), se sont succédées pour essayer de convaincre le jury. Jury composé notamment du premier champion du monde en 2009, Joseph Viola pour Denise & Denise ! L'assiette récompensée par la médaille d'or est donc celle de Kohei Fukuda !

Kohei Fukuda et Davy Tissot lors de la finale du championnat du monde de pâté-croûte ! Crédit : Instagram Kohei Fukuda

Sur la troisième place du podium, on retrouve son confrère japonais présent, Yoichi Nakaaki (À table, Tokyo). À la seconde place, le français Damien Raymond (So Good Traiteur, Divonnes les Bains, 01) avec son pâté-croûte de la Bresse aux notes de sous-bois (volaille de Bresse, canette des Dombes, cochon et veau bio, foie gras de canard, champignons des sous-bois, pistaches d'Iran, gelée au naturel).

Le prix Mumm de la Confrérie du pâté-croûte a été remis à Olivier Nicolau (restaurant Arraditz, Lescar, 64). Grégory Faye (Hôtel Place d'Armes, Montréal) a lui remporté le prix Moreteau de l'Élégance et Ange Lelievre (Four Seasons George V, Paris) a été décoré du prix Rougié Richelieu.

Bouton whatsapp